Les différentes façons de punir son chien

Les différentes façons de punir son chien

S'il est important de punir son chien en cas de comportement inapproprié, il l'est tout autant que la punition soit donnée dès le moment où le chien a fait quelque chose de répréhensible. Pour cela, il faut le prendre sur le fait : même une minute après, c'est déjà trop tard, le chien ne fera plus la relation entre son geste et la punition.


Mais comment punir son chien de la façon la plus appropriée ? Pour quelle punition opter, et avec quel degré de sévérité ?

Partager :  

Une punition juste, adaptée & mesurée

Une punition est un geste éducatif, pas un défouloir. Alors même si on est très énervé, on ne s'acharne pas sur le chien. Il faut punir sans état d'âme (pas de regrets après et de demande de pardon). Il faut punir justement : adapté à la faute. Il faut punir sans rancune, on punit et puis c'est terminé, on passe à autre chose.

 

Une punition doit être adaptée à la sensibilité du chien : pour certains un simple NON un peu fort aura autant de portée qu'un coup. Il ne faut pas punir trop fort : le chien pourrait se sentir agressé et avoir une réponse d'auto défense.

 

Arrêter de suite la punition si le chien fait un geste d'apaisement. Cela veut dire "ok je me rend j'ai compris" et le chien ne comprendrait pas que l'on continue quand même à le punir.

 

Exemple de gestes d'apaisements pas toujours bien connus par le maître : le chien détourne le regard, voire la tête, voire même fais demi-tour et s'éloigne : il ne s'en fout pas, il essaie juste de désamorcer le conflit

Quelle punition ?

L'isolement social

On enferme le chien fautif seul dans une pièce fermée. On peut dire "non", on attrape le chien et on le met dans la pièce. On attend soit qu'il se calme, soit 10 minutes et on ré-ouvre la porte sans rien dire (la punition est terminée et on passe à autre chose).

La punition verbale  

Dans ce cas, ne pas faire de long discours, un "non" qui claque, ou "vilain chien" (ou autre mot). Essayez d'avoir une voix la plus grave possible (se rapprochant d'un grognement).

 

On peut appuyer avec une posture : sourcils froncés, corps en avant. Attention pas penché au dessus du chien qui est plus une posture dominante qu'une punition, le chien pourrait prendre pour une agression.

La punition corporelle

Une tape sur le derrière n'a jamais tué personne et si la bêtise est vraiment grosse. Il ne faut pas frapper pour faire mal bien sûr. On peut frapper avec la main : le chien fait très bien la différence entre la main qui caresse et celle qui punit (c'est la même chose avec sa gueule qui peut mordre ou lécher). La punition corporelle est le principe du collier étrangleur, des divers colliers anti aboiements ou des clôtures électriques.

La punition par détournement

On envoie par exemple une bouteille pleine de gravier derrière un chien qui aboie (ou corne de brume, ou autre bruit...). Le bruit va le distraire de son action.

La punition et reconditionnement positif

La technique qui marche le mieux. On punit le chien et on lui propose en suivant d'accomplir une action récompensée.

le clicker
le clicker

Par exemple

  • Le chien qui aboie est punit par le bruit qui va le surprendre et en suivant on le rappelle et grosse récompense quand il revient.
  • Le chien agressif au bout de sa laisse en sortie : on le punit par la saccade sur le collier et en suivant on l'appelle afin qu'il vous regarde ou s'assoit et récompense (il a arrêté de se fixer sur ce qui le rendait agressif).Dans ces cas la récompense doit vraiment être intéressante pour le chien.

 

Parmi les récompenses les plus appréciées des chiens, on trouve la récompense alimentaire (morceau de fromage par ex). Le docteur Dehasse (vétérinaire comportementaliste) préconise même de garder le chien à jeun dans les cas de chiens "difficiles" ou très ancrés dans leurs mauvais comportements afin que la récompense alimentaire ait plus d'attraction pour le chien.

Enfin comme pour le clicker, la récompense doit être systématique au début puis devenir aléatoire (afin d'entretenir l'intérêt du chien).

Pour conclure

S'il faut éviter au maximum la tape sur le derrière ou la claque qui n'est jamais le meilleur moyen de punir son chien, il est impossible de parler de ce sujet sans aborder cet angle. 

Il y a des cas ou il faut réagir de suite et marquer l'esprit du chien (en cas de grosse bêtise), c'est peut-être seulement dans ces moments là que ce geste peut-être utilisé. Ce sera alors une bonne façon d'indiquer de manière claire au chien que son comportement est tout à fait inacceptable.

 

Comme l'article le décrit plus haut, gardez tout de même en tête qu'il ne faut jamais frapper pour faire mal, mais uniquement dans le but de marquer l'esprit du chien.

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet