Le chacal, cousin du chien

Le chacal, cousin du chien

Le chacal fait beaucoup penser au renard, de par son apparence physique et sa mauvaise réputation d'animal sournois et furtif. Mais qu'en est-il vraiment ?


Si vous ne connaissez pas bien ce canidé, voici quelques informations concernant sa physiologie, ses caractéristiques, ses lieux d'habitat et son régime alimentaire.

Partager :  

La physiologie du chacal

Le chacal est le plus petit animal du genre Canis. Il existe 3 espèces de chacal :

Le chacal doré (canis aureus)

Le chacal doré mesure environ 54 cm au garrot, pour un poids de 10 kg. Son nom lui vient de la couleur de son pelage, qui est gris rougeâtre avec des taches jaunes tirant sur le gris au niveau du dos. Sa queue est courte, avec une base noire. 

Le chacal à chabraque (canis mesomelas)

Le chacal à chabraque est nommé ainsi pour son dos de couleur sombre. A l'origine, le mot "chabraque" provient de l'allemand "schabracke", lui-même issu du turc "schapark" qui désigne une peau de mouton utilisée pour protéger le dos des chevaux des blessures occasionnées par la selle.

 

Il a donc un pelage plus foncé sur le dos, avec des poils à terminaisons blanches. La face, le ventre, les surfaces antérieures des membres sont plus clairs. Les oreilles sont longues et pointues, et les yeux sont jaunes.

Le chacal rayé (canis adustus)

Le chacal rayé a les flancs ornés de bandes noires longitudinales, le reste du corps étant de couleur claire.

Canis aureus
Canis aureus
Canis mesomelas
Canis mesomelas
Canis adustus
Canis adustus

La communication orale chez le chacal

Le chacal possède un aboiement typique, qui consiste en un hurlement rauque et plaintif avec un accent déchirant qui fait froid dans le dos, surtout lorsque ce sont plusieurs chacals qui se mettent à "chanter" en cœur.

 

Comme tous les canidés du genre Canis, le chacal est facilement apprivoisable, surtout s'il est pris en main jeune. Il conservera pourtant des mœurs nocturnes, ce qui peut être gênant en captivité.

Les zones de peuplement du chacal

En général, le chacal vit dans les lieux marécageux et les steppes, mais on peut également le trouver en montagne, jusqu'à 2 000 mètres d'altitude. 

 

Il vit principalement en Europe  - Yougoslavie, Roumanie, Grèce, Bulgarie, Hongrie, Russie, Géorgie, Azerbaïdjan...  - , mais fréquente aussi les plaines d'Afrique Orientale.

 

Dans les parcs nationaux de Tanzanie, on peut ainsi le voir côtoyer ses frères, comme le chacal à dos noir (canis mesomelas) et le chacal rayé (canis adustus). 

L'alimentation du chacal

Le chacal chasse souvent en solitaire. S'il a un régime omnivore, sa préférence est pour la viande. Il sait détecter de très loin les cadavres d'animaux, sans doute en repérant le vol des vautours. Lorsqu'il est dérangé par les charognards ailés, il possède une technique particulière de combat qui consiste à sauter et à frapper son adversaire avec sa croupe.

 

Le chacal à chabraque (canis mesomelas) tue ses proies en les saisissant d'abord au corps, alors que le chacal doré (canis aureus) attaque la gorge de ses victimes, comme le loup. Il a une préférence pour les zones broussailleuses, où il peut se nourrir de petites proies et abriter son terrier.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :