Hygiène et soins du chien

Hygiène et soins du chien

L'hygiène de l'homme est très différente de celle du chien. Les rythmes sont différents et les traitements également. N'allez pas penser que laver son chien chaque jour est un gage d'hygiène et de proprété comme cela peut être le cas chez nous. Cela pourrait même être mauvais pour le chien.

Partager :  

Comment prendre soin de votre chien?

Les soins prodigués à votre chien sont importants à deux titres. Ils préviennent les problèmes d'inflammations de la peau ou des muqueuses et d'écoulement des organes des sens. Et ils constituent des instants de communication privilégiés avec votre compagnon, qui participent à renforcer sa confiance en vous.

Le bain

Votre compagnon peut être baigné dès l'âge de 3 mois, si vous prenez la précaution de bien le sécher ensuite, et tous les 2 mois s'il vit en appartement. Pour les animaux vivant à l'extérieur, 2 bains annuels suffisent. Dans tous les cas, demandez conseil à votre toiletteur ou votre vétérinaire si l'animal souffre d'une maladie de peau. Un shampooing spécifique est recommandé, ainsi que la protection des oreilles par introduction d'un morceau de coton. Le séchage se fait dans le sens du poil, pour éviter la formation de nœuds, mais laissez auparavant le chien s'ébrouer tout seul.

Le brossage

Les chiens à poil court sont plus faciles d'entretien et ne nécessitent habituellement qu'une intervention par semaine. Ceux à poil long demandent un soin quotidien. Cet entretien sera modulé par le fait que vous viviez à la campagne ou en ville et des conditions de vie de votre chien. L'opération doit être répétée plus souvent aux périodes de mue.


Habituez dès le plus jeune âge un chiot d'une race qui doit être toilettée à l'âge adulte à être brossé régulièrement. Il sera difficile d'obtenir du chien adulte qu'il se tienne tranquille s'il n'a pas été habitué petit à être soigné, lavé et démêlé.


Le brossage élimine les saletés et les poils morts retenus dans le pelage. Mais un rythme de brossages non adapté au type de fourrure de votre chien risque d'abîmer les poils sains.

 

Quelques exemples:
• Races à poils ras, à poils laineux et à poils mi-longs (Boxer, Teckel, Caniche, Bichon, Setter, Cocker...) :
2 brossages par mois à l'aide d'une brosse mi-dure
• Races à poils durs (Fox-Terrier, Schnauzer...) :
2 brossages par semaine avec une brosse mi-dure
• Races à poils longs et soyeux (Yorkshire, Colley, Bearded-Collie...) :
1 brossage par semaine à l'aide d'une brosse mi-dure
• Races à poils moyens (Berger Allemand, Terre-Neuve...) :
1 brossage par semaine avec une brosse mi-dure

Les dents

Alors que le chien adulte a normalement 42 dents (quelques races faisant exception), le jeune n'en possède que 32.


La chronologie dentaire se déroule en 4 étapes. On dit alors qu'il a "la bouche faite".

  • 1 mois : éruption des pinces du chiot ;
  • 3 mois : nivellement des pinces du chiot ;
  • 4 mois : éruption des pinces finales ;
  • 5 mois : éruption des coins finaux ;
  • A 7 mois, le chiot a sa dentition définitive.

 

Les dents de lait tombent facilement. Si vous ne les retrouvez pas, il se peut que le chiot les ait avalées, ne vous inquiétez pas. Parfois, les dents de lait persistent avec les crocs d'adulte mais ils finissent par tomber. Vérifiez souvent les dents de votre chiot, même jeune : n'attendez pas que votre chien ait une mauvaise haleine pour l'emmener chez le vétérinaire. Le tartre qui se dépose sur les crocs à proximité de la gencive engendre non seulement une odeur nauséabonde, mais l'accumulation de ce dépôt développe encore des bactéries qui vont provoquer une inflammation de la gencive très douloureuse (gingivite), risquant d'entraîner à long terme un déchaussement des dents.


Il existe un dentifrice conçu spécialement pour les animaux : vous pouvez brosser les dents de votre chien jusqu'à 2 fois par semaine si vous le souhaitez. Cela limitera un dépôt de tartre trop important. Sinon, vous pouvez les frotter avec une simple compresse imbibée d'eau, ou d'une solution de bicarbonate de soude, enroulée autour d'un doigt.

Glandes anales

Lorsque votre chien se frotte le derrière dans l'herbe, c'est signe qu'il a des vers ou que ses glandes anales sont engorgées. Dans le premier cas, il faut lui administrer le traitement adéquat. Dans le second il suffit de compresser la région anale à l'aide d'un coton, après lui avoir soulevé la queue.

Les ongles

Ils doivent également faire l'objet de soins réguliers, surtout chez les sujets vivant en appartement. L'usure normale ne se produisant pas, l'ongle trop long peut occasionner des blessures par accrochages. Procéder à l'ablation au moyen d'une pince coupante spéciale, afin de ne pas écraser et meurtrir l'ongle. Prendre bien garde à ne pas sectionner la partie "vivante".

Les oreilles

C'est un organe qui demande une attention régulière, surtout chez les races aux oreilles tombantes, comme les chiens de chasse par exemple, car très sensible aux parasites et infections. Les poils obstruant le conduit auditif doivent être retirés une fois par semaine, de préférence à l'aide de ciseaux à bouts ronds. Passez un coton imbibé d'un produit vétérinaire dans l'intérieur du conduit et massez la base de l'oreille pour en assurer une parfaite répartition. Nettoyez ensuite le bord de l'organe avec un coton sec et laissez le chien s'ébrouer pour éliminer les dissolutions.

Les parasites

Il existe aujourd'hui un grand nombre de produits spécifiques à la lutte contre les parasites, qu'il s'agisse de poux, de puces ou de tiques. Les traitements par bombes, colliers, poudres ou cachets doivent s'accompagner de la désinfection de l'endroit où le chien réside habituellement, niche, couche ou panier.

Les pieds

Il faut penser à vérifier régulièrement que l'espace entre les doigts ne soit pas encombré par des corps étrangers tels qu'épines, petits cailloux ou autres, qui pourraient provoquer des infections ou des abcès. Les coussinets plantaires doivent être débarrassés des impuretés qui auraient pu s'y fixer. Les poils entre les doigts doivent être coupés régulièrement pour éviter la formation de bourre.

Le toilettage

Réservé jadis à une certaine élite canine, le toilettage est aujourd'hui pratiqué couramment sur tous les chiens, qu'ils soient de pure race ou pas. Les toiletteurs disposent d'un matériel et d'une technique qui rendent l'opération plus facile, plus rapide et plus sûre que lorsqu'elle est pratiquée à la maison. Le toilettage est indispensable pour la présentation en concours ou en exposition, afin de bien mettre en évidence les atouts du chien.

Les yeux

Le nettoyage s'effectue en principe une fois par semaine, à l'aide d'un coton imbibé d'eau bouillie, ou d'un produit vétérinaire spécifique. Chez les races fragiles, comme par exemple les races naines ou celles sujettes aux entropions et ectropions, l'opération doit être quotidienne.

Reproduction interdite sans autorisation.

Toiletteurs près de chez vous

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Commentaires sur cet article

tres bon article pour les oreilles je suis daccord avec PASCAL la compresse est beaucoup mieux que le coton

   
Par latronchette

Bonjour, je suis pas d'accord pour le coton dans les oreilles !
Je préconise plutôt une compresse...
Salutation.

Pascal chien

0    0
Par pascal

Articles intéressants et instructifs.

0    0
Par Pierre Savard
Rédiger un commentaire

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet