Faire du covoiturage avec son chien

Faire du covoiturage avec son chien

Comme le scande la plate-forme de covoiturage BlaBlaCar, « le covoiturage simplifie vos trajets ». En effet, faire du covoiturage avec son chien se rapproche plus d'un voyage en voiture avec son chien, dans sa simplicité et sa praticité, que de prendre le taxi ou un VTC avec son chien ou de prendre le bus ou le car avec son chien, étant donné que les réglementations des différentes compagnies compliquent parfois les choses.

Partager :  

Effectuer un trajet en covoiturage avec un chat ou un chien

Le principe du covoiturage est simple : mettre en contact des conducteurs voyageant avec des places de libres et des passagers désireux de faire le même trajet, le tout permettant de diviser les frais du voyage, et ce dans une ambiance qui se veut conviviale. 

 

En France, le leader du covoiturage réglementé est BlaBlaCar, entreprise créée en 2006 et présente dans plus de 20 pays, qui rassemble la plus grande communauté de covoiturage longue distance au monde. 

 

Même si le covoiturage n'est pas professionnalisé, BlaBlaCar a mis en place des règles qui engagent les conducteurs et les passagers utilisant sa plate-forme. Certaines portent précisément sur le transport d'animaux de compagnie en covoiturage :

 

  • Dans sa proposition de trajet, un conducteur peut refuser de transporter le moindre animal à bord de son véhicule. En effet, dès l'inscription à BlaBlaCar, une section est dédiée aux animaux, laissant le choix entre « Je ne veux pas voyager avec un animal », « En fonction de l'animal » et « Je n'ai rien contre les animaux ».

 

  • Si un conducteur accepte au contraire les animaux de compagnie dans sa voiture, il s'engage toutefois à ne pas transporter un animal voyageant seul. En effet, le service stipule qu'il n'est possible de prendre des animaux en covoiturage qu'à condition qu'ils soient accompagnés de leurs maîtres.

 

 

De plus, le trajet de l'animal peut être facturé si le propriétaire préfère réserver une place pour ce dernier, ce qui peut être le cas si c'est un chien de grande taille. Autrement, s'il possède un chat, un chien de petite taille ou tout autre petit animal en cage (hamster, furet...), le maître peut échanger par message privé avec le conducteur et se mettre d'accord avec lui quant à la place de l'animal dans le véhicule : sur les genoux de son propriétaire, à l'arrière, dans le coffre... 

Le covoiturage animalier

À l'instar de ce qui a été fait pour les taxis avec l'apparition de taxis animaliers, des acteurs ont eu l'idée de transposer le principe du covoiturage aux animaux, en créant le covoiturage animalier. Ainsi, Karzoo Animalier est le premier acteur du covoiturage animalier en France.

 

Présent dans de nombreux pays, dont la Belgique et la Suisse, Karzoo Animalier propose de mettre en contact des conducteurs et des passagers amoureux des animaux pour partager un trajet en voiture. Contrairement à BlaBlaCar, ce service n'est qu'une plateforme de mise en relation et de publication des trajets : il n'est donc pas possible de payer son voyage via le site. Les covoitureurs doivent se mettre d'accord en amont sur le prix du voyage.

Le mot de la fin

Avant tout voyage en voiture avec un chien, il est conseillé de ne pas faire manger l'animal. En effet, le mal des transports existe aussi chez le chien et peut, en plus de provoquer quelques vocalises du chien, être à l'origine de dégâts dans le véhicule. Attention aux vomissements !

 

Enfin, il est fortement recommandé aux propriétaires d'avoir toujours avec eux les papiers importants concernant leur animal de compagnie, tels que le carnet de santé ou le passeport européen.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer