Le coyote, cousin du chien

Le coyote, cousin du chien

Le coyote est un des rares membres de la famille des canidés à parvenir à survivre - et même à augmenter ses effectifs - en Amérique du Nord. D'ailleurs, il commence aussi à coloniser les territoires du loup au Canada.


Son nom vient du mot aztèque "coyotl", qui veut dire chien aboyant, son nom latin étant "Canis latrans", et son nom indien "loup des prairies".

Partager :  

Les différentes variétés de coyotes

Il existe 18 sous-espèces de coyotes, nommées selon leurs particularités et les régions qu'elles occupent, comme par exemple  Canis latrans latrans (plaines centrales nord-américaines), Canis latrans texensis (Texas) et Canis latrans incolatus (Alaska et Canada).


On dit que le coyote est le plus agile du genre Canis, et que c'est lui qui possède les sens les plus développés. Animal audacieux et malin, il sait profiter de tout ce qui peut améliorer sa survie. Ainsi, malgré le fait que la femelle a une seule portée par an, on compte pas moins de 100 millions d'individus aux Etats-Unis.

 

Mais il est par nature respectueux du bipède humain. Dans une étude sur l'écologie sociale des coyotes, Marc Bekoff et Michael Wells, professeurs à l'université du Colorado, notent dans leurs observations que « une fois capturés, [les coyotes adultes et sauvages] se montraient extrêmement dociles ».

La physiologie du coyote

Souvent confondu avec le loup, il est nettement plus petit, mesurant 50 à 55 cm au garrot pour un poids de 12 à 18 kg.

 

Sa robe va du gris au fauve grisâtre, selon la sous-espèce à laquelle il appartient.

 

La gorge est blanche, la poitrine et le ventre gris clair, tandis que le dos et le bout de la queue sont frangés de noir.

La sociologie du coyote

Coydog
Coydog

Le coyote vit en couple et accompagné des petits. En hiver, il lui arrive de chasser en meute mais on trouve beaucoup d'individus solitaires. En fait, c'est un prédateur avisé qui s'adapte intelligemment à tous les milieux, selon la saison et les proies contenues dans le biotope.

 

Son régime est composé surtout de lièvres et de lapins des prairies, mais il est capable de se nourrir de tout : rongeurs, insectes, écureuils, fruits et même le soja distribué au bétail. On le voit quelquefois partager les décharges publiques et se gaver de déchets alimentaires.

 

C'est d'ailleurs à cette occasion qu'il peut y avoir reproduction avec des chiens errants, les animaux résultant de cette hybridation étant appelés "coydogs" aux Etats-Unis.

Le massacre des coyotes

Le coyote peut être victime de massacres par le poison (strychnine, cyanure de potassium), le tir à partir d'un avion, le piégeage, l'asphyxie des petits dans les tanières, etc.

 

C'est ainsi que 100 000 coyotes déclarés sont abattus chaque année, ce qui a commencé à amoindrir la population américaine. Ceci d'autant plus que les responsables des attaques de troupeaux sont surtout des chiens errants.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer