Pourquoi mon chien creuse des trous dans le jardin, et comment l'en empêcher ?

Pourquoi mon chien creuse des trous dans le jardin, et comment l'en empêcher ?

Creuser est un acte naturel et normal pour un chien. Il s’agit d’un comportement instinctif, qui survient principalement chez certaines races canines élevées pour débusquer les terriers pendant la chasse.


Le chien est prédisposé à creuser, c’est un besoin. En outre, retourner la terre est olfactivement irrésistible pour un canidé. Et il est difficile de convaincre un chien d’arrêter de creuser une fois qu’il s’y est mis.

Partager :  

Les raisons et envies qui poussent un chien à creuser des trous

Différentes raisons incitent un chien à creuser la terre.

 

En premier lieu, le chien peut creuser pour enterrer ou déterrer un os ou de la nourriture. Il s’agit là d’un comportement ancestral, encore utilisé par un grand nombre d’animaux, comme certains rongeurs par exemple. Si le chien enterre sa nourriture, c’est pour faire des réserves en cas de pénurie.

 

Par ailleurs, un chien peut creuser aussi pour avoir accès à des éléments intéressants, tels que de la nourriture, des jouets enterrés, des crottes de chats, des graines, des racines, des larves, des rongeurs, des taupes…

 

Creuser permet également au chien de se créer un coin de repos confortable, à bonne température : frais lorsqu’il fait chaud et lourd, ou chaud quand il fait froid.

 

Mais il est aussi possible qu'il s'agisse d'un chien fugueur, et qu'il veuille peut-être tout simplement s’échapper en passant sous le grillage ou la haie de la maison.

 

En outre, creuser est un moyen pour le chien de vous faire réagir, et d’obtenir votre attention. Il peut s’agir également d’une conséquence de son ennui. S’il est seul toute la journée, sans aucune distraction, il est normal qu’il cherche à s’occuper.

 

Enfin, il a pu vous voir faire du jardinage, et il tente alors simplement de vous imiter.

Comment empêcher son chien de creuser le jardin ?

Creuser le jardin étant un comportement naturel et ancestral, il ne faut pas punir le chien lorsqu’il creuse. Il ne faut pas non plus l’en empêcher, car c’est un besoin. Il est préférable de trouver quelques astuces pour qu'il ait moins envie de creuser.

 

En premier lieu, si le jardin est infesté de taupes ou de mulots, le mieux est de s’en débarrasser. Pour cela, un conseiller en jardinage pourra donner de bons conseils. La présence de ces animaux est en effet l’un des facteurs qui peuvent expliquer que le chien creuse, notamment s’il réalise de nombreux trous à des endroits variés.

 

Ensuite, on peut rendre la surface en question moins agréable à creuser, en y mettant par exemple du grillage, des grosses pierres, de la tôle ondulée, des branchages ou des excréments, sauf si le chien est coprophage. Certains éleveurs canins recommandent en effet de mettre les propres déjections du chien au fond du ou des trous sur le(s)quel(s) il s’acharne. Cependant, selon d’autres professionnels canins, ce procédé ne semble pas fonctionner. Le meilleur moyen de se rendre compte de son efficacité sur votre chien est donc de le tester par vous-même.

 

Si le chien s’attaque aux plantes, il est possible de les protéger en les entourant avec du grillage, du gravier, des cailloux ou des morceaux de tuiles. Certaines personnes utilisent en dernier recours un berger électrique pour protéger un coin bien particulier du jardin. Cet objet est tout de même déconseillé, même s’il serait scientifiquement parlant sans danger pour le chien.

Par ailleurs, il vaut mieux éviter de laisser le chien seul trop longtemps dans le jardin. Et pour éviter qu’il ne s’ennuie, le mieux est de lui offrir des distractions, quelque chose de plus attirant pour lui. Cela peut-être des jouets pour chien, des objets à mâcher, un os de buffle…

 

Les promenades avec son chien sont aussi une bonne solution, car il aura ainsi l’occasion de flairer des odeurs intéressantes et, pourquoi pas, de creuser.

 

En outre, lorsque vous décidez de jardiner, rentrez le chien avant. Cela permettra qu’il ne vous voie pas creuser vous-même, ce qu’il peut notamment prendre comme un jeu. Et si jamais il se met à retourner la terre du jardin, ne lui prêtez pas attention.

 

Enfin, vous pouvez lui trouver un exutoire en l’encourageant à ne creuser qu’à un seul endroit. Offrez-lui par exemple un enclos rien qu’à lui, où il pourra s’adonner à son passe-temps favori. Vous pouvez aussi rendre une partie du jardin plus intéressante en y enterrant des objets odorants (un os de bœuf, par exemple) ou des objets de grande valeur pour lui (un jouet pour chien, un os, une balle…). Cela permettra qu’il ne creuse plus qu’à un endroit.

Le mot de la fin

Creuser est un acte naturel pour un chien. Cependant, si le jardin ressemble à un champ de mines, c’est que quelque chose ne va pas. Il est alors important de se rapprocher d’un comportementaliste canin, qui pourra analyser quel évènement anxiogène perturbe le quotidien de votre animal.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Auteur

Experte en relations homme & animal

Membre de CAD et du Collectif Contre les Chiens Catégorisés

Correspondante pour Le Chien Magazine, Spécial Chiens et Amis Chiens

Voir sa présentationVoir son site

Discussions sur ce sujet