Tondre son chien avec une tondeuse pour chiens

Tondre son chien avec une tondeuse pour chiens

La tonte du pelage du chien est particulièrement indiquée pour les races :

 

En raison de la nature délicate de l’opération, il est déconseillé d’acquérir un modèle bas de gamme ou une tondeuse à cheveux standard, destinée à la base aux humains. Des modèles professionnels ou semi-professionnels sont disponibles à la vente dans des enseignes spécialisées ou en ligne. Il faut compter entre 50 et 200 euros pour un produit de qualité, pour une durée de vie estimée entre 2 et 4 années.

 

Cependant, garantir cette durée de vie nécessite un entretien régulier de la tondeuse pour chien, à commencer par un nettoyage et graissage de la lame après chaque utilisation, en plus d'une désinfection régulière des lames, nécessaire pour éviter au chien toute infection.

 

Le kit de tondeuse Wahl Show Pro peut par exemple s’avérer une option intéressante en termes de performances et en rapport qualité/prix. En effet, ce kit bénéficie d’excellents retours des utilisateurs et ne coûte qu’une cinquantaine d’euros. Dans tous les cas, il est important de privilégier une marque qui possède une certaine notoriété dans le domaine. Parmi les plus réputées, on trouve notamment Aesculap, Moser et Oster.

 

Le type de poil du chien est le premier critère déterminant le choix d’une tondeuse pour chien. En effet, c’est principalement ce facteur qui définira les têtes de coupes et sabots sélectionnés, ainsi que les choix de lames. En règle générale, plus le pelage du chien est dense avec présence de sous-poil, plus la tondeuse devra être puissante. Il serait judicieux dans ce cas d’investir dans une tondeuse professionnelle, disponible à partir de 90 euros.

 

Par ailleurs, les tondeuses pour chien sans fil sont plus ergonomiques et beaucoup plus pratiques. Il est également conseillé d’opter pour un modèle silencieux, plus adapté pour le confort du chien, surtout qu’il ne reviendra pas nécessairement plus cher.

 

Quelle que soit la tondeuse employée, la tonte du poil d’un chien est une opération à mener avec patience et dextérité pour éviter d’effrayer son animal, ou pire, de le blesser. Quelques précautions d’usage sont à respecter pour que l’opération soit réussie :

  • avant de commencer, s’assurer que le chien est propre et que ses poils sont démêlés : au besoin, un shampoing suivi d’un séchage et d’un brossage sont les bienvenus ;
  • utiliser une table de toilettage pour immobiliser le chien ;
  • si la tondeuse est bruyante, habituer le chien au bruit avant de débuter ;
  • utiliser la même tête de coupe tout au long de la séance, pour s’assurer que le pelage reste uniforme ;
  • réduire la vitesse de la tondeuse pour les zones sensibles, comme les tétines ou le ventre ;
  • tondre dans le sens du poil, en bandes parallèles.

 

L'opération prend en moyenne entre une et deux heures. En fonction de la longueur et de la vitesse de repousse du poil, la tonte est à effectuer deux à quatre fois par an.

 

La perspective de tondre le poil de son chien peut être un peu angoissante pour différentes raisons. Au besoin, une bonne alternative est de confer son chien à toiletteur canin, mieux outillé pour mener ce type d’opérations.

Dernière modification : 11/30/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet