Caresser un chien inconnu

Caresser un chien inconnu

Vous avez rencontré un très beau chien dans la rue ou dans un jardin, et avez envie de le caresser ? C’est bien normal, surtout quand il est irrésistible. Cependant, si vous vous y prenez mal et que vous ne connaissez rien en langage canin, vous pouvez vous mettre en danger.


Voici donc quelques règles qu'il est indispensable de garder en tête dans ce genre de situation.

Partager :  

Une approche en trois temps

Nous allons donc voir comment caresser un chien inconnu, en douceur et sans danger.


Cette approche se réalise en plusieurs étapes.

La première se fait au premier coup d’œil, et permet de déterminer si l'animal est hostile ou craintif face à cette rencontre. La deuxième étape consiste à respecter trois règles cruciales à une bonne approche. Enfin, pour votre sécurité, avant même d'envisager de caresser un chien, il est important de connaître les différents signaux de refus ou de menace qui peuvent être envoyés.

Le comportement d’un chien inconnu à l’approche d’une personne

Tous les chiens sans exception, même les plus affectueux, ont peur d’être approchés par un inconnu. Lorsqu’une personne vient le caresser, le chien devient très anxieux, mais il réagit et envoie des signaux. Vous devez savoir interpréter son comportement pour réagir en fonction. Il est important que vous reteniez que même si vous avez très envie de le caresser, c’est dangereux de l’approcher sans connaître ses réactions.

 

De fait, le chien peut adopter deux comportements : soit hostile, soit craintif. Mais comment le savoir ? 

Le chien est hostile

Un chien a besoin de socialisation et d’échanger avec le monde extérieur. Pour autant, il n’apprécie pas forcément de faire face à une situation ou un individu qui lui est étranger. Dans ce cas, il peut très vite devenir hostile et le montrer.

 

Quand vous avancez d’une manière qu’il n’apprécie pas, il le prend pour une agression, donc un danger, n’hésitant pas à devenir agressif. Il peut commencer à grogner et à aboyer. De plus, pour montrer cette hostilité, il dresse sa queue en l’air et son corps est très tendu. 

Le chien est craintif

Vous devez comprendre que lorsqu’un chien exprime de la crainte et de l’inquiétude, c’est pour se protéger d’une situation dangereuse. La peur de l’étranger est une émotion normale chez lui.

 

Quand il est caressé par une personne qu’il ne connaît pas et qu'il a peur, le chien se met à baisser ses oreilles, à fléchir ses pattes et à mettre sa queue en arrière. Certains toutous peuvent même pousser des gémissements. S’il est avec son maître, il va se réfugier derrière lui pour montrer qu’il a besoin de protection.

Les techniques d’approche d’un chien inconnu

Tous les chiens ont un cercle de sécurité plus ou moins important à respecter. Plus vous vous approcherez de la limite, plus le chien changera de comportement (position du corps, alignement de la queue et des oreilles). Certains chiens, très sociables, acceptent facilement son franchissement, alors que d'autres en revanche peuvent réagir de façon excessive. C'est en ce sens que votre approche, votre gestuelle et l'intonation de votre voix peuvent influer sur la dangerosité de sa réaction. 

La bonne position

Quand vous arrivez face au chien, il faut éviter d’être brusque et de se mettre devant lui de but en blanc, car il risque de prendre cela comme une tentative d’agression, surtout s'il est dans un coin. Un chien a besoin d’avoir une issue.

 

S’il est en compagnie de son maître, la première chose à faire est de demander puis de sympathiser avec lui pour que le toutou soit rassuré. S'il est seul, il faut avancer tout doucement en prenant soin de mettre une distance entre vous.

 

Une fois près de lui, il est impératif de ne pas se mettre devant lui. Dans le cas contraire, il sautera directement sur vous, ou prendra la fuite. La meilleure position est donc de se mettre à côté de lui et non face à lui tout en se penchant doucement. 

La gestuelle

En général, on a toujours tendance à caresser un chien immédiatement sur le dessus de sa tête. Pourtant, c’est une gestuelle qu’il faut éviter. C’est pour lui un geste de domination qu’il n’apprécie pas de la part d’un inconnu.

 

Ce que vous devez faire, c’est le laisser vous connaître en se servant du creux de votre main. Mettez-le près de son nez pour qu’il puisse renifler. Après lui avoir fait faire connaissance avec vous grâce à votre odeur, vous pouvez le caresser au niveau de la partie inférieure du cou, et non au-dessus. En faisant ainsi, vous le flatterez.

L’intonation dans votre voix

Le chien est sensible à l’intonation de la voix. Cela lui permet de percevoir l’émotion qu’exprime son maître ou un autre individu envers lui. Il a d'ailleurs une ouïe très fine par rapport à la nôtre. Vous devez donc éviter de vous adresser à lui à haute voix et en utilisant une intonation similaire à celle que vous employez quand vous donnez un ordre. Utilisez plutôt une intonation d'encouragement, douce, tendre et joviale.

Que faire si le chien est réticent ou s’il attaque ?

Vous saurez que le chien que vous tentez d'approcher est réticent si au bout de plus de 30 secondes, il n’a pas baissé sa garde, ou que vous êtes face à un chien agressif. Dans ce cas, il faut se retirer, et là encore il est important de connaître les bons réflexes pour éviter qu’il vous attaque. Ainsi, la meilleure façon est de s'éloigner sans faire de gestes brusques. Il vous faudra reculer tout doucement pour montrer que vous partez et que vous ne souhaitez pas lui faire du mal. Courir ne fera qu’empirer la situation en éveillant ses instincts de chasse.

 

Il faut savoir que normalement, un chien prévient avant d'être agressif. Les chiens qui attaquent sans prévenir sont rares. Il s'agit la plupart du temps de chiens n'ayant pas été socialisés ou ayant un passé très difficile. On ne les rencontre pas n'importe où ; en tout cas, rarement dans la rue. En effet, leur manque de socialisation, s'ils sont seuls, les pousse au contraire à se retrancher dans des milieux reculés.

 

C'est pourquoi, au moment d'approcher un chien inconnu, et avant même d'effectuer le premier contact, vous devez rester en alerte et attentif aux signaux envoyés par l'animal. Le retroussement des babines, les gémissements et grognements du ventre, les poils hérissés, la posture de face sont tous autant d'éléments d'avertissement à prendre en considération. S'ils sont ignorés, l'attaque est imminente, et vous risquez notamment une morsure. A moins d'être une personne expérimentée, il est difficile de s'en sortir indemne.

 

Le mot de la fin

Dans tous les cas de figure, même si votre approche est bonne, vous devez respecter la décision de l'animal. Ainsi, il peut arriver que certains chiens aient d'abord besoin d'être apprivoisés, de reprendre confiance en l'Homme avant d'accepter d'être touchés.

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Auteur

Un site pour les amoureux des chiens et des chiots.

Voir le site

Discussions sur ce sujet