Devenir éducateur canin : formation, qualités requises, débouchés...

Devenir éducateur canin : formation, qualités requises, débouchés...

Le métier d’éducateur canin est en pleine évolution et se diversifie, mais il est encore trop peu connu ou fait l’objet de nombreux amalgames. Il est aussi bien souvent confondu avec d’autres professions liées au chien.


Car être éducateur canin est bien un travail, et non une activité bénévole exercée par des moniteurs d’éducation canine dans un club canin.


Alors, qu’est-ce qu’un éducateur canin, et comment le devenir ?

Partager :  

Qu’est-ce qu’un éducateur canin ?

L’activité principale de l’éducateur canin ne consiste pas, contrairement à ce que suggère son appellation, à éduquer des chiens, mais à apprendre aux maîtres à éduquer leurs chiens. Il est d’ailleurs important de savoir qu’un bon éducateur de chiens ne travaille jamais sans le maître. Il aide donc à éduquer le chien, mais s’occupe aussi de la rééducation de chiens adultes à problème. C’est un expert en comportement canin. Il paraît en effet impossible d’enseigner quelque chose à un chien sans avoir appris et maîtriser parfaitement son mode de fonctionnement.

 

Pour cela, il transmet aux propriétaires des connaissances théoriques sur le chien : comportement du chien (ou éthologie canine), mode d’apprentissage, langage du chien, règles de vie à appliquer au quotidien pour que le chien trouve sa place dans la famille. Ainsi, l’éducateur canin gère la relation entre l’humain et le chien, relation basée sur la compréhension de l’animal, en visant notamment à minimiser les incompréhensions entre l'être humain et le chien. En cela, il se rapproche du comportementaliste canin, qui a la particularité d’avoir une formation en comportement humain, d’où le terme de comportementaliste.

 

En outre, l’éducateur de chiens transmet également un savoir-faire pratique qui permet d’obtenir l’attention et la coopération du chien. Cela inclut des techniques d’éducation canine, la tenue de la laisse du chien, l’intonation de la voix, ou encore le sens du timing. Il intervient uniquement sur l’animal et dans une totale approche de causalité linéaire, puisque la base du dressage est les stimuli-réponses. En clair, à un ordre est associée une récompense, en fonction de la réponse donnée par le chien.

 

Grâce à cela, le maître aura les clés pour comprendre son chien et s’en faire comprendre. Il pourra alors non seulement apprendre les positions de base à son chien (assis, couché, au pied, attends, à ta place…), mais aussi résoudre des problèmes de comportement, comme par exemple les aboiements intempestifs, la malpropreté, la destruction d’objets, l’agressivité du chien, la peurÉduquer son chien est une question de pratique, car si le maître est incapable d’appliquer les conseils de l’éducateur, il se fera mener par le bout du nez par son chien, qui sait très bien à qui il a affaire. Mais grâce à l'éducateur canin, le maître pourra donner à son chien sa vraie place au sein de la famille, ce qui est sûrement l'une des plus belles preuves d'amour qu'il puisse lui faire.

 

Certains éducateurs canins, en particulier en milieu urbain, se déplacent chez les propriétaires, afin d’observer le chien dans son cadre et de donner des conseils plus ciblés.

 

D'autres travaillent également pour des collectivités locales, entreprises ou institutions, afin de partager leurs connaissances du chien. Ils peuvent ainsi proposer des animations, des démonstrations ou des ateliers collectifs d’éducation canine, des modules adressés aux enfants, des formations d’agents municipaux, des visites avec des chiens auprès d’enfants en difficulté ou de personnes âgées (canithérapie), et toutes sortes d’activités liées au chien.

 

Enfin, l’éducation canine permet au maître d’avoir un chien agréable et obéissant au quotidien. Elle s’adresse en général au chien de compagnie, et devrait d’ailleurs être mise en place comme base avant tout dressage.

Ce que n’est pas un éducateur pour chien

Un éducateur n’est pas un comportementaliste canin, bien qu’il se doive de connaître et transmettre ses connaissances sur le comportement canin. Les deux professions sont différentes, le comportementaliste prodiguant plutôt, à domicile, des conseils théoriques afin de mieux vivre avec son chien. Il a une formation plus ou moins poussée en psychologie humaine. La profession de comportementaliste n’est pas réglementée, et il n’existe pas de formation ni de diplôme reconnu pour devenir comportementaliste pour chiens.

 

Un éducateur n’est pas non plus un dresseur. Au passage, contrairement à ce que certains pensent, le dresseur de chiens n’est pas un éducateur brutal et sans cœur. Le dressage de chiens est une activité bien différente, qui consiste à apprendre au chien une tâche utilitaire ou un métier. Certaines personnes s'imaginent à tort qu'un chien éduqué est synonyme de chien dressé. Or, si l'éducation du chien est primordiale pour l'équilibre de l'animal, le dressage est, quant à lui, plutôt basé sur le jeu et le travail avec le chien. C’est par exemple le cas pour en faire un chien de chasse, ou encore pour lui apprendre le pistage ou le guidage. Pour cette dernière activité, bon nombre d’écoles de chiens guides préfèrent cependant parler d’éducation canine, à cause de la connotation péjorative du terme dressage. D’ailleurs, certains professionnels, lassés du sens réducteur qu’est en train de prendre le terme, ont choisi de s’appeler éducateurs-comportementalistes. Pour certains éducateurs canins, ce terme est cependant redondant, sauf si par comportementaliste on sous-entend expert en comportement humain.

 

Par ailleurs, le terme éducateur canin étant un peu flou pour certains, il est souvent utilisé pour parler de différents métiers :

  • Les maîtres-chiens / agents cynophyles, qui sont des agents de sécurité faisant du gardiennage avec leur chien. Ils travaillent sur un lieu défini par leur employeur ;
  • Les éleveurs canins compétents dans le dressage ;
  • Les moniteurs d'éducation canine, bénévoles amateurs donnant des cours pour un club de la Société Centrale Canine (S.C.C.). Ils travaillent exclusivement sur terrain et en cours collectifs. Le fait qu'ils soient amateurs n'enlève rien aux compétences de certains d'entre eux.

Le brevet professionnel éducateur canin

En France, il existe un brevet professionnel éducateur canin depuis octobre 2005. C’est un diplôme d’État, encadré par l’arrêté du 3 mars 2005 instituant le brevet professionnel éducateur canin. Il s’obtient après une formation qui se déroule en 2 ans après le bac, et permet d'apprendre des méthodes d'éducation canine inhérentes à chaque race de chien et à l'environnement dans lequel évolue chaque animal.

 

En France, la maison rurale familiale (MFR) de Semur-en-Auxois, le lycée des Combrailles à Saint-Gervais-d'Auvergne et certains CFA proposent cette formation.

 

Il est également possible de suivre de nombreux stages dispensés par divers organismes, clubs d'éducation ou éleveurs canins. Il s'agit de formations courtes, bien que la durée varie d'un stage à l'autre. Elles délivrent en général des attestations de stage, dont l'obtention est parfois conditionnée par la réussite à un examen.

Le mot de la fin

Vrai expert du comportement canin, un éducateur de chien ne doit jamais se contenter d’apprendre les positions de base au chien, mais a pour mission de permettre au maître de mettre en place une cohabitation paisible avec son compagnon.

 

Il peut être consulté en prévention, avant l’arrivée d'un chiot à la maison, en particulier si vous n’avez aucune connaissance du milieu canin. Vous connaîtrez ainsi les attitudes à adopter dès les débuts et pourrez commencer votre vie avec lui sur de bonnes bases, car un chien bien éduqué est un chien bien dans sa tête.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Commentaires sur cet article

bonjour je suis en recherche d'emploi et veux faire une formation par un organisme qui delivrerait a l'issue un diplome du ministere de l'agriculture en tant que educateur canin, mais la question que je me pose c'est qu'il ya 11 ans de ca j'ai été engagé dans l'armée de l'air en tant que conducteur de chien et dresseur dont j'ai eu une attestation de formation d'aptitude militaire de conducteur de chiens ou l'ont s'occupait des chiens et dressait avec la connaissance de la psycologie canine en cours.est ce que ce diplmoe est reconnu dans le civil et par vous? pour savoir si je fais quand meme cette formation par l'organisme en question?

   
Par roulet
Rédiger un commentaire

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet