Permis d'Adopter en Suisse

Permis d'Adopter en Suisse

Vous voulez adopter un chien ? Il faut désormais remplir de nombreuses conditions. Comment ne pas s'y perdre

Partager :  

Soyez en règle avec votre chien

Vous voulez adopter un chien ? Il faut désormais remplir de nombreuses conditions. Comment ne pas s'y perdre
Prêt à craquer pour un chiot ? Très bien... Sachez toutefois que depuis le 1er septembre 2008 il est obligatoire de suivre différents cours et de passer des «permis» pour adopter un chien. Marche à suivre.

Cours théoriques

Ils sont obligatoires pour toute personne n'ayant jamais eu de chien.

Durée

quatre heures (à suivre en une ou deux soirées).

Contenu des cours

On vous parlera du «mode d'emploi» et des besoins de votre futur Snoopy: le sortir régulièrement - non, ça ne va pas forcément de soi! - jouer avec lui, décrypter son langage corporel (peur, agressivité, appel au jeu), connaître les situations à risque (l'attacher devant un magasin, les contacts avec des enfants). Sans oublier qu'en adoptant un chien vous en avez pour dix ou quinze ans.

Où suivre ces cours

Auprès d'éducateurs canins reconnus par l'Office vétérinaire fédéral (OVF). Ils sont actuellement 400 en Suisse. Coordonnées sur le site de l'OVF: http://www.monanimaljenprendssoin.ch

Quand les suivre

Avant d'acheter le chien. Mais on est dans une période transitoire. Par conséquent, ceux qui ont acquis leur animal après le 1er septembre 2008 ont jusqu'au 1er septembre 2010 pour suivre le cours. Un délai d'autant plus indispensable que l'application de cette nouvelle législation - ainsi que la formation des personnes habilitées à assurer les cours - a quelque peu traîné depuis son entrée en vigueur.

L'exception genevoise

Genève, n'ayant pas voulu attendre la mise en application de la législation fédérale, a pris les devant et instauré ses propres cours de sensibilisation. Ils sont, entre autres, assurés par des vétérinaires. Et l'équivalence reconnue par Berne.

Le permis

Après les cours de sensibilisation - éventuellement suivi d'un test -, vous recevrez un «permis d'adopter». Cette attestation, valable une fois pour toutes, vous autorise en effet à être propriétaire de chien.

Les contrôles

Pas besoin d'avoir son attestation sur soi. Par ailleurs, aucun contrôle systématique n'est prévu. En revanche, il vous sera sans doute demandé de la présenter en cas de contrôle. Et, là, si vous n'avez pas suivi la formation, ça pourra vous coûter cher.

Cours pratiques

Personne n'y échappe: quand on adopte un nouveau chien, il est obligatoire de l'emmener à l'école ! 

Quand suivre les cours

Dans l'année suivant l'achat du chien. Mais là, également, on est dans une période transitoire, par conséquent ceux qui ont acheté un chien après le 1er septembre 2008 ont jusqu'au 1er septembre 2010 pour suivre les cours.

Qui assure les cours

Les éducateurs canins reconnus par l'OVF.

Objectif :

Apprendre les b.a.-ba de l'obéissance mais aussi les réactions du chien. Vous devez être capable de le gérer dans les situations du quotidien. Et votre animal est notamment censé revenir dès que vous l'appelez.

Durée des cours

:Quatre heures de pratique sont exigées. Si vous connaissez bien les chiens, cela peut être suffisant. Le cas échéant, l'éducateur peut vous demander ou vous suggérez de suivre quelques heures de plus avant de vous délivrer votre certificat.

Contrôle :

Comme pour la théorie, il n'y aura pas de contrôles systématiques, en revanche, mieux vaut être en règle en cas d'incident.

Mieux vaut éviter...

Pour ne pas en rajouter aux contraintes de nouveau propriétaire de chien, évitez de choisir votre futur «Brutus» dans les races de chiens dits dangereux. A moins d'être un vrai passionné et un grand connaisseur de ceux-là. Ainsi, trois cantons romands ont édicté une liste de chiens dangereux, Genève, Vaud et Fribourg avec des règles supplémentaires imposées à leurs détenteurs.

Genève :

15 races sont fichées. Leur détention doit être soumise à autorisation. Par ailleurs, ces chiens doivent être stérilisés ou castrés et sont tenus à porter une muselière sur l'ensemble de l'espace public.
http://etat.geneve.ch/

Fribourg :

14 races sont soumises à autorisation.
http://admin.fr.ch/svet/

Valais :

12 races sont interdites. Ceux qui possédaient un chien de cette liste ont pu le garder, après l'avoir déclaré aux autorités, mais toute nouvelle importation est interdite.
http://www.vs.ch/

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer