Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

des chiens donneurs de sang

01/03/2013
Partager :  

Les maîtres de Katko et Cassiopée veulent faire connaître la transfusion sanguine canine, un acte grâce auquel un croisé labrador et griffon vient d’être sauvé.
Katko (à gauche) a pu être opéré mi-décembre grâce au don de Cassiopée. Photo C. M.

Katko, un croisé labrador et griffon de presque 12 ans, résidant à Longvic, était dans une bien mauvaise posture il y a encore tout juste trois semaines. « Il souffrait d’une hémorragie due à une tumeur de la rate et n’avait plus assez de globules rouges pour supporter l’opération. Il lui fallait une transfusion », explique sa maîtresse, Cécile Mathelin. Qui raconte : « Quand votre vétérinaire vous dit que pour sauver votre animal, il faut trouver un chien de plus de 40 kg avant le lendemain matin à 9 heures, car il n’en a pas dans sa clientèle, vous ne savez pas comment faire. En ville, il y a surtout des petits chiens… J’ai appelé tout mon répertoire téléphonique et ce sont des amis qui ont eu l’idée de regarder sur Internet ».

« Katko va bien »
Elle trouve alors un site recensant les donneurs canins (voir encadré) et prend contact avec la maîtresse de l’un d’entre eux, basée dans le nord de la Côte-d’Or, vers Recey-sur-Ource. « Notre amie a inscrit ses terre-neuve sur le site il y a plusieurs années. Lorsqu’elle a reçu cet appel, elle a cherché des propriétaires de gros chiens plus proches de Dijon et nous a contactés », racontent les maîtres de Cassiopée, une terre-neuve de 5 ans et demi, qui demeurent à Rouvres-en-Plaine. « J’ai été surpris. Donner le sang du chien… Je ne savais pas que ça existait, je me suis demandé si ce n’était pas une arnaque. Ça me paraissait bizarre », confie Patrick Laver. « Je me suis renseignée et j’ai appelé la maîtresse de Katko, qui m’a raconté son histoire », ajoute sa femme.

Le 14 décembre, à 9 heures, c’est Patrick Laver qui se rend à la clinique. « Le vétérinaire a examiné Cassiopée, puis endormi Katko. En général, il pique à la jugulaire, mais, comme elle est un peu grasse, il a pris le sang à la patte ! C’est un peu plus long, mais elle est adorable et n’a pas bougé. Elle a ensuite eu droit à un copieux repas et nous sommes repartis », décrit-il. Avant de poursuivre : « Les terre-neuve sont des chiens calmes, qui passent la plupart de leur temps à dormir. Nous n’avons pas vu de changement dans son attitude entre avant et après cette prise de sang ! ».

Grâce à cette transfusion, l’opération de Katko s’est bien passée et depuis, Cécile Mathelin a même eu de bonnes nouvelles : la tumeur n’était pas cancéreuse. « Il s’est bien remis et maintenant il va bien. Pendant quelques semaines, il sera au régime viande rouge et n’a pas trop le droit aux balades pour l’instant, par peur d’un arrêt cardiaque », résume- t-elle.

Et si c’était à refaire ? « Nous le referions sans problème », répondent en chœur les maîtres de Cassiopée. « Nous allons attendre un peu, car un chien ne peut donner que trois fois par an, mais nous nous inscrirons ensuite sur le site qui répertorie les donneurs », précise d’ailleurs Nathalie Laver.

Cécile Mathelin, elle, n’en revient toujours pas de cet acte généreux. « Mon chien, il fait partie de la famille. Que des gens que je ne connais même pas fassent ce geste… Pour moi, c’est un conte de Noël ! » Et c’est pour que d’autres puissent vivre cela qu’elle a voulu médiatiser l’histoire de Katko et Cassiopée.

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :