Les accessoires de toilettage pour chien : brosse, ciseaux, peigne...

Le toilettage d’un chien répond à un besoin autant esthétique que médical. En effet, un chien à l’hygiène soignée aura moins tendance à subir certains problèmes de santé : puces, tiques, mauvaises odeurs du chien, maladies de peau, otites, infections...


Pour un entretien efficace, il est indispensable d’utiliser des accessoires adaptés pour toiletter son chien. En effet, ces derniers ne sont pas les mêmes d’un individu à l’autre. Par exemple, les types de soins prodigués et les matériels employés sont totalement différents pour un Boxer et pour un Cocker américain.


Voici un petit tour d’horizon des différents accessoires de toilettage canin et de leurs spécificités.

Page 1 :
Les étapes du toilettage d’un chien

Les étapes du toilettage d’un chien

Contrairement à une idée reçue, le toilettage d’un chien ne se limite pas à l'entretien du pelage : il englobe également l'entretien des oreilles du chien et de ses griffes, ainsi que les soins des dents et des yeux du chien.

 

Plus précisément, une séance de toilettage peut inclure les étapes suivantes :

 

La fréquence requise pour chacune de ces opérations diffère d'une race à l'autre.

 

Par ailleurs, d’autres soins, tels que l’entretien bucco-dentaire du chien, se réalisent pour leur part sur une base permanente. 

Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chien, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chien tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

Comment habituer son chien au toilettage

Le toilettage n’a pas à être un moment stressant pour le chien, ni pour son propriétaire d’ailleurs. Afin que les séances de toilettage du chien soient satisfaisantes pour tout le monde, il convient de faire montre de beaucoup de patience, mais également de s’y prendre au plus tôt.

 

En effet, comme pour toute autre opération conduisant à le manipuler, un chien qui aura été habitué au toilettage très jeune réagira naturellement beaucoup mieux qu’un autre. Dans le même ordre d’idées, il est important de familiariser progressivement l’animal au matériel et aux techniques de toilettage utilisés, afin de réduire son angoisse éventuelle. 

 

Par ailleurs, il convient d’évaluer toujours précisément la fréquence et la pertinence du toilettage en fonction des besoins particuliers du chien, pour ne pas trop lui faire subir. En particulier, il faut éviter les opérations trop rapprochées et/ou trop agressives pour l’animal, surtout si elles n’ont aucune justification hygiénique ou médicale.

 

Par exemple, certains toutous n’apprécient guère que leur odeur naturelle soit masquée par du parfum, et perçoivent cela comme une réelle agression à leur encontre. Le cas échéant, pourquoi insister, au risque de les braquer ?

 

En outre, que ce soit lors des premières séances de toilettage ou par la suite, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès d’un toiletteur professionnel pour connaître et maîtriser les gestes appropriés à effectuer.

 

Enfin, récompenser d’une friandise pour chien un animal qui se montre de plus en plus conciliant au fil des séances de toilettage peut être une bonne stratégie pour le conduire à apprécier progressivement ce rituel de soin et de complicité.

 

En tout état de cause, pour que le toilettage du chien se déroule dans les meilleures conditions, il est important de bien identifier et maîtriser l’utilisation des différents accessoires de toilettage pour chien, et d’opter pour des produits adaptés au poil, à la peau et même à la personnalité de son chien. Une solution intéressante pour faire des économies peut consister à acquérir directement un kit de toilettage pour chien, regroupant l’essentiel des accessoires nécessaires pour toiletter son chien.

Le brossage du poil du chien

Le brossage du poil du chien est un geste essentiel dans son toilettage. Il permet bien sûr de lustrer la robe de l’animal, mais également de s’assurer de la bonne santé de l’épiderme, en étant l’occasion de localiser d’éventuelles lésions ou parasites du chien. En outre, il constitue un rituel régulier qui instaure de la complicité entre l’animal et son propriétaire.

 

Si le pelage présente des nœuds, le brossage commence par un démêlage qui permet de venir à bout de ces derniers, et ainsi de favoriser la circulation de l’air et la circulation sanguine.

 

Dans tous les cas, il convient d’utiliser les bons accessoires et d’adopter des gestes doux, pour éviter de blesser le chien. Du talc pour bébé peut être utilisé pour faciliter les opérations.

 

En fonction de la race de chien, il faut brosser le poil du chien quotidiennement ou de manière occasionnelle.

Page 1 :
Les étapes du toilettage d’un chien
Dernière modification : 08/06/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet