Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) chez le chien

Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) chez le chien

Les MICI sont des affections fréquentes qui concernent tout ou partie de l’appareil digestif du chien, en allant de l’estomac au colon. Tous les âges sont concernés : les animaux atteints peuvent être très jeunes, d’âge moyen, ou plus avancé.

Page 1 :
Les causes et symptômes des Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin
Page suivante :
Soigner les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin

En quoi consistent les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin ?  

Les MICI sont caractérisées par une colonisation de la paroi des organes par des cellules inflammatoires. L’infiltrat inflammatoire peut être plus ou moins étendu : souvent généralisé, parfois plus localisé (on parle alors de granulomes inflammatoires). Les cellules inflammatoires sont le plus souvent des mastocytes et/ou des lymphocytes, mais d’autres cellules peuvent être représentées (polynucléaires éosinophiles par exemple). 

 

Toutes ces cellules sont des globules blancs, dont la présence au sein de la paroi des organes concernés est anormale. Elles perturbent le fonctionnement normal de l’appareil digestif.

 

On classe l’ensemble de ces maladies intestinales (entéropathies) en 3 groupes, selon la façon dont il est possible d'y remédier :

- les entéropathies répondant à un changement alimentaire ;

- les entéropathies répondant aux antibiotiques ;

- les entéropathies répondant aux immunosuppresseurs.

 

Le terme entéropathies est employé ici de façon générique, car chez le chien, il est rare que l’intestin grêle ne soit pas concerné par l’infiltration inflammatoire.

 

Dans tous les cas, l’expression clinique et les répercussions sur la santé du chien sont très variables. Le diagnostic d'une MICI nécessite la réalisation de prélèvements (biopsies) pouvant être réalisés par endoscopie  ou par voie chirurgicale.

Les causes des MICI  

Dans le cas des entéropathies répondant à un changement alimentaire, une simple intolérance ou allergie alimentaire est à l’origine de la maladie.

 

Il est à noter d'ailleurs au passage qu’un animal peut devenir allergique à un composé de son alimentation, même s’il consomme le même régime depuis plusieurs années.

Les symptômes des MICI  

Dans la plupart des cas de Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin, on observe des signes digestifs - baisse d’appétit, vomissements, diarrhée -, et éventuellement des signes généraux : amaigrissement, baisse d’activité, ascite, poil sec et terne. Dans les selles, on peut parfois retrouver du sang, non digéré (rouge) ou digéré (coloration noire des selles).

 

Attention toutefois, tous ces symptômes ne se manifestent pas forcément simultanément.

De plus, il arrive qu’un animal atteigne un stade déjà très avancé de la maladie (amaigrissement important, ascite, hypoprotéinémie...), sans qu’aucun épisode de diarrhée ni de vomissement n’ait été constaté.

 

Les symptômes s’expriment sur de longues périodes, qui se comptent en semaines et en mois. L’évolution ultime des cas sévères est la mort.

 

Page 1 :
Les causes et symptômes des Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin
Page suivante :
Soigner les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :