Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Les vers chez le chien

Les vers chez le chien

Le parasitisme digestif des chiens (qui sont des carnivores domestiques) par des vers est un problème courant auquel doit être sensibilisé tout propriétaire soucieux de la santé de son animal. En effet, 2 chiots sur 3 sont porteurs de vers intestinaux !


Ces vers sont des parasites qui vivent au dépend de l'hôte qui les héberge.
Le chiot est contaminé dès l'utérus de la mère ou lors de la tétée. Quant au chien adulte, c'est en évoluant dans son environnement qu'il en attrape.

Partager :  

Les conséquences des parasites

Médicale 

Par action mécanique sur l'intestin, par migration éventuelle de leurs larves dans l'organisme ou par action spoliatrice sur les aliments ou le sang de l'hôte, les vers sont responsables de troubles de la croissance, de désordres digestifs, d'anémie et d'une mauvaise immunisation vaccinale.

Sanitaire 

Certains vers peuvent contaminer l'être humain et devenir ainsi responsables de "zoonoses".

Economique 

Augmentation du nombre d'animaux malades ou déficients dans les élevages.

La prévention des helminthoses digestives nécessite donc un traitement régulier par des médicaments appropriés.

Les différents vers

Les vers ronds 

  • Ankylostomes
    Petits vers ronds blanc-rosés (1 à 1,5 cm) contaminant le chat par voie transcutanée, orale, ou lactée. Responsables de dermites interdigitées, d'anémie, d'entérite hémorragique grave.

  • Ascaris
    Grands vers blanchâtres (5 à 20 cm) contaminant l'animal dans l'utérus de la mère, lors de la tétée ou par consommation d'œufs de parasites dans l'environnement. Responsables de retards de croissance, d'un mauvais état général (poil piqué, faiblesse), de troubles digestifs (diarrhées, vomissements, ballonnements), de troubles respiratoires (broncho-pneumonies par migration des larves).

  • Trichures
    Parasites du gros intestin du chat (2 à 4 cm). Le chat se contamine en ingérant les œufs présents dans le milieu extérieur. Responsables de colites hémorragiques, d'anémie, de dégradation de l'état général.

Les vers plats

  • Téniasis à Dipylidium
    Ténia du chat , le plus fréquent dont l'hôte intermédiaire est la puce ingérée par l'animal.

  • Ténias
    Les ténias sont des vers plats qui s'éliminent à l'anus de l'animal, par des "anneaux" (aspect de "grains de riz"). Le chat se contamine par consommation d'un hôte intermédiaire variable selon le ténia. Responsables d'entérite chronique, d'amaigrissement par action spoliatrice, d’irritation du sphincter anal par les anneaux du vers.

  • Ténias échinocoques
    Segments invisibles à l'œil nu. Grand risque de contamination humaine.

Les risques des vers pour les humains

Problèmes fréquents 

  • Ascaris
    Contamination des enfants par des œufs d'Ascaris éliminés dans les déjections de chats (bacs à sable). Migration viscérale des larves (gravité de la migration larvaire dans l'œil).

  • Ankylostomes

    En pays tropicaux, contamination transcutanée des enfants responsable de "larva migrans" cutanée.
  • Trichures

Extrêmement rare - Les Ténias 

  • Echinocoques : Contamination humaine par ingestion d'œufs contenus dans les légumes souillés par des déjections de chats ou présents sur leur pelage.

  • Dipylidium :
    Contamination rare par ingestion accidentelle de puces.

  • L'echinococcose granulaire = maladie grave du "kyste hydatique" sur le foie, les poumons :
    Contamination humaine par consommation d'œufs présents sur le pelage du chat ou par ingestion de baies polluées par des selles de renards. L'échnicoccose alvéolaire du foie : fatale sans greffe de foie.

Quand et comment vermifuger son animal ?

A intervalles réguliers, selon le calendrier de vermifugation conseillé par votre vétérinaire :

  • Tous les mois jusqu'à 6 mois chez le jeune animal et tous les 6 mois chez l'adulte.
  • Avant la saillie et après la mise bas chez la femelle. Avant les vaccinations.

 

Utiliser un vermifuge approprié aux vers que l'on désire éliminer en respectant la dose et le protocole prescrits par votre vétérinaire.

Vermifuger tous les animaux d'un même lieu en même temps En tenant compte des particularités du cycle du ver : lutte conjointe contre les puces dans le cas du Dipylidium.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :