Les prothèses auditives pour chien

Les prothèses auditives pour chien

Hormis la surdité congénitale, qui est totale et n’a pas de traitement à ce jour (problème auquel sont prédisposés notamment le Bull Terrier ou le Dalmatien), la surdité chez le chien peut être partielle ou totale, atteindre une seule oreille ou les deux, et peut avoir plusieurs causes : l’âge, un accident, l’ingestion de produits toxiques pour le chien (comme par exemple certains médicaments destinés aux humains), ou encore une maladie, comme par exemple des otites chroniques.

 

En 2009, l’Université de Cincinnati (USA) a mis au point un « collier auditif » pour vieux chien devenant sourd. Il s’agit d’un collier comportant un appareil auditif de chaque côté, pour amplifier les sons.

 

Les choses n’ont pas beaucoup évolué depuis, si bien que l’usage de prothèses auditives pour chien est très peu courant.

 

Ces dispositifs fonctionnent sur le même principe que pour les humains, mais portent uniquement sur une perte d’audition partielle. Il n’existe pas de solution pour une perte d’audition totale, et c’est aussi pour cela que le marché des prothèses auditives pour chien est encore très restreint.

 

Les prothèses auditives pour chien

Pour fabriquer ces prothèses, le vétérinaire réalise un moulage du conduit auditif du chien et l’envoie chez un audioprothésiste qui s’occupe de fabriquer la prothèse, toujours sur mesure. On peut poser une prothèse ou un implant cochléaire (dispositif électronique qui restaure en partie l’audition en agissant sur l’oreille interne) sur un chien, mais les essais effectués jusqu’à ce jour sont peu nombreux et récents, si bien qu’ on n’a pas encore le recul nécessaire pour juger de leur efficacité ainsi que des éventuelles complications sur le long terme. Il semblerait toutefois que la récupération auditive ne soit pas complète, et que tous les chiens ne réagissent pas positivement : de façon générale, le dispositif serait plus efficace sur les chiens de petite taille que sur les chiens de grande taille.

 

Comme pour les prothèses dentaires pour chien, beaucoup de vétérinaires sont opposés au concept des prothèses auditives pour chien, non seulement du fait du manque d’informations cliniques et de recul, mais aussi parce qu’un certain nombre d’entre eux sont loin d’être convaincus de l’utilité de ces prothèses au vu des formidables capacités d’adaptation des chiens, qui n’ont aucun mal à compenser la perte d’audition grâce à leur vue et leur odorat. Si on ajoute à cela le coût extrêmement élevé de tels appareillages (de 20 à 25.000 $, soit 17 à 22.000 €, seulement pour les implants), on comprend mieux pourquoi le recours à ces dispositifs reste confidentiel.

 

En parallèle des prothèses auditives à strictement parler, il existe également des implants d’oreille pour chien. Ces implants en polymères et polypropylène sont placés sur la surface du cartilage de l’oreille par le vétérinaire, et ont pour fonction de relever l’oreille. Inventés pour augmenter la taille du cartilage à des fins esthétiques, ils auraient un impact sur l’audition du chien et éviteraient la propagation des bactéries, mais il n’y a pas de preuves scientifiques irréfutables sur le sujet. De fait, eux aussi sont loin de faire l’unanimité.

Dernière modification : 01/18/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

mini york 12ans et demi hernie discale plus paralisie de la patte gauche

   
Par perret marylene

Discussions sur ce sujet