Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Deuil d'un Animal de Compagnie

Deuil d'un Animal de Compagnie

La vie de nos animaux familiers est toujours trop courte. Un chien selon sa taille peut vivre en moyenne 10 à 17 ans, un chat 16 à 18 ans. Le perdre peut être une épreuve douloureuse et difficile à supporter.

Partager :  

Le deuil de l'animal : comment s'y préparer et le traverser

A l'annonce de la mort de leur compagnon à 4 pattes, nombre d'entre nous se demandent comment désormais vivre sans lui.

 

Que l'animal très aimé qui a partagé nos joies et nos peines arrive en fin de vie et s'éteigne doucement ou qu'il meurt brutalement d'une maladie foudroyante empoisonné ou renversé par une voiture, c'est toujours un immense chagrin.

Dans le premier cas les propriétaires ont pu se préparer à cette échéance. Ils savent que la mort fait partie du cycle de la vie, et connaissent bien la trop courte espérance de vie de leur compagnon.

Par contre si la mort est violente, inattendue, que l'animal est très jeune, alors cette disparition est encore plus insupportable et éveille une grande colère, voire le refus de croire à ce qui vient d'arriver.

Les morts qui nous semblent prématurées sont tout particulièrement bouleversantes et la brutalité d'un décès accidentel n'offre pas la préparation au deuil.

L'euthanasie

Pour un animal qui arrive en fin de vie ou dans la dernière phase d'une maladie mortelle, qui souffre trop, se replie sur lui, perd conscience, ne mange plus, ses propriétaires se posent légitimement la question de l'euthanasie pour lui éviter la pire des agonies et couper court à des douleurs insupportables. Décider que la vie de notre compagnon doit s'arrêter là, est une des résolutions les plus difficiles à prendre. Comment déterminer le degré de souffrance de l'animal, degré à partir duquel il ne sera pas charitable de le maintenir en vie, si ce n'est juste pour différer notre douleur de le perdre.

 

Nous avons envie de dire à tous ceux qui sont ou seront un jour confrontés à cette terrible échéance, qu'il s'agira de percevoir avec le plus d'honnêteté possible le moment où la souffrance et la détresse auront gagné sur le plaisir de vivre de l'animal. Les pertes de l'appétit, des capacités motrices et de l'intérêt pour l'entourage, l'incontinence massive, les plaintes et gémissements, étant quelques-uns des signes évidents de cette détresse.

Avec l'avis de son vétérinaire et mis devant l'évidence, on peut alors avec le praticien prendre la lourde décision de lui faire administrer une injection pour " une mort douce".

Pour ceux qui le souhaitent et peuvent le supporter, il est recommandé d'accompagner courageusement son animal jusqu'au bout. Certaines personnes derrière cette épreuve, gardent ainsi le réconfort de ne pas s'être détournées et d'avoir jusqu'au dernier instant assisté dignement leur compagnon.

Un cérémonial est nécessaire

Se pose alors une dernière question : que faire du corps de l'animal ? Plusieurs solutions sont possibles :

  • Le laisser chez le vétérinaire qui prendra les dispositions.
  • L'enterrer dans son jardin à la campagne (à condition de respecter les réglementations : éloignement suffisant de l'habitat, profondeur d'enfouissement et chaux vive)
  • Prendre une place dans un cimetière animalier
  • Opter pour la crémation individuelle qui permet d'enterrer ou disperser ses cendres dans un endroit aimé.

Chacun choisira selon sa sensibilité, mais un cérémonial comme enterrer ou faire incinérer l'animal mort peut aider beaucoup le travail du deuil.
Se renseigner d'avance et parler de ces dernières dispositions à prendre, peut faciliter les choses le moment venu quand on se trouve trop écrasé de chagrin.

Est-il normal d'être déprimé après la perte de son animal ? Combien de temps cela dure t-il ?

Les effets du deuil et sa chronologie sont trop peu souvent évoqués. Notre société d'aujourd'hui plutôt portée à allonger la vie préfère ne pas parler de la mort.

 

Pourtant, le deuil qui est à la fois état et conséquences de la perte d'un être cher est un phénomène normal. Il n'est pas fou d'avoir du chagrin à la perte de l'animal avec qui on a parfois passé 15 ans d'une vie. C'est même notre dernière expression d'amour pour lui et mieux vaut éviter en cette période les personnes qui ne le comprendraient pas.


Il est au contraire réconfortant de pouvoir exprimer son chagrin auprès de sa famille ou d'amis qui peuvent le recevoir. Celui qui peut parler, dire son émotion et pleurer avec les siens est favorisé. Il est important de ne pas se sentir critiqué dans sa douleur mais d'être compris et respecté.

 

La meilleure aide pour un endeuillé vient de personnes proches aimant elles aussi les animaux, patientes, indulgentes et sachant simplement écouter sans rien vouloir empêcher de la douleur et des larmes de l'autre.Tout le monde ne réagit pas de la même manière, et certaines personnes auront plus ou moins besoin de contacts ou d'intimité.

 

Le deuil se caractérise par l'humeur dépressive, la perte de l'intérêt pour le monde extérieur, la culpabilité, et peut conduire à une dépression grave. Mais attention à ne pas prendre toutes ces manifestations normales du deuil pour un état pathologique.

À la perte d'un animal très aimé, le chagrin est inéluctable et naturel. C'est l'absence d'affliction qui peut être anormale et doit être repérée par les proches. La personne endeuillée peut aussi nier cette mort et faire comme si l'animal était encore là, or non-dit et refus de la mort diffèrent ou bloquent le deuil.

Les différentes phases du deuil

Le déroulement normal du deuil passe successivement par différentes phases :

 

D'abord le choc : celui qui reste, heurté, secoué dans toutes ses fibres, saisi d'une lassitude écrasante est atteint jusque dans sa santé, perd l'appétit, le sommeil. Émotionnellement perturbé, tour à tour agité il crie sa peine, ou comme anesthésié, silencieux, muré, il gémit livré à des affects d'impuissance, de révolte, de colère, d'abandon, de honte parfois, de culpabilité souvent.Telle personne se sent coupable de n'avoir pas repéré plus tôt les premiers signes de la maladie et n'avoir pas conduit son chien ou son chat de suite chez le vétérinaire ; telle autre de n'avoir pas prévu le danger qui guettait son compagnon à 4 pattes. S'en prenant à la terre entière " pourquoi est-ce mon chien qui est mort ? ", d'autres enragent aussi de la négligence d'un tiers qui a mal refermé le portail du jardin, contre le chauffard qui a renversé leur chat, ou le propriétaire de ce chien qui a brisé la colonne de son chat … Certains rendent responsable le vétérinaire de n'avoir pas fait tout ce qui était en son pouvoir pour sauver leur animal.Même celui qui a pu se préparer à son deuil, n'échappe pas à cette phase qui peut être moins violente mais plus insidieuse et jeter parfois davantage dans la torpeur.

 

Puis vient l'état dépressif : comme soudain coupé des autres, c'est la grande solitude. L'endeuillé est seul à savoir ce que la perte de son animal représente de douleur pour lui. Tout est sombre, chaque geste du quotidien est laborieux, ce qui pourrait le divertir est rejeté, il ne peut être distrait ni déchargé de sa tâche de remémoration des souvenirs communs avec l'animal chéri. Sans plus être très bien capable de s'occuper de lui-même, il a besoin d'être protégé, consolé. Il faut ce temps comme pour tourner à vide… pour accepter peu à peu la réalité, la révolte, la blessure, l'état de fragilité, le déséquilibre qu'a engendré la perte.Des rêves surviennent, on voit le chien, le chat encore vivant, puis il s'éloigne, s'estompe, s'efface …

 

Enfin avec le temps grand consolateur du deuil, la douleur s'adoucit même si elle se réveille plus ou moins à des occasions anniversaires ou en croisant un autre animal de même race …Celui que l'on ne peut plus voir, sentir, caresser va maintenant vivre à l'intérieur de nous. Sa photo nous accompagne, on aime évoquer les bons moments passés en sa compagnie …On sait qu'il n'est plus, mais il reste présent au fond de nous à jamais. On accepte ce passé qui ne sera plus et l'avenir qui ne sera pas avec l'être perdu.

 

Ce parcours achemine vers la finalisation du deuil, qui laisse enfin la possibilité de reprendre goût à la vie. Ces différentes phases ne sont normalement que passagères, mais par contre si le propriétaire de l'animal mort s'enferme dans l'une d'elle qu'il ne peut terminer son travail de deuil (et même sombrer dans la dépression), là il y aurait lieu de consulter pour trouver de l'aide psychologique.

Peut-on parler de la mort aux enfants, et comment ?

Pour comprendre et accepter, les enfants ont besoin de connaître la vérité. Selon leur âge, la nature et la force du lien qui les unissait à leur compagnon, ils peuvent être plus ou moins troublés ou affectés par sa perte.La mort est perçue différemment selon les âges :

  • Des explications justes mais simples seront suffisantes pour les plus jeunes jusqu'à environ 6 ans. Pour les petits le " plus jamais " n'existe pas encore et il ne sera pas véritablement question de deuil pour eux, mais d'expérience de séparation, de perte qu'il faut veiller à ce qu'elle ne soit pas vécue dans la solitude. C'est la toute chaude présence rassurante des parents qui leur permettra de dépasser l'épreuve sans traumatisme.
  • Les plus grands poseront de nombreuses questions, inutile cependant d'entrer dans des détails qui pourraient les choquer. Par contre, répondre avec clarté aux interrogations fréquentes comme " est-ce qu'il a mal, est-ce qu'il a froid ? " rassure et apaise le jeune.

Présenter franchement les faits douloureux ainsi que proposer à l'enfant de voir l'animal mort s'il le souhaite, n'est pas choquant pour lui comme beaucoup le croient habituellement. Cela le conduit au contraire à l'acceptation de l'irréversible de cette perte.
De même que l'adulte, il sera aidé dans son travail de deuil s'il peut ensuite fleurir la tombe de son animal, ou savoir où sont ses cendres.
L'enfant qui perd son petit compagnon adoré, voit sa souffrance majorée si les parents font silence sur l'évènement et ne veulent pas lui laisser vivre la réalité des choses.
Le sentiment de solitude et d'abandon qui pourrait en résulter ne ferait que le bloquer dans ce passage pourtant obligé par la souffrance, qui lui permettrait de rompre progressivement les liens avec l'animal perdu.
L'enfant qui éprouve de l'angoisse face à la mort sera rassuré si vous lui dites que toutes les maladies ou les blessures n'y mènent pas forcément.
Lui dire que l'on a volé son chat ou son chien ou bien qu'il est parti… ne le ferait que développer des scénarii faux et angoissants du genre " il est parti parce que je l'ai disputé, est-ce qu'il va revenir ? ". Il pourrait se sentir trahi le jour où inévitablement il apprendra la vérité.

Parce que l'on ne peut jamais soustraire ses enfants aux épreuves de la vie, il ne sert à rien de vouloir les abriter de la mort de leur animal chéri. Cette tentative de se protéger soi-même les empêche de grandir et de se préparer sainement à la vie et aux pertes inévitables qui la jalonnent.
Il est donc capital que l'enfant puisse dire sa peine à ses parents, extérioriser ses émotions et se sentir accompagné dans son chagrin. Il peut le faire d'autant mieux que les adultes eux-mêmes ne dissimulent pas leur propre peine en lui montrant ainsi qu'il est normal de l'exprimer.

Ne pas négliger les autres animaux de la maison

Plusieurs animaux qui cohabitent, tissent entre eux des liens d'attachement. Lorsque l'un d'eux décède, l'autre le cherche et peut ressent un vide. Il perçoit aussi la détresse de son propriétaire qui le délaisse un peu.Dans son chagrin, il ne faut pas oublier celui qui reste et s'efforcer de lui consacrer du temps et lui garder ses habitudes. 

Sans ce nécessaire travail naturel du deuil, aucune relation nouvelle avec un autre ne pourra se nouer sainement. Se précipiter de manière prématurée pour reprendre un compagnon à 4 pattes fait partie de ces vaines tentatives d'échapper à l'incontournable souffrance du deuil qui ne manquera pas de ressurgir un jour, dans un moment et des circonstances inattendus.
C'est également exposer douloureusement " l'animal de remplacement " à des comparaisons sûrement pas toujours à son avantage par rapport au mort idéalisé.
Ce malheureux " remplaçant " risque fort d'en souffrir, toujours perdant dans cette sorte de compétition inégale. Nié dans ses qualités propres et sa singularité, le nouveau chien ou chat souvent choisi de même race et de même couleur n'étant là que pour masquer la perte du précédent.

" ... Jamais ce chien ne pourra dominer, se soumettre, se hiérarchiser, s'enfuir ou se cacher, éprouver un code clair de comportement avec ce maître-là, parce qu'il est à la fois appelé et chassé, attendri et angoissé. " " ... Il ne pourra participer à aucun rituel d'interaction cohérent, puisque dans l'esprit de son maître " il a été mis là pour " évoquer le disparu et souffrir de la comparaison. "

Dans ces quelques lignes, Boris Cyrulnik (dans L'ensorcellement du monde, éditions O. Jacob pages 132 à 141) expose très bien le drame du " chien de remplacement " toujours victime de troubles du comportement.
Tout animal chéri disparu est irremplaçable. Celui qui lui succèdera pour continuer avec vous un bout du chemin de la vie se montrera capable de vous apporter aussi du bonheur, si après votre deuil, vous savez l'accueillir pour lui-même.

Reproduction interdite sans autorisation.

Ne prenez pas à la légère la santé de votre compagnon, vous pourriez le regretter !
Recevez gratuitement et sans engagement des offres d'assurance personnalisées.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :

Commentaires sur cet article

Il y a 2 jours j'ai fait euthanasier mon chat de 8 ans adoré, il avait une tumeur, son ventre avait gonflé il avait du mal a marché, ne mangeait plus, refusé ses médicaments, rester prostré... je ne pouvais plus supporter de le voir souffrir et cela a été très très dur de prendre cette décision. Je suis resté jusqu'au bout, mais aujourd'hui je suis hanté par ses images... je me dis que j'ai tué mon chat. Je le pleure je regrette mais en même temps je sais que c'était pour lui, ne plus le voir souffrir. Cela me rassure de voir que je ne suis pas la seule.

   
Par Laetitia

bonsoir, je viens de fair euthanasier mon labrador, mon bébé d'amour,il était très malade,il s'était fait retiré la rate à cause d'un cancer qui s'est généralisé, il avait de l'arthrose, ainsi qu'une anémie,il suivait une chimio ainsi qu"un traitement pour l'arthrose,il mangeait bien était joyeux s'amusait avec son compagnon labrador, mais il avait du mal à marcher, je ne sais pas si il souffrait car il était trè courageux, puis il y à 3 jours il est tombé et ses pattes se rédissaient, plus de force pour se soutenir, j'ai paniqué, et je l'ai vite enmené au véto, qui m'a conseillé de le faire euthanasier, je regrette de l'avoir fait car je me dit qu'il à fait peut etre une erreur,je m'en veut énormément peut etre qu'il y avait une autre solution, et maintenant je pleure sa perte j'ai du chagrin je n'arrive pas en m'en remettre,je ne mange plus ne trouve plus le sommeil, depuis que mon compagnon mon ami mon bébé n'est plus.Son copain se retrouve seul aussi et je dois etre forte pour m'occuper de lui, mais c'est très dure. Comment faire pour qu la vie continue.

0    0
Par lombard corinne

ma comète,ma louloute s'est fait renversée par une voiture le 13 octobre,j'ai pleuré tous les jours pendant 2 mois,je n'ai jamais autant pleuré,et je ne me souviens pas avoir été aussi mal,j'ai perdu 4 kgs,n'ai rien pu manger pendant 3 jours,je me suis sentis coupable ,responsable de n'avoir pas su la proteger,elle me manque terriblement,et aujourd'hui encore,je pense a elle repense a tous ces moments passés ensemble,je l'ai enterré dans mon jardin,je vais la voir et lui parle,je ne sais pas ce que je donnerais pour qu'elle soit là,la prendre dans mes bras,l'embrasser ,qu'elle se faufile sous ma couette pour dormir,l'entendre ronronner.c'etait mon bébé d'amour,et meme si peu de personne comprenne mon chagrin je l'aimais et elle me manque

0    0
Par rouille christine

Bonjour j'ai perdu il y a trois semaines mon chat de un an brutalement. en effet, je l'ai trouver contre mon grillage allonger sur le coté gauche les yeux grands ouverts raide et sec. hémorragie interne dû à la mort au rat. du coup je tient a faire passer un message. dites vous que ce n'est pas parce que la mort au rat est dans le grenier et que votre chat n'y a pas accès qu'il peut pas en mourir. il faut savoir que la mort au rat met 12h environ à faire effet. donc si une souris en a manger le matin l’après midi elle n'est toujours pas morte et le chat peut donc la manger et a son tour être empoisonner. le chat étant un carnassier et non un charognard il mange ses proies vivante. je me suis renseignée ce ne sont pas mes voisins qui ont fait le coup car c'était la mascotte du quartier. il était très expressif est très câlins. il était noir avec les yeux verts. j'ai fait des cauchemars de ses grands yeux verts pendant deux semaines. voila j’espère que sa vous intéresseras. il s’appelait Diésel car il était tout noir et passer son temps a ronronner même quand on ne le caressait pas.

0    0
Par Blanc Mélanie

Très bon site.
Lundi j'ai perdu ma petite chatte de 15 ans, tamponnée par une voiture, j'ai du mal a m'en remettre, surtout que depuis deux ans elle restait beaucoup à la maison et a toujours été très collante.
Je sais que ça va passer et que j'en parle avec des personnes qui me comprennent.
Je compatis aussi avec vous qui avez perdu un animal.

0    0
Par Béatrice

Je viens de perdre le 31décembre 2014 mon petit Footy, après 13 ans de vie commune, il laisse un vide énorme, j'ai beaucoup de mal à faire face...

0    0
Par Fred

je viens de perdre mon petit Jack. Bien qu'il était âgé de 16 ans et malade, je ne peux pas me faire à l'idée de sa disparition. Je l'entends encore dans la maison, je l'entends soupirer et monter l'escalier. A certains moments, je pense devenir folle. Je ne parviens pas à continuer à m'occuper convenablement de mes deux autres chiens qui n'en peuvent rien. J'ai déjà perdu quelques chiens âgés mais ce départ-ci me semble insurmontable.

0    0
Par anne

j ai perdu un animal une chienne folette que j ai aime a la folie j en ai repris une autre dolly qui a estompe mon chagrin mais folette sera pour toujours dans mon coeur a jamais et j ose te dire je t aime

0    0
Par patrol31

merci pour votre texte qui exprime le chagrin et toutes les émotions qui me submergent suite à la perte de mon petit king charles décédé aujourd'hui d'un souffle au coeur à l'âge de 12 ans

0    0
Par dbiskeborn

Moi aussi j'ai du faire partir mon copain , il avait 14 ans, 14 ans à mes cotés,un matin à 6h j'ai entendu un cri de douleur, je me suis levé et j'ai vu mon chien allongé , je lui ai parlé et il a bouger ses oreilles !ensuite tout a été très vite, crise cardiaque et de suite après oeudème pulmonaire.
il arrivait plus à respirer! du lundi je l'ai pris dans sa couverture et l'ai porté au véto, elle m'a dit faut le faire partir !!!! la le monde c'est écroulé, je lui ai dit au revoir mon Pongo, lui ai fait une bise, et elle l'a emmené je vois encore son oreille balançé sur son bras, je m'en veux à mort car j'aurai du le suivre jusqu'au bout et lui tenir la patte!! je l'aime! je l'aimerai toujours ! je l'oublierai jamais!c'était mon Pongo un beau bichon maltais.Et malgrès tout je pleure tous les jours il est parti le 03/09/12 Au revoir mon copain .

0    0
Par gerard

Mon petit chaton Peso s'est fait croqué par un chien mais n'ayant pas de symptômes apparents on a cru qu'il était juste sous le choc mais ensuite on s'est aperçu que c'était plus grave et il est mort pendant que nous l'amenions d'urgence chez le vétérinaire d'une hémorragie interne. C'était un amour de petit chat...

0    0
Par Laura

Tres bon site .... moi j'ai perdu mon petit chat Skunck , il me manque c'est horrible c'etait sa 5 eme infection urinaire il a souffert est mort de sa, car je n'es pu reagir correctemet j'etais sous pression depuis des mois au boulout et pense toujours au gens autour de moi j'es vu qu'il avait mal j'es du partir chercher mon ptit frere et j'ais dit a mon cherie de le verifier et mon ptit frere c bon il a un bon systeme uminutaire alors que apres il me dit qu'il aime pas les chats et mon cheri c bon il vas s'en sortir, il s'en es sortit deja l'autre fois alors que si j'aurais ecouter mon coeur il serait en vie sa fait 2 mois. Je pense a lui chaque seconde et chaque jours il me mank tellement, je suis brisee et j'ai tout perdu mon chat mon taf ma joie de vivre mon bonheur c t lui et que lui c t ma Star , je m'isole personne ne me comprend.... j'aimerais que mon coeur cesse de battre et que je le rejoine telkement j'en souffre... ma Veto aurais du etre plus proffesionnelle que sa peut etre tres dangereux et que il falkait c croquette nais aussi le verifierle controler et m'appeller faire des analyses bref lui donner plus d'esperance de vie 2 ans et 2 mois c t un diammant une perle et un ange je pleure tout le temps j'ai si mal et pour moi je suis un impardonnable rien ne peut me soulager...bonne continuation

0    0
Par Angela

Notre petite Maya de 11 ans est partie au paradis des chats hier à 13h45. Tout a basculé en deux jours. Un problème cardiaque et une pathologie rare que les vétos définissent comme maladie orpheline. Il y a encore 4 jours tu chassais les papillons et courrais dans le jardin. Tu parlais beaucoup et tu étais très attachante. Nous nous sommes trouvés il y a 11 ans, un jour de pluie, tu avais à peine deux mois et tu te cachais dans le moteur d'une voiture. Depuis, tu as ensoleillé notre quotidien. Tu nous manques terriblement, repose en paix petite Maya. Gros bisous

0    0
Par aurélia

Bonjour. Vendredi 24 août Préfix (yorkshir) qui allait avoir 13 ans lundi 27 a été eutanasié suite à une anémie jamais vue par le vétérinaire de 35 ans d'expérience. Notre bébé d'amour nous manque il est partout dans la maison. Comme tous les messages que je viens de lire il a été un tel confident, joie et réconfort qu'il a empli notre vie QUE de BONHEUR. Nous lui souhaitons un excellent repos.

0    0
Par Sylvie

Teddy, ma petite boule de tendresse, mon coeur de cristal, ma merveille, tu es parti hier à 14 h, tu as été un si bon compagnon ; j'espère que j'ai été une bonne maîtresse pour toi. Tu es à jamais dans mon coeur et j'ose le dire : je t'aime !

0    0
Par SALAMEH

bonsoir

cela fait 40 jours que ma fufu est morte, elle me manque tellement, cette absence est insupportable,
c'est un membre de ma famille, ma grande fille qui a disparue, je n'ai pas honte de mon terrible chagrin.
son amour sans condition, son regard si intense et sa présence fidèle et compréhensive à mes cotés sont irremplaçable.
j'ai toujours essayé de la protéger, le mal est venu de l'intérieur.
à ma folette, si vive, si intelligent, si adorable petite minette.
comment vivre sans l'amour de folette

0    0
Par boizet

J'ai fait euthanasier ma chatte de 8 ans hier et je n'arrete plus de pleurer, tout a été trop vite, une infection banale qui a dégénéré. Je suis resté avec elle pendant l'intervention, du moins jusqu'a ce qu'elle dorme ensuite je suis partie, je voulais garder d'elle le souvenir de cette petite boule de poil endormie profondément, mais je m'en veux et il y a un grand vide chez moi. Mais j'essais de me consoler en me disant qu'elle ne souffre plus et elle est partie avec toute sa dignité. Et peu importe ce que les gens diront elle etait plus qu'un simple animal de compagnie, c'etait ma bébé fille. Merci a cet article qui ma aider malgré ma peine.

0    0
Par valery25

ma petite minette Folette est morte le 27/05/2012 à 7h10 dans mes bras.
mon étoile filante avait 10 ans 1 mois 10 jours.
ma minette d'amour si joueuse, si espiègle à été diagnostiquée d'un cancer d' l'intestin insoignable,
elle est morte 10 jours plus tard.
j'en suis, encore en phase d'incompréhension, ma fufu avait fait une visite de bilan le 16/04/2012,
la véto lui avait prescrit des goutes de passiflore et de valériane pour le stress.
fufu, nous manque tellement, je n'arrive pas à prendre assez de calme pour consoler sa soeur doucette.
mon amour pour toujours, ma fille, ma tendresse.

0    0
Par boizet

Hier après midi, ma petite chatte Kali est morte. Mon petit compagnon durant 13 ans. J'ai du prendre la décision de la faire endormir définitivement et je culpabilise beaucoup. J'ai le sentiment de m'ettre débarassée d'elle. Elle n'avait jamais été malade en 13 ans et voilà qu'en 4 jours tout était fini. Je suis sous le choc et ai le sentiment de l'avoir trahie. J'ai beaucoup de chagrin et je n'arrive pas à me faire une raison. Tout le monde me dit que c'était la meilleur décision à prendre mais ma petite chatte, elle, peut-être qu'elle voulait qu'on lui laisse une petite chance...

0    0
Par Carole

Oui, pourquoi tant de larmes et de chagrin, qui pourra me comprendre, ma petite boule de poils qui partageait mes journée, mes joies, mes peines, me suivait comme un petit chien car bien sur il s'agissait d'une petite chatte "fausse siamoise" qui je crois me comprenait, me suivait toute la journée d'une pièce à l'autre d'un endroit à l'autre de la cave au grenier, venait avec moi étendre le linge et ce depuis 11 ans, hier soir je l'ai cherchée, je l'ai appelée, cette nuit aussi, ce matin, rien, si ce n'est en fin de matinée on la retrouvée endormie à jamais sous une bruyère, je sais c'est récent mais j'ai si mal, mal pourquoi tant de larmes ce n'était qu'un animal dira t'on oui mais voilà c'était le mien, ma petite bête à moi

0    0
Par monique

Jai fait euthaniser mon cane corso mardi matin, elle etait epileptique nous avons commencer les traitement sachant quelle continuerais quand meme les crises. les crises etait moin intense mais en series quand meme. les couts etait tres eleves aussi, nous avons bcp de misere a faire notre deuil elle etait une chienne de 2ans magnifique tres bon caractere tres gentille avec mon ptit garcon de 17 mois nous regretton telement de ne pas avoir ete avec elle jusquau bout son visage est impringner dans ma conscience nous vivons un chagrin tres intense. jaimerais aller chercher un autre chien je sais que ca ne saura pas la meme mais ptre elle pourra nous aider a vivre tout ca.

0    0
Par Jennifer

J'ai fait euthanasier, mon chat de 19 ans, hier soir. Et, je pleurs sans cesse, j'ai de la difficiculté a mangé. Je m'ennuie tellement de lui. Mais, je sais que j'ai pris la bonne décision sauf que mon Dieu que c'est dur d'avoir assister à l'euthanasie. Il a tombé sa tête sur ma main. Malgré ma douleur, je lui ai redonné ce qu'il m'avait apporté tant d'amour. Merci à cette article. Elle m'a beaucoup aidé.

0    0
Par Sylvie

cela me fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à être dévastée de chagrin, mon Boulie labrador de neuf ans a été euthanasié il y ce soir quinze jours, j'ai maigri et n'ai plus d'appétit pourtant ayant toujours eu des chiens c'est déjà le cinquième que je perds, j'espère que la bible dit vrai et qu'ils entreront avec nous dans la nouvelle Jérusalem céleste, ils nous donnent tant d'amour, tant d'espérance, on les reverra cela je l'espère de tout mon coeur. Il me manque tant.

0    0
Par martine

Il y a une semaine, j'ai dû faire euthanasier ma petite chatte de 1 an et demi. J'ai 3 chattes mais celle-ci je l'appelait * mon petit chien de poche* tellement elle me suivait partout et écoutait presque comme un chien. Nous étions très proches et complice.
Je jouais beaucoup avec elle. Son départ prématuré suite à un cancer des reins qui a engendré une insuffisance rénale m'a bouleversé. Quand je me suis rendue compte qu'elle n'allait pas bien le vétérinaire l'a gardé 4 jours sous perfusion mais il n'y avait plus rien à faire. Alors je l'ai ramenée à la maison et je lui ai prodigué tous les soins nécessaires à son confort . Mais après une semaine même les médicaments n'arrivaient plus à soulager sa douleur.C'est une décision déchirante de décider de mettre fin à une vie. Chez le vétérinaire, j'ai tenu sa petite tête entre mes mains jusqu'à son dernier souffle en la caressant et en lui répétant que je l'aimais et que tout irait bien. Bien que je ne regrette pas de l'avoir assitée c'est une expérience très difficile. J'ai toujours l'image des derniers instants dans la tête. J'ai fait incinéré son corps et l'urne est en granite noire en forme de roche que je vais pouvoir mettre dehors. C'est là qu'elle a commencé sa courte vie quand je l'ai recueuillie à 5 mois une froide soirée d'hiver.
La douleur s'estompe une peu chaque jour, mais ça me semble long. Le plus dur c'est qu'on est tout seul avec notre peine . L'incompréhension et le jugement des gens est aussi difficile à vivre. Quand on se fait dire ; *Ben voyons, c'est juste une chat, pourquoi tu réagis comme ça ? *
Oui on est tout seul à avoir aimé autant cet animal, mais on sait que les amoureux des animaux qui ont déjà vécu un deuil nous comprennent.
L'article sur le deuil d'un animal chéri, m'a fait du bien. Je vois bien que je ne suis pas *anormale* de vivre tout ce déluge de sentiments.

0    0
Par Hélène

bonjour,
Mon bébé cocker de 4 mois (plus exactement celui de ma petite alice de 10 ans)est mort des suites d'un empoisonnement à un produit toxique du genre engrais ou insecticide qui se serait déversé dans la petite rivière qui coule au fond de mon jardin. Mes deux filles ont vu notre petit amour remonter de la rivière et il avait les oreilles mouillées mais je n'ai pas pensée une seconde qu'il avait pu s'empoisonner en buvant cette eau.C'est d'ailleur aprés son décés que l'on a cherchés ce qui pouvait l'avoir empoisonné et qu'on as pensé à ça car on le surveiller beaucoup,c'était le bébé de la maison.Il a suffit de 2 min d'inattention de notre part pour que cela arrive. c'est arrivé le dimmanche et le lundi matin il n'était pas bien mais vu que je m'était fait envoyée sur les roses par le vétérinaire le mois précédent parce que je m'inquiétai que mon chiot de 3 mois ai des vommissement et que je l'avais dérangé un samedi soir à 11h,il m'avait répondu que c'était normal qu'un chiot vomisse aprés avoir était vermifugé et que ça n'était pas grave et que ça pouvait attendre le lundi après midi en consultation. Et effectivement,le lendemain mon bébé allait mieux et je me suis dit que ça devait etre le vermifuge. Donc ce fameux lundi matin (aprés son empoisonnement)il vomissait mais comme je l'avais vermifugée comme d'habitude 2 jours plus tôt,je n'ai pas vue l'urgence de la sitution et j'ai attendu l'aprés midi que le véto soit ouvert et je l'ai quand même emmenée car il était trés abatu et vomissait de la bile car il n'avait rien mangé la veille; arrivée chez le vétérinaire,elle me dit qu'il est "vraiment pas bien", elle lui fait une radio qui ne révèle rien et me dit simplement qu'il faut qu'elle le garde pour la nuit pour le rehydrater par perfusion à cause de ses vomissements. Elle me demande ce qu'il a pu avaler la veille, si j'ai mis du desherbant, si il s'est promené dans la campagne, si j'ai mis de la mort aux rats quelque part...Mais comme nous étions restés à la maison tout le dimanche et que je ne l'avais pratiquement pas quittée , je n'ai pas ressentie la gravité de son état et la véto m'as juste dit qu'il "était pas bien" et qu'elle le gardait pour la nuit et qu'elle me téléphonait le lendemain matin. donc je lui laisse mon bébé en toute confiance; Alice et moi lui faisons un gros calin sans savoir que c'était la dernière fois. Franchement, la véto ne m'as pas fait ressentir que c'était grave et ne nous as pas proposé de rester avec lui au moins jusqu'à la fermeture du cabinet. Le lendemain matin, je tournicotai à la maison et j'appelai chez le véto qui ne répondait pas. Sachant que le cabinet était ouvert que l'aprés midi je n'avais pas le choix d'attendre. A 11h15 du matin, enfin,un coup de téléphone ou elle me dit que son état à empiré et me dit qu'elle est sûre que c'est un empoisonnement et elle me dit de rappeler dans l'après midi; j'ai juste le temps de lui demander si je peux venir le voir à l'ouverture du cabinet et là elle me "bien sûr". C'est à dire que si je ne le demande pas elle n'as même pas idée de me le proposer; moi je ne savais pas qu'on pouvait venir et j'ai demandée à tout hasard en m'attendant à une réponse négative. L'aprés midi j'arrive chez le véto toute excitée de pouvoir prendre mon petit amour dans mes bras et de le réconforter(j'avais même allumer la cheminée avant de partir au cas ou je pourrait le ramener à la maison pour pas qu'il ai froid).La secrétaire me dit "vous venez voir le petit cocker" d'un air jovial; elle me fait patienter quelques instants, puis me fait entrer dans la pièce et me dit sans aucun égard "ben voilà!il est mort il y as 1 heure": à ma réaction, elle as tout de suite compris que je n'étais pas au courant et s'est sauvée en me disant qu'un véto allait arrivée pour m'expliquer. Et 45 min plus tard aprés avoir regardée le petit corps sans vie de mon bébé , pleurée toutes les larmes de mon corp et avoir eu des explications assez floue d'un vétérinaire qui n'était même pas celui à qui j'avais confiée mon bébé, je me présente à l'accueil pour régler les frais et là, la fameuse secrétaire se trouve au comptoir en train de rigoler comme une folle avec un véto alors qu'elle sait que je suis devant elle et elle n'ose même pas lever les yeux sur moi et continue de s'ésclaffer comme une dinde sans aucune retenue alors que des larmes coule encore sur mon visage; heureusement que le vétérinaire qui avait tenté de m'expliquer le décés de bébé, m'accompagnait et que lorsqu'il as vue ça il m'as dit que j'en avait sûrement assez pour aujourd'hui et m'as dit qu'il me ferait parvenir le facture par courrier. Je suis choquée par ce cabinet vétérinaire; mon bébé est partie tout seul dans la souffrance alors que j'aurai pu rester avec lui ou bien même abréger ses souffrances car il me semble que le véto savait qu'il n'y avait pas d'espoir et ne me l'as pas dit. Je culpabilise à mort; mon bébé est partis à l'aube de sa vie. Heureusement, nous n'avons que de bons souvenirs avec lui et nous ne culpabilisons pas de lui avoir mis une féssée....nous l'avons chouchouté comme un petit roi. Mais moi j'ai la sensation d'avoir faillie à mon rôle de protectrice de ce petit être si vulnérable. En fait c'était le bébé de ma petite fille et elle le voulait depuis longtemps, mais nous voulions être sûre que ce n'était pas une passade(elle en avait même payé la moitié avec nous car à ce moment là nous ne pouvions pas).Elle avait pour lui un amour inconditionnel et passait tout son temps avec lui; c'était son bébé; toute la journée j'entendais "regarde maman il est trop mignon quand il fait ça"ou bien encore" t'est mignon mon petit bébé je t'aime". C'était fou. Depuis qu'il est partis, elle as pleurée le premier jour et elle était anéantie, mais depuis elle n'en parle pas, mais je la trouve triste et pensive. alors je fait mon maximum pour l'occuper et la sortir de la maison; mais dés qu'on rentre, elle s'ennuie. Je lui ai dit que c'était normal d'être trite et qu 'elle pouvait pleurer si elle en avait besoin que ça lui ferais du bien. Mais rien. Je suis inquiète pour elle et je ne peut pas lui racheter de chien car ça serait trop dur pour nous et je ne veux pas qu'elle pense qu'un animal est comme un jouet et qu'on le remplace quand il est cassé. Je ne sais pas ce qu'elle pense. Je voudrais lui expliquer que peut-être un jour,elle aura un autre chien; qu'il ne remplacera en aucun cas son bébé ,mais qu'elle pourra l'aimer autant sans pour autant que ça remette en cause l'amour q'elle avait pour lui. bon!je m'arrête là car mes larmes coulent et je ne veux pas avoir les yeux rouges pour la récupérer pour déjeuner. Corinne.

0    0
Par fournier corinne

salut aujourd'hui mon mari et moi avons ete obliger de faire piquer notre magnifique berger allemand de 10 ans , infection du rein et le trein arriere paraliser !c'etait tres dur de prendre la descision
surtout que notre fils de 10 ans egalement etait present.
je c'est pas comment faire pour expliquer a mon fils quon a pas eu le choix .
il est tellement trtiste

0    0
Par prince

merci des conseils, je viens de perdre mon bébé adoré Elliot labrador de 13ans et 3mois, j'ai dû l'aider à partir et je suis restée avec lui jusqu'à la fin et même après. Le vide est plus que grand, une tristesse inmense et j'espère pouvoir surmonter son départ !! insulinome syntomes et départ durée 20 jours !! courages aux autres personnes aussi !! cordialement Yvonne

0    0
Par PEREZ SOTO Yvonne

Bientôt un mois que ma minette est partie au ciel. C'est très dur, beaucoup de chagrin. Et il est vrai que j'en veut beaucoup au chauffard qui la renversé, juste devant chez moi. Elle était en pleine forme, et allez avoir deux ans, elle adorait chassez les mulots, une vraie chasseuse! Elle me manque tellement.
A toi mon petit bébé , je t'aimerai toujours , crois moi.

0    0
Par san93

Merci pour cette article ... je suis dans la deuxieme periode je crois bien . J'espere que ca passeras vite ...

0    0
Par pauline

bonjour,

Je viens de lire avec intérêt votre article. Aujourd'hui ma chatte est partie vers le ciel des animaux comme j'aime à le dire. Elle était très malade, insufisance rénale et bien que le vétérinaire l'ait soigné un maximum, dialyse et médicaments, elle n'a pas guérie. C'était à prévoir, il nous avait dit il y a un mois qu'elle ne passerait pas l'année.
Nous l'avons accompagnée tous les trois, mon mari, ma fille et moi-même. Nous sommes restés avec elle. Je la caressais alors que le vétérinaire lui donnait sa première piqûre pour l'endormir et ensuite il lui a injecté la Piqûre pour qu'elle ne souffre plus.
Ce soir j'ai du chagrin, un immense chagrin. Je revois ces quinzes années, elle a été tellement choyée, dorlottée et elle n'est plus là.
Ce soir je culpabilise aussi en me demandant si j'ai fait tout ce qu'il fallait, si je n'ai rien négligé..On me dit que je n'ai pas à dire cela, elle est soignée depuis 2007 et ses dernières analyses affichaient un taux d'urée de 4 grs, ce qui fait qu'elle a encore bien résisté pour avoir tenu un mois encore..
Mais ce que je veux dire c'est que la perte d'un animal c'est comme la perte d'une personne, la douleur est la même voire plus grande, parcequ'un animal de compagnie ne fait pas de mal, est fidèle et on l'aime presqu'autant qu'un être humain.
J'espère que la douleur s'atténuera, je ne sais pas, il n'y a pas de compteur de jours de douleur... Je me dis que je vais garder les bons souvenirs (mais il n'y a que ça d'ailleurs)
Je souhaite à tous ceux qui traversent la même douleur beaucoup de force et de courage.

0    0
Par vyvve

C'est la même chose pour moi. J'ai laissé mon chat mourir sans me rendre compte que çà n'allait pas. Il ne mangeait plus mais buvait un peu. Puis il réclamait à sortir la nuit, ce qui ne m'a pas inquiétée.
Quelle gourde j'ai été. Je m'en veux. Je ne peux plus vivre tranquille.
Je suis un monstre.

0    0
Par Michele

J'ai perdu mes deux petits yorkshire Benjy et Charly sur 7 mois de temps, Benjy avait 14 et 3 mois des suites d'une anesthésie pour un détartrage et mon petit Charly avait environ 8 ans je l'avais adopté à la spa il y a 4 ans est mort des suite d'une pancréatite aigüe j'allais le voir 3 fois par jour à la clinique il est resté 3 jours il allait mieux les vétérinaire n'en revenaient pas pour eux il allait mourrir et il s'en est sorti, il est sorti pour le 1er mais 2010 tout allait bien et il remangeait ses boîtes spéciales pour digestions difficile que le vétérinaire lui avait donné nous étions si contant qu'il aille mieux...et puis au mois de juin le 11 juin il commence à vomir je pars de suite à la clinique nous avons fait des examens gastroscopie et biopsie et là le résultat je n'en revenais pas il avait des ulcers seignant à l'estomac avec des poches d'eau, il ne voulait plus manger les vétérinaires ont tout essayé pour qu'il guérisse mais rien n'y a fait il maigrissait à vue d'oeil et ne mangeait plus rien du tout depuis une bonne semaine on lui donnait des vitamines dans sa boisson...mais rien n'y a fait et le vétérinaire nous a dit de ne pas s'acharner dessus que l'on ne savait plus rien faire pour lui...et le 26 juin 2010 à 15h20 il a été euthanasié et j'en souffre énormément je suis restée jusqu'au bout pour tous les deux pour Benjy et Charly et je n'arrêtait pas de pleurer je souffrais énormément et j'en pleure encore tous les jours...j'ai leurs deux petites urnes à l'appartement ils sont chez eux et une bougie y est toujours allumée depuis leur départ j'y ai placé leurs photo et mis quelques fleurs...les mois passent mais ma souffrance est toujours pareil...il me manqueront jusqu'à mon dernier jour...je vous souhaite à vous tous beaucoup de courage car je sais que c'est très très dur de perdre nos amours à 4 pattes....Myriam

0    0
Par Myriam

Voilà une semaine ce soir que ma petite chienne Léa est partie sur la pointe des 'pattes'. Elle s'en est allée sans bruit et mon coeur saigne, la douleur reste indescriptible, les mots me manquent et je la pleurs tous les soirs lorsque je rentre à la maison. C'est trop dur. C'était plus qu'un chien, c'était mon rayon de soleil, ma joie de tous les jours. Les humains m'ont souvent déçus, toi ma Léa jamais. C'était un amour de petite boule noire, courte sur pattes mais tellement belle à mes yeux. Mardi 24 août, je vais avec mon fils pour l'accompagner dans son dernier voyage. Elle va quitter son enveloppe de petit chien pour entrer à jamais dans mon coeur. Tous les soirs, je fais brûler une petite bougie prés de sa photo ainsi j'ai l'impression que ses yeux pétillent. Mardi, je l'accompagnerai prés du Pont de l'Arc en Ciel pour la laisser partir dans les cieux là elle n'aura plus mal à ses petites pattes, elle verra et entendra comme dans ses jours les meilleurs. Va ma petite Léa, tu as bien mérité de te reposer. Va en paix, et sache que mon amour pour toi survivra même au delà de la mort. Mes larmes coulent ce soir et je ne peux pas les arrêter, alors toi qui a montré un grand courage, par pitié aide moi à pouvoir penser à toi sans pleurer car je ne veux pas que de là haut tu aie du chagrin. Je t'aime ma petite Léa et je t'aimerai jusqu'à ma mort. Tu me manques tant.
Ta petite mère qui pleure.

0    0
Par isabelle

ma jolie niagara vient de nous quitter ce matin après son combat contre la maladie. Nous avons eu toutes les 2 un cancer du sein en même temps. Malheureusement elle n'a pas eu les mêmes traitements que moi et la voilà partie. Elle avait 13 ans, chienne Tervueren je l'ai gardée tout prêt de moi. Elle s'est éteinte tout doucement et tout calmement en me regardant. Je ne voulais pas la faire euthanasier mais était vigilante sur les signes qui m'y auraient conduite. A vrai dire elle s'est éteinte comme une petite bougie c'est ce qui allège un peu ma peine. Maintenant il faut que je m'occupe de mon petit york qui la cherche déjà dans le jardin car elle a besoin de moi aussi. C'est triste de perdre un animal de compagnie alors il faut repenser aux joies que nous avons partagées pendant 13 ans et c'est un peu moins dur je trouve.

0    0
Par nathalie

Je viens de lire tout vos tristes témoignages et moi aussi j'ai perdu mon ptit Kiwi hier 25 juillet 2010.

Il a partagé la moitié de ma vie, j'ai 28 ans il allait avoir 15 ans. C'était un bichon maltais avec un sacré caractère mais quel vide... je n'arrête pas de pleurer depuis hier car en plus je n'ai pas pu lui dire aurevoir.

J'ai pris un appartement depuis 2 ans mais je voyais encore souvent Kiwi car je suis très souvent chez mes parents, j'y dors même encore parfois.. Hier j'ai eu besoin de dormir là-bas, quel choc de ne plus voir son panier, coin vide.. et ce matin en me levant je pensais que ce serait un mauvais rêve et qu'il allait venir me faire la fête comme les autres matins quand je descendais et bien non... j'ai regardé mes parents, on avait tous les 3 les larmes aux yeux sans dire un mot car on connaissait ses habitudes du matin et là plus rien :(

Pour expliquer ce qu'il s'est passé, certes il n'atait plus tout jeune, mais le jour avant il petait encore la forme.. parfois il était un peu paralysé des pattes arrieres comme une crampe mais cela disparaissait vite.. certes il a eu quelques soucis de santé mais c'était un battant, le véto lui faisait la piqure miracle et il était reparti comme un jeune homme! Et cela fait quelques années que c'était comme ca..

Hier 8h ma mère m'appelle pour que je trouve un véto de garde (on était dimanche) car le chien ca n'allait pas du tout.. sa patte avant partait seule dans tous les sens, il ne savait plus se lever, il a vomit des glaires et ensuite fait caca dans la cuisine .. j'ai senti que ca allait être la fin ..

J'ai attendu ... mes parents allaient avec lui à 10h, 11h30 pas de nouvelles .. je décide de téléphoner à ma maman en redoutant le pire .. je l'entends à peine, elle est en pleurs et je distingue juste un : il est parti .. j'ai raccroché sans dire un mot et je me suis écroulée. Je n'ai même pas pu dire aurevoir à mon ptit chien je m'en veux! C'est seulement après 1h que ma mère m'a rappelée un peu plus calme pour m'expliquer qu'il avait fait un avc, la veto a dit qu'il ne voyait surement plus .. qu'elle voulait bien encore tenter quelque chose mais qu'elle ne garantissait vraiment rien vu son état avancé .. mes parents ont donc décidé de le faire piquer .. Mon père n'a pas pu rester car c'était son "fils adoré" et il est trop sensible pour vaincre ca, ma mère a du prendre son courage en main pour rester à ses cotés jusque son dernier souffle :( Il était tellement battant qu'il n'a pas fallu une mais deux piqures anesthésiantes avant la piqure fatale. Ma maman m'a dit qu'il a laissé collé sa tête à elle jusqu'au bout :((((( Je m'imagine ces images et je pleure encore plus!

Maintenant je me dis et si on avait encore pu lui laisser une chance et prolonger comme d'habitude avec une piqure magique?? La véto a dit à mes parents qu'ils avaient pris la bonne décision mais j'ai lu sur le net des témoignages de personnes qui avait un chien de 16 ans qui a fait un avc et qui s'en est sorti!! Pourquoi on ne lui a pas laisser une chance de plus, il se battait après la première piqure c'était un signe non?? Je suis tellement triste, je pleure en écrivant mais cela me fait du bien .. J'aurais tellement souhaité que mes parents attendent aujourd'hui pour aller voir notre vétérinaire habituel pour qu'il nous rende son verdict à lui.. mais il est trop tard.. mon ptit Kiwi est dans une chambre froide avec un autre compagnon et va être incinéré demain.

Je souffre vraiment trop, j'ai perdu l'appétit, je pleure tout le temps et je m'en veux encore et encore de ne pas avoir été là pour lui dire aurevoir.. il savait combien sa soeur l'adorait même s'il était très spécial et assez chiant .. Sacré petit pèpère tu vas vraiment trop nous manquer!

Magali

0    0
Par Mag*et*Kiwi

en ce lundi 14juin...ma petite jamaique cherie est partie...euthanasie choix difficile est pourtant le seul qui arete les souffrances de l'etre qu on aime tant et que j'ai aimé pendant 14ans...ma seule consolation pouvoir t'enterré au pied du figuier au soleil dans ton jardin que tu as temps attendu...tu en as profiter que 3 mois...je m'en veux de ne pas t'avoir emmener plus tot chez le veto de na pas avoir passer la derniere nuit avec toi je me suis surment voilé la face...je t'ai accompagné jusqu'a cette derniere piqure pardonne moi tu me manques temps je t'aime jamaique...........

0    0
Par plasseraud

ma chatte et mort il y a 3 jour j ai encore beaucoup de peine elle me manque accident de la route je l est vu quant elle est morte ça fait un choc el elle me manque elle aurais eu 8 ans dans 6jour moi j ai que 20 ans mais c était mon bébé

0    0
Par lola1407

J'ai perdu mon chat de 18 ans il ya 4 jours. J'ai du le faire euthanasier, je suis restée avec lui pendant tout le procésus. D'abord une injection pour l'endormir, je l'ai pris dans mes bras quelques minutes pour qu'il parte sereinement puis une autre pour arrêter son petit coeur? ça a été trop vite. Je pleure toutes les larmes de mon corps depuis, il me manque tellement, l'appartement est vide. Je m'attends encore le voir quand je rentre, à ce qu'il me réclame à manger ou vienne se coucher sur mes genoux. Mais il n'est plus. Je culpabilise, j'espère ne pas pas avoir été égoïste à le garder prêt de moi le + longtemps possible, j'espère qu'il n'a pas souffert. Je le supplie de me pardonner. Il restera à jamais dans mon coeur. 18 ans de vie commune ce n'est pas rien, il m'a accompagné dans tant d'épreuves.
Tu me manques tant mon TITI.

0    0
Par céline

J ai perdu mon lapin le 11 mai 2010, il n y a que qq jours...je n arrive pas a accepter, je me sens coupable. C etait mon bébé d'amour, 5 bon kg d'amour!!je n arrete pas de pleurer.je ne sais pas comment réussir à passer à autre chose. j ai des photos de lui partout, je lui parle ...je suis si triste sans lui....je voudrais tant qu il revienne...

0    0
Par Constance

Ma chienne était une banque du coeur qui ne comptait pas. Elle s'en est allée le 16 mars, elle aurait eu 11 ans en juin. Adoratrice des Berger Allemand, je ne fonctionne que d'une manière pour pouvoir faire entre guillemets mon deuil: en reprendre un autre, ce que j'ai fait. Depuis ce 04 mai je ne pleure plus, ma petite "coloc" est là et ma douce Pèdge tant aimé vit en ce bébé. Cela fait 29 années d'amour pour ce chien, et le meilleur de mon deuil est l'acquisition d'un petit. Alors courage, ne sombrez pas,voyez la vie au travers de ce bébé que vous aimerez. Respect à nos amis si fidèle.

0    0
Par DUSOTTIER

J'ai perdu ma chatte Cousteau, vendredi passé.. j'étais rentrée de mes cours plus tôt pour m'en occuper parce que je savais qu'elle allait pas bien, mais je ne pensais pas que c'était si grave. Le vétérinaire a diagnostiqué une leucémie aiguë.. j'avais trois options, soit la ramener, sachant qu'elle ne mangeait plus, ne bougeais plus et que ca allait aller de pire en pire; la chimio qui lui aurait été insupportable à 14 ans, vomissements et tout ce qui s'en suit; et l'euthanasie!
bizarrement je savais ce qu'il y avait à faire, je n'ai pas hésité, bien qu'elle était à mes yeux ma meilleure amie, ma meilleure confidente et qu'on formait un duo de fou! je savais qu'il fallait lui éviter de souffrir et lui permettre de partir dignement, sans trop être mal...

J'ai passé sa dernière nuit avec elle, ma main posée sur elle et elle n'a pas cessé de ronronner jusqu'à ce que son coeur s'arrête.. je n'ai jms senti un tel vide aujourd'hui.. c'est terrible, si brutal, mais elle sera tjs là! et je l'aimerais tjs! elle a été là dans tous les moments les plus durs et je ne lui serais jms assez reconnaissante!
Courage à tous!

0    0
Par Alix

avant 2 semaines j'ai perdu ma petite chienne lola agee de 3 ans,lachement empoisonnee(ici malheureusement en Grece le probleme est toujours omnipresent)j'ai mes 2 autres chiens heureusement, 2 males 1 de 8 ans et 1 de 8 mois qui souffre beaucoup de son absence donc je prend encore plus de mon temps pour passer avec eux,ils en ont besoin et moi encore plus...mes chiens sont ma vie je les aime plus que tout

0    0
Par alexandra

moi je viens de perdre mon petit oxmo qui avait douze c'etait un pincher nain formidable et d'une gentillesse absolue il est mort soudainement d'un arret cardiaque dans nos bras je l'aime tellement que ma douleur ne veut pas disparaitre. j'en peut plus je n'arive pas a m'en remettre c'est trop dur et moi aussi se qui me manque c'est de le toucher de sentir son odeur et ses calins c'etait mon bebe et sera toujours mon bebe

0    0
Par priscilla

le 1 avril 2010, j'ai perdu mon bébé BIDOU, j'ai du prendre la terrible décision d'euthanasier mon petit persan;agé de 3 ans il était soigné pour la teigne et il a fait un empoisonnement au Fulviderm !!! je suis ravagée par un sentiment de colère et de tristesse! j'ai tout essayé jusqu'au transfusion de sang.....mais il ne produisait plus de globules rouges suite à une grave hémorragie!je l'accompagnerai ce mercredi à l'incinération, je vous jure qu'il me faut du courage,j'ai l'impression que Bidou m'a été volé....j'ai beaucoup de peine ,et la vie est triste sans lui.........

0    0
Par fannybis

j'ai perdu ma chienne APRIL , une jeune pointer de quelques mois.il y a quatre ans maintenant Après trois mois de recherche dans tout le département, je l'ai retrouvée noyée dans un bassin mal clôturé tout prés de chez moi .Depuis ce temps je n'arrive pas a me consoler de sa disparition. Elle est toujours là avec sa mère que j'ai encore. Je l'ai enterrée dans un champs ou elle jouait loin d'ici ,mais je vais aller la chercher pour la mettre prés de moi la ou elle s'amusait aussi le temps que je retape ma maison . C'est peut être trop pour un chien , mais rien ne m'en empêchera, je la veux à coté de moi à chaque instant . Apriloune tu me manques énormément. Vous tous qui avez écrit , je comprends votre grande tristesse. Je ne guérirais pas de son absence... Bon courage à tous ...

0    0
Par flo482

mon chat tigrou est mort il y a 1 mois et je n'arrive toujour pas a m'en remettre il faut dire j'ai 24 ans et j'avais 8 ans quand il est arrivé a la maison il aurais eu 16 ans le 1 er mars prochain mais malgrès la peine que j'ai il restera toujours dans mon coeur je n'oublirez jamais.

0    0
Par blanchettie

je viens de perdre mon compagon de 14ans;il a passe 13 annes a mes cotes a etre aime et choye sa perte me parait insurmontabe; je le vois je le sens mais ce qui me manque c'est de le toucher; pour moi c'etait mon bebe

0    0
Par josiane

TOPAZE
23,4 kg d'amour
MERCI...

0    0
Par edith

Bonjour,
J'ai moi aussi perdu mon chien un cavalier king charles nommé DREAM il avait 18 mois, hélas il à eu une gastro, qui l'à sérieusement désydraté on à tout tenté pour le sauver hélas le lendemain au matin j'ai appris qu'il été décédé par le véto.
moi aussi il sera à jamais dans mon coeur, adieu mon loulou.

0    0
Par mymy2310

Mon petit yorshire de 14 ans, Benjy, c'est envolé pour l'éternité la semaine dernière le mardi 17 novembre 2009, il a du être euthanasié, problèmes de coeur et de poumons, nous avons tout essayé, mais rien n'a marché, nous avons du prendre cette terrible décision que l'euthanasie, celà fera 1 semaine demain, et je n'arrive pas à m'en remettre, je pleure sans cesse, il me manque énormément, j'ai instalé une bougie à côté de sa photo depuis son départ et la semaine prochaine, j'irai rechercher l'urne avec ses cendres, je l'ai fait incinérer, je l'ai aimé de tout mon coeur, je l'aime et l'aimerai toujours, c'était un amour de toutou, il vivra éternellement dans mon coeur et pour toujours; je t'aime Benjy et t'aimerai toujours mon ange, repose en paix , veille sur nous et ton petit frère Charly du haut de ton paradis.

0    0
Par myriam

l'amour n'est pas de la retenir ,de l'accrocher ,mais au contraire de la laisser partir ,libre, de le lui permettre ,enfin . Et c'est l'acte d'amour le plus difficile ;Je t'aime

0    0
Par annelatil

Il s'appelle Mambo, c'est un magnifique beauceron de 4 ans que je viens de quitter aujoud'hui après un dernier calin avant qu'il ne s'endorme pour de bon sur la table de consultation. Il a succomber à une tumeur qui l'empéchait de respirer par le nez. Fidèle et joyeux, il méritait une fin digne. Depuis quelques heures une partie de moi s'est envolée. Il me manque mais il restera à jamais dans mon coeur.

0    0
Par emmanuel

Je suis éffondrée. Aujourd'hui, le lendemain de son anniversaire, j'ai dû faire euthanasier ma fidéle chienne de 12 ans, Nootka, qui avait de gros problèmes rénaux. Je ne pensais pas que ce soit la fin si vite. Je la soignais depuis deux ans déjà. Cette nuit, elle a vomit et elle bavait beaucoup, elle avait de gros problèmes pour marcher et se tenir debout, mais je pensais que c'était juste un moment de faiblesse comme elle avait déjà eu. Le véto lui a fait une prise de sang, le taux d'urée et de créatinine était beaucoup trop élevé. Il m'a dit "je peux la mettre sous perfusion pendant 24 h et après on voit mais je peux vous dire qu'il n'y a plus d'espoir et que je ne peux rien faire" ... Je lui ai dit "si c'était votre animal, que feriez-vous?" ... il m'a répondu " je l'endormirai pour de bon ". Ce fut une décision trés difficile. J'ai dis "ok, on va lui abréger ses souffrances" ... Je l'ai accompagné jusqu'au bout et elle est morte dans mes bras. J'ai beaucoup pleuré et je culpabilise aussi beaucoup. Le véto a été formidable avec moi, il a été trés humain. Je vais récupérer les cendres de ma chienne et les disperser dans le pré en face de ma maison de campagne où elle aimait tant jouer. Ma chienne a été d'une gentillesse et d'une fidélité toute sa vie. J'ai perdu mon papa d'une leucémie et mon frére dans un accident de la route. Les perdre ont été attroce pour moi , et perdre ma chienne est tout aussi attroce. Ceux qui n'ont pas eu d'animaux ne peuvent pas comprendre. Mes voisins, qui eux détestent les animaux vont être ravis d'apprendre que ma toutoune est morte. Moi je pleure ma plus fidéle compagne.

0    0
Par Helene

Ma merveilleuse chatte hymalayenne Youki a 14 ans et elle a de la difficulté à avaler. Je l'ai fait voir par un vet, mais je réalise qu'elle dépériera probablement dans les mois prochains et que je devrai la faire euthanasier pour arrêter ses souffrances. J'ai dû faire euthanasier mon chat de 11 ans l'an dernier, et c'est trop de souffrance, deux en 1 an....

0    0
Par Youki

le 13 mai 2009, mon chat que j'adorais est décédé. Ce jour là, je l'ai emmené chez le vétérinaire, car, il n'allait pas bien. Je suis repartie sans lui, c'était la fin, il avait une hépatite, son foie ne fonctionnait plus, il était fatigué. Je ne pouvais assister à sa mort. Aujourd'hui encore j'en pleure, je souffre tellement. C'était mon bébé. On s'aimait Mon PACHA, je ne l'oublierais jamais. C'était un chat gentil, sociable, affectueux et sensible.

0    0
Par anastacia

bonjour
mon chat laurette a eu 9ans le 16 may 2009.
diagnostiqué insuffisance reinal depuis 07 et traité 1/2 fortekort par jr.
son médicament faisais moin son effet depuis 2 semaines à son dernier examen elle dégradait la semaine dernière elle était devenu comme au début du diagnostique dépressive et anorexique elle a dégradée très vite je m'attendais pas à ça du tout
mardi le 19 j'ai dûe prendre la décision de cesser ces souuffrances elle a été euthanasié.
je me sent coupable je suis moi même anorexique.
et des up and down.
elle étais si près de moi que des fois je me demande si elle voulait m'imiter je me demande si j'ai pris la décision trop vite.
si tu savais comment j'ai de la peine et je m'en veu je me dis aussi je l'ai laisser souffrir trop longtemps bref: j'ai 1 autre chatte du même âge que je délaissais un tit peu car laurette prenais bcp place et me donnait tellement d'amour je lui demande pardon et je crois qu'elle ne m'en veu pas trop elle la cherche en miaulant car cé ainsi qu'elle ce répondait meme si c'était pas le grand amour entre elle.
laurette je t'aime et ne t'oubliera jamais pardonne moi de t'avoir laisser souffrir j'avais tellement espoir.
et toi tite bernadette pardonne moi aussi de t'avoir mise un peu de côté je vais te distraire pour te réconfoter.
et merci à vous de me lire
julie xx

0    0
Par julie

bonsoir je viens d avoir un cancer de la peau en janvier et depuis peu je suis en instance de divorce et je perds tous mes reves mais ojourd hui je viens de trouver a acheter une petite siamoise grand reve de ma vie alors que je pensais ne plus pouvoir avoir certaines choses de la vie completement depressive je pense que je vais reprendre gout a la vie car quelqu un a pouvoir s occuper et exister pour elle merci au destin et a la vie car elle peu etre belle quand on le veut!!!!!!!!!!!!!!bizous a tous

0    0
Par DRINETTE

Bonjour à toutes et tous;
Je viens de faire euthanasier am fidèle compagne de 14 ans (VÉNUS) j'ai beaucoup de peine mais grâce à votre article je ressent maintenant un appaisement très bénifique.
VÉNUS avait une cyrrhose du foie,j'ai essayé de la sauvé mais c'est irréversible selon la vétérinaire qui la traitais vu son âge.

Merci infiniment.

P.S: Si vous avez envie de pleurer dans ces moments et bien allez y que vous soyez une femme ou un homme de 90 livres ou 300 livres cela fait tellement de bien moi j'ai l'allure d'un gros dur avec mes 265 livres et j'ai pleurer pendant trois jours (sporadiquement) et je crois que cela m'évitera une dépression ou autre maladie.

0    0
Par Paul-Henri

Je viens de perdre mon petit york simba à 8 ans des suites d'une insuffisance rénale aigu il a sombré en 2 semaines et il a fallu prendre la fatale décision de l'euthanasier. C'est trés dur, surtout qu'il n'était pas vieux, il me manque énormément je réalise pas trop que je ne le reverrais plus jamais... j'attends que le véto me rende ses cendres pour qu'il reste près de moi... En tout cas je compatie à cette douleur de la perte d'un animal fidèle qui nous accompagne une partie de notre vie.......

0    0
Par LARNE

Le 15 janvier dernier maman est décédée et mon deuil est loin d'être terminée elle a vécu avec moi depuis environ 15 ans les trois ou quatre année avant sa mort, je suis devenue aidant naturel c'est donc que nou avons vécu longtemps ensemble. Le 03 mars dernier j'ai perdu celui que j'appelais mon bébé, ti coco, Popinette ou Puppy son vrai nom. J'adorais ce petit animal extremement aimable et gentil depuis la premiere journée ou je l'ai acheté Il a eu douze ans en février et est mort brutalement la nuit ,chez mon frère qui était venu chercher mon petit toutou parce que je devais entrer a l'hopital. Avant de partir de la maison je lui ai administré deux medicaments que le vétérinaire m'a prescriit. Je l'avais amené l'après midi parce que je l'ai vu marcher drôlement comme si il n'était plus capable de marcher . La vétérinaire a diagnostiqué que le coeur de mon petit Puppy dMamour était deux fois trop gros pour sa taille. Elle m'a prescrits deux medicament que je lui ai administré les medicaments des mon retour à la maison . Il est mort dans la nuit chez mon frère je ne l'ai pas vu mourir je me sentais coupable de ne pas avoir pas passer la nuit avec lui. Pour moi c'est une catastrophe, Je perds les deux amours de ma vie coupa sur coup,Pour maman il fallait s'y attendre elle est entré èa l'hopital malade et était agée de 87 ans. Mon petit chien qui n'avais jamais montré aucun signe de maladie même le matin de notre visite chez le vétérinaire.Il est mort il y a quinze jours et je ne peut encore accepter la façon qu'il est parti c'est comme si je le blamais lui d'être mort pauvre petit chien d'amour . Je pensais qu'il m'aiderais à passer le deuil de mamn mais non . Il est mort beaucoup trop tôt pour moi et sans avis de maladie au préalble. Je souffre jusqu'au fond de mes trippes . Je pleure et je pleure tous les jours . Il etait très beau et tres fier. Beaucoup de monde s'arrêtait pour me parler me demandant de toucher au chien et le trouvait tellement beau. Il était beau maman lui disait qu'il était le plus beau petit chien au monde .Nous étions très fier de notre petit coco qui est parti beaucoup trop vite. Je me retrouve seul à la maison .J'ai quatre frères qui prennent bien soins de moi et comprennent mon deuil mais ça ne me redonne pas mon petit bébé d'amour. Jamais je ne l'oublierai. Merci de m'avoir laisser m'esprimer ainsi cela m'a beaucoup aider . D'écrire mes ressentiments via a vis la mort de mon Petit Yorkshire terrier miniature PUPPY

0    0
Par michel

Hier soir mon p'tit bb westie de 2 mois est mort ça la pris subitement.Il m'avait été offert par ma mère juste avant (elle aussi ) sa mort brutale. j'ai tellement pleurer et gémie toute la nuit que j'ai les yeux au cocard, il m'aidait beaucoup pour le deuil de maman, je me disais j'ai un ptit bout d'elle, le destin en a voulue autrement. adieu p'tit DIOUCK. je t'aime

0    0
Par peggy

Bonsoir, notre petit teckel à poil long nous a quitté il y a 1 mois il allait avoir 17 ans, depuis, pour nous aider à faire notre deuil nous sommes famille d'accueil de toutous pendant les vacances, cette semaine nous accueillons un labrador...adorable..... les enfants sont ravis, et retrouver le regard d'un animal nous fait un bien fou.....

0    0
Par gaetan

j' avais 1 Labrador noire,qui est morte à l' age de 14 ans et demi, elle est dans mon coeur,maintenant,on en a 1 autre c'est 1 X Beauceron de 1 ans.
Ns avons acheté Havane(notre Labrador noire ki é morte)dans 1 élevage.
Ns avons adopté Cowboy au refuge de Jouvence à Messigny(21380)il se nommé Chocolat,mais ns l' avons rebatisé Cowboy.

0    0
Par Clémentinedu21380

Je viens de perdre mon petit zorro un chat de 10 mois mort de la peritonite infectieuse féline son état de santé c dégradé très vite et j'ai du l'euthanasier. Chaque geste de la vie courante me le rappelle... j'ai toujours l'impression que je l'entend arriver. C'est très difficile

0    0
Par stephie

j'ai malheureusement perdu plusieurs "compagnons" dans ma vie. Bien que certains soient disparus depuis plusieurs années ils restent (et vivent dans mon coeur) votre article est trés bien fait . je dois vous dire que ma première petite chienne est morte le jour de mon anniversaire (10 ans) j'ai aujourd'hui 63 ans et je ne l'ai jamais oubliée

0    0
Par Martine

je viens de perdre ma chienne un caniche de 19ans accident cerebral.j ai beaucoup de chagrin et je pleure tout le temps la maison est bien vide....

0    0
Par annie
Rédiger un commentaire

Discussions sur ce sujet

Décés de mon chien Snoopy

Bonjour. Je suis nouveau sur le forum . Mon chien s'appelait Snoopy ,c'était un magnifique épagneul Français de... Lire la suite

Décès de chiots suite vaccination Chppi

Bonjour, J’avais 8 chiots Beauceron dans un parc. 5 chiots de 7 semaines 2 chiots de 8 semaines 1 chiot d... Lire la suite

Placement cocker suite au décès du maître

Bonjour, Je recherche une nouvelle famille pour le cocker de mes grand parents décédés récemment. Il a 11 ans... Lire la suite

aide signe apres le deuil d un chien

bonjour avez vous recu un signe de votre chien, qui ne prete a aucun doute, un signe tellement fort que vous etes... Lire la suite

Mort de mon chien

Bonjour, je vous ecrit afin de savoir les recours que je peux obtenir suite a la mort de mon chien. Mon chien était... Lire la suite