Savoir si un chien refuse ou accepte d'être touché et caressé

Savoir si un chien refuse ou accepte d'être touché et caressé

Si un chien évite le contact, comme par exemple une caresse, on l’interprète souvent comme un problème de socialisation qu’il faut à tout prix régler. Pourtant, à certains moments, votre toutou peut exprimer ce genre de refus sans qu’il n’y ait réellement une raison importante à cela, tel qu'une maladie par exemple.


Par ailleurs, il existe aussi des races qui n’apprécient pas tellement le contact, et des chiens qui n’aiment pas être caressés. Parfois, c'est encore plus subtil, c'est-à-dire que le chien apprécie ou non selon la personne qui l’aborde.


Dans tous les cas, qu’il refuse ou qu’il l'accepte, le chien renvoie des signaux pour que vous puissiez comprendre s’il y est favorable ou non, et peut réagir de différentes manières.

Partager :  

Les signaux envoyés par un chien qui ne veut pas être touché ou caressé

Un chien envoie toujours des signaux pour vous faire savoir qu’il n’a pas envie d’un câlin ou d’une caresse. C'est le cas par exemple si après une ou deux grattouilles au niveau du collier, il fait l’ignorant, ou encore s'il regarde ailleurs et ne vous accorde aucune attention. Il peut commencer aussi à bâiller.

 

S'il cligne un peu des yeux, c'est pour vous dire que cela le dérange et que vous le gênez lorsque vous le touchez.  

Si vous insistez, il va accentuer ses gestes en léchant ses lèvres.

 

Si vous faites encore une tentative, il relèvera la tête et s’éloignera pour vous faire comprendre clairement qu’il ne veut pas du tout de votre affection. Il se peut même qu’il devienne agressif, comme si vous étiez en face d’un chien inconnu. Certains chiens deviennent ainsi carrément hostiles, se mettant à grogner et aboyer.

La bonne attitude à adopter face à un chien qui refuse le contact

Si en caressant ou grattouillant le chien, vous observez les réactions décrites plus haut, la meilleure chose à faire est d’arrêter. Il faut retenir un point essentiel : vous ne devez jamais forcer un chien qui refuse le contact. Il a sa propre perception de vos gestes, et il est impératif de respecter sa décision. Si vous tentez d’insister, le chien prendra votre insistance comme une agression.

 

Au contraire, si vous acceptez de vous éloigner, vous ne récolterez que de bons résultats. En effet, la fois suivante, il sera bien plus disposé à accepter, car il aura compris que pour vous son bien-être est important.

En revanche, s'il refuse systématiquement toute forme de contact, vous êtes face à un chien qui souffre d'un problème de socialisation, et aurez probablement besoin d'avoir recours à un comportementaliste canin

Savoir si un chien aime être touché et caressé

Comme lorsque qu'il refuse, un chien envoie aussi des signaux quand il est favorable aux câlins et grattouilles. Un toutou qui aime le contact est facilement compréhensible. Quand vous commencez à le toucher, en le caressant par exemple sur le collier, il en redemande. Dès que vous enlevez vos mains, il rapproche sa tête et vous sollicite en vous léchant en peu les doigts ou en se mettant sous votre bras. C’est comme pour vous dire « s’il te plaît, continue ».

 

Il montre aussi d’autres signes, comme des oreilles qui tombent et des yeux doux. De façon générale, il fera tout pour vous séduire afin que vous continuiez à le câliner. Il n’hésitera pas également à relever sa tête pour vous faire comprendre qu’il est complètement à votre disposition pour une séance de caresses.

 

À part le collier, un toutou aime aussi qu’on lui gratte près de la queue. Ne soyez donc pas surpris(e) s'il se colle à vous pour demander à être gratté à cet endroit.

Quelques règles à respecter

Si vous souhaitez établir un contact avec votre chien, il y a des règles que vous devez respecter.

  • Tout d'abord, il faut lui demander s’il le veut ou non. Pour le savoir, c’est très simple : approchez-vous et essayez une grattouille ou une caresse sur son collier durant un bref instant. Puis arrêtez-vous pour voir les signaux qu’il envoie. Cela vous aidera à savoir s’il souhaite continuer ou non.

 

  • Vous devez garder en tête que chaque chien a sa sensibilité au niveau du corps. Certains sont plus câlins que d’autres. Certaines races de chiens sont aussi plus affectueuses que d’autres. C’est le cas par exemple des Beagles, qui aiment particulièrement le contact, contrairement par exemple aux Sloughis ou aux Bassets des Alpes.

 

  • Une fois que le chien a accepté d’être touché, n'abusez pas de sa générosité en le caressant trop longtemps. Relevez la main de temps en temps pour lui demander s'il en veut encore.

 

Le mot de la fin

Même si vous êtes son maître, cela ne signifie pas que vous avez tous les droits sur votre chien. En le respectant, vous gagnerez sa reconnaissance, et, en retour, il se montrera plus ouvert. Quoi qu'il arrive, gardez toujours en tête que chaque chien a sa personnalité, son humeur et ses envies.

 

Enfin, certains gestes sont complètement à bannir, que le chien soit affectueux ou non. C’est le cas par exemple des tapotements sur la tête ; si de votre côté vous croyez que c’est un geste d’amour, il en va tout autrement pour lui, puisqu'il interprète cela comme de l’agressivité.

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Auteur

Un site pour les amoureux des chiens et des chiots.

Voir le site

Discussions sur ce sujet