Les ongles (ou griffes) du chien : rôle, usure et entretien

Les ongles (ou griffes) du chien : rôle, usure et entretien

De nombreux animaux possèdent des ongles ou des griffes. Ces éléments situés au bout des doigts leur servent notamment à creuser le sol, s'accrocher aux arbres ou sur une surface lisse, ainsi qu'à attraper et tuer des proies (pour les carnivores).


On a souvent du mal à imaginer que des griffes en mauvais état peuvent avoir des répercussions sur le reste de l'organisme. Et pourtant, pour avoir un chien en bonne santé, il est important d'en prendre soin.

Page 1 :
Le rôle et la structure des ongles du chien

Quelle est la différence entre griffe et ongle ?

Patte de chat (à gauche) et patte de chien (à droite)
Patte de chat (à gauche) et patte de chien (à droite)

Les griffes sont en fait des ongles qui présentent la particularité d'être pointus, acérés et en forme de crochet, alors que les ongles sont traditionnellement plats, recourbés ou arrondis à leur extrémité. On parle ainsi de griffes du chat et d'ongles du chien, même si l'appellation "griffes du chien" reste couramment utilisée.

 

De nombreux animaux, comme les mammifères, les oiseaux, certains reptiles, et même des arthropodes comme les araignées et les scarabées, possèdent soit des ongles, soit des griffes, soit les deux (c'est le cas par exemple de quelques espèces de singes qui possèdent une griffe et quatre ongles à chaque main). Chez les oiseaux de proie, on parle de serre, et chez les équidés comme le cheval, on parle de sabot.

 

Par ailleurs, contrairement aux ongles, les griffes sont rétractiles chez certaines espèces, c'est-à-dire qu'elles peuvent être rentrées dans un repli de la peau et n'être sorties qu'au besoin. À quelques exceptions près (guépard, chat viverrin et chat à tête plate), les félins ont tous des griffes rétractiles.

 

Enfin, les griffes jouent un rôle différent de celui des ongles : elles permettent aux animaux de se défendre ou d'attaquer (griffures du chat), ou de s'accrocher à une surface pour grimper. Les ongles, quant à eux, protègent les doigts, aident à la marche et améliorent la préhension de la patte ou de la main.

Combien de doigts et d'ongles possède le chien ?

Combien de doigts et d'ongles possède le chien ?

Le chien possède cinq ongles à chaque patte avant : quatre au niveau des orteils de devant, et un petit ongle en retrait sur un doigt atrophié, que l'on appelle ergot. Ce dernier est situé sur le bord arrière du bas des pattes, du côté intérieur du corps, et légèrement en hauteur par rapport aux doigts normaux. Si on tente une comparaison avec les pieds de l'Homme, l'ergot correspond en quelque sorte au premier orteil du chien.

 

Au niveau des pattes arrière, le chien ne possède généralement que quatre doigts, et donc quatre ongles, l'ergot étant inexistant. Il existe toutefois des races de chiens qui possèdent un ergot au niveau des pattes postérieures, et certaines races comme le Beauceron, le Berger de Brie et le Patou en possèdent même deux. Les ergots et ongles arrière ne sont pas considérés comme des défauts pour faire participer son chien à une exposition canine ; selon les races, ils peuvent même à l'inverse être considérés comme indispensables pour valider le pedigree de son chien lors d'un examen de confirmation.

L'anatomie de l'ongle du chien

L'anatomie de l'ongle du chien

L'ongle du chien est constitué de deux éléments :

 

  • une partie vivante sensible, de couleur rose, qui contient des nerfs et des petits vaisseaux sanguins. Elle est bien visible sur les ongles clairs, mais elle est plus difficile à distinguer sur les ongles sombres ;

  • une partie cornée, qui enveloppe et protège la partie vivante. Elle est composée de kératine, une matière organique que l'on retrouve également dans les cheveux, les poils et les cornes de nombreux êtres vivants. Comme elle ne contient ni nerf, ni vaisseau sanguin, elle est appelée aussi "partie morte" : le chien ne sent rien à ce niveau-là.

 

Lorsqu'on dit que l'ongle pousse, on parle surtout de la partie cornée. Cela étant, lorsque l'ongle est long pendant plusieurs mois, la partie vivante finit aussi par grandir et se répandre dans la partie morte : ainsi, une grande partie de l'ongle peut devenir sensible avec le temps.

À quoi servent les ongles du chien ?

À quoi servent les ongles du chien ?

Les ongles d'un chien, plutôt durs, remplissent diverses fonctions :

 

  • ils l'aident à se déplacer, à courir et surtout à manoeuvrer : en offrant une meilleure stabilité et une meilleure adhérence au sol dans l'environnement naturel, ils facilitent les démarrages et les changements de direction. Ainsi, les ongles des canidés sauvages, et plus particulièrement du loup, leur permettent de garder une bonne adhérence au sol lorsqu'ils poursuivent une proie ;

 

  • ils lui permettent de creuser le sol et aident à la préhension ;

 

  • ils offrent une certaine protection des pattes du chien et des coussinets du chien contre les corps étrangers qui pourraient les blesser, tels que des cailloux pointus.

 

Etant donnée sa localisation, l'ongle arrière du chien n'est pas utilisé pour la marche, et n'a d'ailleurs pas d'utilité connue. On pense qu'il a pu avoir une fonction par le passé, avant la domestication du chien par l'Homme.

 

Les ongles du chien ne sont pas aussi solidement soudés aux doigts que les griffes du chat ; d'ailleurs, si c'était le cas, on pourrait voir des chiens grimper aux arbres ! Un chien n'utilise pas non plus ses pattes et ses griffes pour se défendre, pour attaquer, ou même pour interagir avec son environnement : c'est plutôt la mâchoire du chien qui joue ce rôle.

L'usure naturelle des ongles du chien

L'usure naturelle des ongles du chien

Comme ceux des humains et des autres mammifères, les ongles du chien poussent en continu tout au long de sa vie, ceci afin de compenser l'usure naturelle et les cassures éventuelles liées aux déplacements et promenades du chien. Une griffe coupée ou cassée repousse généralement en deux à quatre semaines, du moment que la partie vivante n'a pas été atteinte.

 

Il n'y a pas de règle particulière concernant l'usure des ongles du chien, qui dépend quasi exclusivement de l'activité de celui-ci et du type de sol sur lequel il évolue. Ainsi, les ongles s'usent beaucoup plus rapidement chez les individus très actifs ou passant beaucoup de temps en extérieur, comme les chiens de chasse et les chiens sportifs : leurs ongles atteignent donc rarement une taille critique.

 

À l'inverse, chez les races de chien les plus calmes et/ou chez un chien vivant en appartement, les ongles ont tôt fait de toucher le sol et tapoter voire rayer le plancher : c'est le signe que l'usure naturelle n'est pas suffisante. Pour pallier ce problème, on trouve désormais des petits tapis et revêtements en matériau abrasif (par exemple du papier de verre) qui favorisent l'usure naturelle des ongles lorsque le chien vient gratter ses pattes dessus.

 

Quoi qu'il en soit, dès lors qu'un ongle devient long au point de dépasser les coussinets du chien, une coupe s'impose.

Page 1 :
Le rôle et la structure des ongles du chien
Dernière modification : 12/01/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème