Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Psychologie et comportement : Comment bien comprendre son chien ?

Psychologie et comportement : Comment bien comprendre son chien ?

Comprendre son chien c'est connaître son langage, et comment il perçoit le nôtre. C'est aussi connaître son développement, sa formation, et les besoins réels du propriétaire. L'information, la connaissance du chien éviteront alors bien des déboires.

Partager :  

Le propriétaire

Comprendre son chien c'est connaître son langage, et comment il perçoit le nôtre. C'est aussi connaître son développement, sa formation, et les besoins réels du propriétaire. L'information, la connaissance du chien éviteront alors bien des déboires.

Plusieurs conceptions s’affrontent.

L’école psychanalytique

Elle estime que l’amour du chien traduit souvent une souffrance psychique avec communication à autrui, difficultés à exprimer ses émotions. Le chien agit alors comme une dérivatif, un tranquillisant. L’origine en est une erreur éducative dans le tout jeune âge, par excès ou insuffisance d’attentions. Aimer son chien c’est s’aimer soi-même. 

L’école éthologique

Elle considère qu’il y a des gens à animaux et d’autres non, pour des raisons innées, quasi génétiques. L’homme, être social, a besoin du contact avec d’autres hommes, mais aussi d’autres espèces amies. Aimer son chien c’est aimer les autres.

L’école utilitaire

Pour sa part, considère que le chien remplit une fonction agréable ou utile, soit de compensation sociale, soit de protection, soit d'auxiliaire (chasse, loisir, etc...). Le chien n’y est guère qu’un objet privilégié, comme l’automobile des années 50, à la fois symbole et secours.


Chacune de ces conceptions cite des exemples solides, et il y a donc au moins ces 3 catégories possibles.

Le chien

Cinq tendances de base font des chiens par nature, rebelles, autonomes, obéissants, soumis, craintifs, qui peuvent se manifester par la voix et par les dents. L’exemple maternel, le contact humain, l’éducation vont infléchir ces tendances en les aggravant, les stabilisant, les neutralisant. 

 

Mais ces orientations ne sont pas également réparties entre les races de chiens.

L'image

Chaque race a donc une image, une réputation, comme les marques commerciales,.

 

Cette image va alors agir sur les propriétaires potentiels et attirer vers elle des sociaux type, des catégories de gens.

Les chiens de chasse, les chiens urbains, les chiens violents, les chiens doux, les chiens gentils, les chiens de garde, les chiens qui ont besoin de sport, les chiens qui aiment rester à la maison...

 

Ceux-ci vont souvent accentuer, voire déformer, la tendance qu'ils espèrent trouver, faisant un chien dangereux ou apeuré.

La formation du caractère

Celle-ci se fait entre 1 et 3 mois et toute erreur à ce moment sera presque définitive. Il suffit que le chiot ait un contact régulier avec d’autres chiens pour s’y adapter, avec homme, femme, enfant pour les admettre, quelques minutes de jeux suffisent chaque jour. 

 

A défaut nous aurons un marginal, potentiellement dangereux.

Les règles éducatives

Elles sont simples :
-1 Le chiot n’est pas un enfant, il ne comprend pas le langage verbal, seulement le ton, les gestes, les postures, les mimiques.
-2 Il n’y a pas de concept mémorisé. Donc il ne peut pas rattacher son action à l’interprétation du maître s’il y a un décalage même léger dans le temps.
-3 Par contre il mémorise très bien l’immédiat, mais il faut répéter souvent certaines choses, d’autres étant acquises très vite.
-4 Un chien a besoin d’autorité et de routine pour se sentir à l’aise. La liberté et le changement sont des notions humaines qui le déstabilisent.
-5 Sa joie, son besoin profond, c’est l’attention du maître. Le reste a relativement peu d’importance.
-6 Il a besoin pour se reposer, d’un coin tranquille, semi-clos, obscur.

Le nouveau chiot

Les premières impressions vont durer. Son arrivée au foyer n’est pas une fête, mais une tâche. Ni amis, ni voisins, seulement la famille d’accueil, hommes et bêtes doivent être présents. Dès qu’il s’est habitué, il faut le promener partout où il a accès, pas ailleurs. S’il cherche à se poser, l’emmener à la zone de déjections, attendre, le féliciter dès que c’est fait. S’il se pose dans la maison, surtout ne rien dire, l’emmener ailleurs, nettoyer hors de sa vue.


Pour lui, gronder, c’est s’occuper de lui, ce qu’il souhaite. Donc sévir, punir, c’est le dresser à recommencer.

Punir un chien c’est le bouder, l’éloigner, l’enfermer.

Pour le faire accepter, caressez les autres, pas lui.

L'obéissance

Il faut très vite l’habituer à la laisse, à 3 ordres : Viens, Assis, Pas bouger. 

Viens : attendre qu’il vienne tout seul, dire viens, caresser et féliciter.
Assis : même chose. Sinon placer la main un peu en arrière au-dessus de la tête, cogner légèrement en bas des cuisses et dire : Assis. Caresser et féliciter si c’est réussi; ne pas appuyer sur la croupe.
Pas bouger : faire halte avec la main, ou attendre qu’il se fige tout seul, dire : Pas bouger et aller vers lui assez vite pour féliciter. S’il bouge, tourner le dos sans rien dire et faire autre chose. Recommencer régulièrement, tous les jours.

 

Cela suffira à le faire accepter en société, mais aussi à lui éviter d’être écrasé, à l’empêcher de voler, de fuguer, etc.. c’est l’équivalent du repas de famille, du baiser des parents à leur jeune enfant, etc... le chien ne perçoit pas ces ordres comme une contrainte, mais comme un plaisir de communier avec et pour son maître, de savoir qu’il y a bien une place pour lui dans le foyer, d’y être soumis.

La récompense

Immédiate car sinon il l’attribuera à autre chose. Elle peut se manifester de 5 façons différentes.

 

-S’occuper de lui 

C’est le principal (même le gronder peut-être une récompense).
-Parler

Les mots n’ont pas de sens, la voix si. Une voix aiguë, syncopée, l’inquiète, le trouble, et l’irrite. Une voix calme, ferme, neutre, l’apaise. C’est comme bercer un bébé.
-Caresse

Sur la tête et le cou témoigne votre autorité. C’est le : « c’est bien mon fils ». Trop ou trop peu appuyé, sans joie manifeste, peut troubler. Sous le cou : supercaresse, à réserver aux cas qui le méritent. Tapoter les flancs, le dos : c’est la caresse normale de satisfaction.

-Récompense

Un carré de fromage, c’est le mieux. Accentue les autres mais risque de dévier les relations. A ne faire que pour corriger une erreur.
-La fête

C’est le summum. La joie du chien, c’est la joie du maître, exprimée par des bruits (rires bruyants), par des gestes (lever les bras), par des postures et mimiques (sauter de joie). Vous devez aller jusqu’au ridicule pour vous : c’est le normal pour lui. Cela est très motivant.

La punition

Elles aussi sont à administrer immédiatement. Elles peuvent prendre 6 formes différentes et évoluent selon le contexte et la cause du problème.

 

-Voix

Parler sec, net, avec autorité, sans long discours. Sinon cela devient une récompense.

-Frapper

Avec un objet : la menace suffit, l’objet ne doit servir qu’à cela, avec la main : immédiatement, sec et suivi d’ordre d’obéissance.
Sert peu, car le chien aime les bourrades (les contacts de ce type ne font-ils pas partie du plaisir du rugby).

-Secouer

Le secouer par la peau du cou est une punition grave, sévère, qui peut marquer longtemps.

 

Correction à ne faire qu’en cas d’agression (sur vous ou un autre animal, un meuble...)

 

-Bouder

La vraie punition, c’est l’ignorer ostensiblement. Mais ne pas céder et dire « c’est fini » avec des caresses.

-Gronder

Menacer de la tête en vous penchant vers lui, en le fusillant du regard, en levant la main. S’il insiste, baissez vous et crachez comme un chat en retroussant les lèvres.

-Arrêter

Dès qu’il a compris, arrêtez aussitôt, car sinon vous le dressez à désobéir.
Il abdique en tendant le cou, en se mettant sur le dos, en tendant timidement une patte.
Il proteste en grondant, en se penchant en avant, en appuyant les pattes sur vous, en urinant de défi. Ne tolérez pas cela, punissez aussitôt en secouant et boudant.

Vos erreurs

- Le punir quand il revient après avoir refusé d’obéir. Vous le dressez à recommencer.


- Le frapper s’il s’est oublié pendant que vous n’étiez pas là. C’est le dresser à recommencer.

- Gronder, punir pour n’importe quelle bêtise faite en votre absence. Il ne peut pas faire le rapprochement, et c’est le dresser à continuer.

- Ne pas réprimer aussitôt une bêtise faite devant vous, ou pire, le gronder gentiment. C’est lui dire qu’il en a le droit.

- Le laisser libre de faire ce qu’il veut, ne pas le commander, le choyer sans motif : il vous prendra pour un incapable, puis pour son chiot, et vous traitera comme tel en grondant, en vous mordillant, et, si vous ne comprenez pas, en mordant : bientôt il attaquera votre entourage quand il croira que vous avez peur ou que vous menacez (par exemple : si vous vous baissez pour prendre un objet, si vous criez...).

- Croire qu’il vous comprend en interprétant ses gestes à tort. Vous pouvez penser chien, lui ne peut pas penser homme.

Vos langages

La position de votre corps, de vos mains, de vos yeux, votre voix, vos gestes, c’est cela qu’il voit, y compris ce que vous croyez cacher. On ne ment pas à son chien.
Lui, réagit avec la queue, les oreilles, le poil, le rictus, les positions du corps, les gestes. C’est cela que vous devez connaître, surtout devant un inconnu.
Si vous avez peur : il le sait, alors n’insistez pas.
Si vous n’avez vraiment pas peur : allez-y, il cédera.
Si vous le regardez en face, si vous vous penchez, si vous faites un geste brusque, une amorce de caresse, si vous criez, si vous trébuchez : c’est une menace qui peut entraîner sa fuite ou son attaque.

Les crises

Vous avez vos problèmes, il a les siens : pensez-y.

Trop jeune, il ne sait pas ce qu’il a le droit de faire et ce qui est interdit.
Apprenez lui avant de protester : il ne souhaite qu’obéir (c’est une de ses grandes joies, car pour lui, c’est vraiment aimer).
Au printemps, à l’automne, il peut être énervé par la saison sexuelle, et vous prendre pour un rival ou un partenaire, si votre comportement par rapport à lui a manqué d’autorité.
C’est un signe de votre incapacité, pas de la sienne.
Tout changement l’inquiète. Tant pis pour vous si vous ne l’avez pas assez rassuré chaque jour lorsque vous recevrez quelqu’un chez vous.
Si vous êtes inquiet, tracassé, même sans le dire, il le sait et va vous protéger des autres, parfois méchamment. Faites-y attention.
S’il fugue, s’il s’en va, c’est qu’il n’est pas en sécurité chez vous.
Si votre chien aboie tout le temps, fugue ou démolit tout, c’est qu’il est malheureux.
Apprenez à penser chien, ou prenez une autre espèce pour vous tenir compagnie.

La formation du chiot

Deux facteurs sont essentiels dans la formation du chiot

La socialisation

C'est l’apprentissage du langage et du code de relation envers les autres chiens et envers l’homme. Elle se fait entre 4 et 16 semaines et le 3eme mois est essentiel.

 

Les semaines 8-9 et peut-être 10 sont celles où la crainte peut définitivement s’établir. Il faut et il suffit qu’au cours de cette période, le chiot ait des contacts réguliers avec d’autres chiens, dont il prendra les traits comportementaux et avec l’homme. Il doit apprendre à connaître homme, femme, enfants, grâce à des contacts (caresses), des jeux, et pas seulement le repas.

L’expérience précoce

Elle couvre la même période, mais avec une importance spéciale pour les mois 2 et 3. Chaque chiot doit bénéficier dès la 4eme semaine, d’environ 150 m2 de terrain librement accessible. Au delà il peut rester trop réservé. En dessous, et notamment s’il est élevé en cage, petit local, chenil, etc... il ne pourra plus jamais faire son apprentissage d’une vie normale. Il sera doux, affectueux, ou non, selon sa socialisation, mais il sera sujet à des paniques soudaines, à des crises de refus déconcertantes, et il aura des difficultés d’apprentissage. Nous aurons un adulte intelligent et pourtant peu capable de comprendre les ordres. Dans les cas limites on a une maladie mentale franche : le « syndrôme d’isolement de chenil », qui rend le sujet impropre à la compagnie et est un motif d’annulation de la vente.

 

Nous ne devons pas confondre le caractère fier et réservé, voire farouche de certaines races, avec des troubles d’inadaptation mentale consécutifs à de mauvaises conditions d’élevage. Le développement d’une race passe par celui de l’élevage qui dépend lui-même des goûts du public, maître des achats.

 

Il faut donc produire des sujets robustes, sains, mentalement équilibrés, et les épreuves de travail ou éducatives et l’utilisation spécifique sont essentielles au maintien des qualités, et ces mêmes sujets doivent être conformes au standard.
Réunissons le tout, et nous aurons des éleveurs et des propriétaires heureux.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :

Commentaires sur cet article

Bonjour,

Je vous écris pour dire que je suis choquée de voir l'interprétation psychanalytique de l'affection que l'être humain donne aux chiens.
Les psychanalystes ne sont que des ordures. Ils sont jaloux des autres. Ils n'ont aucune qualité. Ils sont sadiques.
Pourquoi portez-vous de l'intérêt à cette pratique complètement désuète, dégueulasse et inutile?
Vous pouvez me croire.
Le/la psychanalyste déteste l'être vivant.

Cordialement

Karine Dupont

   
Par Dupont Karine

Merci pour cet article !
Je me pose beaucoup de questions car en ce moment mon chien n'a pas la "patate"...
Mais je pense que c'est du au temps et au manque de sport !
J'ai trouvé un autre conseil sur un autre forum si ça peut aider d'autres visiteurs : "Les petits chiens n’ont pas les mêmes besoins que les grands, les jeunes chiens et les séniors non plus. Il est important d’offrir une alimentation de qualité à votre compagnon à 4 pattes et de l’adapter à son âge et à sa race." Source : http://mon-chien.net/heureux/
Bonne journée à vous !
Ema

0    0
Par Emmanuelle

depuis le dècès de ma voisine et amie voila 8 jours mon labrador ne veut plus sortir dans le jardin il est en panique et se refugie dans le garage ou dans la maison en tremblant il est incontrolable .je ne sais plus quoi faire .pouvez vous maider.

0    0
Par daniel le gouellec

on vient de me donner une petite chienne toute sage, propre, douce mais il y a un gros pb c'est que je ne peux pas me déplacer sans qu'elle se mette systématiquement dans mes pieds, elle m'empêche d'avancer que dois je en penser ...... merci bonne journée

0    0
Par riviere chantale

Bonjour
J'ai deux chiens de 4 ans. ( des chiens recueillis). Elles sont très sages sauf en promenade elles tirent tout le trajet. Nous avons consulté une comportementaliste mais quand il y a une personne étrangère avec elles ont un autre comportement elles sont sages. Nous avons aussi essayé différents colliers. Pouvez vous me donner des conseils pour résoudre cette situation. D'avance merci.
Emma Mosselman

0    0
Par Mosselman

Bonsoir. Mon premier chien EMBLAIME faisait ce que nous appelions "des placements de langue" lorsqu'il se sentait aimé par des mots, se sentait bien sur son tapis près de moi, etc... C'est-à-dire qu'il bougeait sa langue dans sa bouche à demi ouverte en faisant entendre le bruit par exemple d'un humain testant un vin de cru.
Mon 2ème chien ROCKY le faisait malheureusement qu'à la fin de sa vie quand je lui disais mon affection et ma gratitude. Mais bon, je sais qu'il est parti en se sachant aimé...
Je me demanderai toujours si tous les chiens aimés fon ça ?...

0    0
Par liloutte

Merci pour cet excellent article qui décrit si bien ce que le chiot comprend et ne comprend pas. J'ai fort apprécié.

0    0
Par Michelle

je trouve qu'il y a beaucoup d’incohérence dans ce texte à un paragraphe l'on vous dit qu'il faut punir en frappant et à un autre il ne faut pas car cela l'encourage à recommencer .

0    0
Par Maîwenn

Bonjours, je m'appelle Lysandre, j'ai 13 ans et j'ai un labrador noir de 3 ans. Vous dîtes que les chiens comprennent les mots, moi le mien connait : assis, coucher, viens, pas bouger, dans la niche, va là-bas.... Il doit connaitre a peu pres un quinzaine de mots. merci pour ces renseignements :)

0    0
Par Dinodu24

J'ai "adopté" une femelle coker springel ,dans un chenil avec un pédigré a 3 mois .j'ai craqué pour son regard ,et quand je l'ai pris dans mes bras .les premiers mois de 4 a 6 mois un peu decontenacé par son comportement "spid" .Elle croquait tout ce qui passait a porté de ses crocs .elle devient propre .beaucoup de mal a canaliser son affection.Elle a un jardin ou elle s'exprime ,courses ,trous etc .je n'ai pas su la restreinte dans l'espace maison ,elle a acces a toutes les pieces .Nous sommes 3 personnes a la maison ,avec ma femme et ma fille .j'ai compris qu'il faut imperativement qu'elle reconnaisse son "maitre" .ma fille lui parle mal,et la chienne est perplexe ,elle ne comprends pas.ma femme est comme moi ,mais moins ferme sur les ordres.Je n'aime pas le mot "maitre",mais je percois qu'il faut une certaine autorité ,bien ciblé ,sinon c'est le chien qui prends le dessus.
les friandises fonctionnent bien pour le retour "aux pieds".les caresses pour la destresser .Je masse son dos le longt des vertebres et je vois qu'elle apprecie ?est-ce bien.elle a une particularité lorsque l'on touche son ventre .est-ce ses premieres chaleurs ?(elle a 7 mois ).je suis a l'ecoute de tous conseils;

0    0
Par vacossin.jean_claude

Merci pour vos conseils, je suis contente de savoir que j'ai bien fait jusqu'à présent et reviendrai consulter quand j'aurai d'autre questionnement. En fait Marie, malheureusement c'est vrai qu'un chien ne comprends pas tout a fait le langage humain. Par contre, il fait des associations, faites un test.. dite le mot et si il voit ou vous les mettez il ira ou sera heureux car il sait que le mot = a une friandise. Accorder de l'attention, dans certain cas on voit que c'est exagéré. Par exemple, qu'il soit toujours pret de vous ou sur vous, toujours une attention. C'est pas super bon non plus, il faut savoir quand s'arreter.

0    0
Par skadhi

Je trouve cet article vraiment interressant, mais exagérer. On y apprend beaucoup de chose d'ailleurs super pratique, mais je rejoins Marie aimer son chien n'est pas une faiblesse ni pour lui ni pour nous. Mais c'est vous le pro.

0    0
Par james

Houla, il y a beaucoup de chose qui me choquent ! "ne pas choyer son chien sans motif" ?! donc pas le droit de caresser et de chouchouter son chien s'il n'a pas fait quelque chose de bien ?!
Et le chien comprend tout à fait le langage verbal ! vous dites "friandise" à mes chiens, de n'importe quelle intonation de voix et même à 100m ils rappliquent aussitôt ! Cet article rabaisse le chien je trouve !

0    0
Par Marie

mercii bcp article vraiment reussi

0    0
Par viviane

Merci beaucoup pour ces information très interressantes

0    0
Par Jahanna

mon chien c est un teckel nain a poil long mai son probleme c est qu il est tros jentil il ne ferai pas de mal a une mouche

0    0
Par margotdarius

je viens de lire l'article j'ai apris bocoup de chose je me suis rendu compte que je fais enormement d'erreur que je vais essayé de corrigé au plus vite

0    0
Par grangé

merci pour ces renseignements utiles

0    0
Par viviane

Super article...très utile pour la compréhension de son animal domestique.

0    0
Par mc.mayer

merci beaucoup pour ces informations elle me sont très utiles avec mon chien fauve de bretagne qui a un an j'ai du mal à l'éduquer alors je reviens sur votre article quotidiennement pour m'en imprégnier! merci

0    0
Par diana

Complet et très concis, bravo ! à conseiller aux nouveaux propriétaires de chiots mais utile aussi aux anciens !

0    0
Par petits_flocons

pas mal du tout!! malgrés qu'il y est quelque fois ''des conseil'' un tout petit peu bizarre!! ya certains truc un peu idiot que je ne ferai pas et qui ne fonctionne pas en plus!! mais pas mal sinon!!!

0    0
Par rachel21420

Génial...je vois que j'avais fais beaucoup d'erreurs avec mon premier chien. Mon nouveau compagnon aura une toute autre éducation. Merci

0    0
Par Colette

j'ai 13 ans et j'ai pas besoin de me mettre a genoux et de faire le chat pour la gronder je lève juste la main et la regarde dans les yeux et elle sait quelle a fait une bêtises et vient me faire tout de suite des bisous !!!

0    0
Par lol

merci je ne savais pas comment me comporter avec ma chienne puisque elle n'a qu'un mois ,très utile.

0    0
Par amina

Très enrichissant

0    0
Par JEAN-LOUIS

merci c'est très utile ;)

0    0
Par Rémy

bonjour j'ai 8ans mon chien s'appelle ella merci pour les information:

0    0
Par manon

J'ai 16ans et j'ai ma chienne depuis sa naissance et ce texte m'apprend beaucoup de choses notamment sur la façon de l'éduquer.
Merci :)

0    0
Par Love

bonsoir,je vais avoir un chiot et je voulais avoir des info précises et celle-ci mon bien aidés.
merci

0    0
Par mentaliaquali

Ce texte et tres importent pour les petites generation qui vont apprendre a aimer et faire obéire leurs chients

0    0
Par Clement

Merci pour ces précieuses informations !
Maitresse comblée d'une adorable petite chienne, je voudrais juste me permettre de pointer un peu plus deux choses apprises par mon expérience :
- c'est tout au long de la vie du chien qu'il faut l'éduquer. C'est comme pour nous : quelque chose qu'on ne fait plus (un numéro de téléphone, par ex.), on l'oublie. Le chien garde les repères en mémoire, est heureux d'obéir et est plus équilibré.
- ma chienne est ultra sensible. J'ai appris à la rassurer en levant les punitions. Après une bêtise, je la gronde ou l'envoie dans son panier (ce qu'elle fait naturellement : c'est son refuge où on ne vient jamais). Suite à cela, je l'apelle et la caresse sur les flancs ou lui dit un "c'est bien". Elle sait que la relation est à nouveau apaisée.

0    0
Par Aïkie

Bonjour : Toutes ses informations sont précieuses pour moi.J'ai un berger belge malinois (ELIOT) Il va avoir 6 mois le premier mars .Donc il est tout jeune CODIALEMENT

0    0
Par vercucq

bien au contraire, tous les conseils qui sont donnés sont a suivre! j ai un chien et pendant son education je n ai jamais hésité a le secouer si il le fallait. il faut dominer tout en aimant son chien. c est comme ça qu il sont heureux. n oubliez pas qu ils descendent des loups! je ne sais pas si vous voyez a quoi ressemble le vie de meute? mon chien n a pas du tout peur de moi! il sait juste qu il doit me respecter et qu il aura tout mon amour et mon temps si il se comporte bien. Apres si vous preferez ne pas faire preuve de fermeté vous repenserez a mon message d ici quelques temps. il y a une hierarchie et le chien ne doit pas etre mis en haut de la pyramide sinon il sera jaloux a coup sure et c est comme ça qu arrive les accidents!

0    0
Par lecerf

Il ne faut pas voir par "Secouer" prendre votre chien par les abatis et le secouer violemment, mais plutôt le prendre par la peau du cou, comme le font les mères avec leurs chiots quand ils font une bêtise. Ce n'est pas une forme de maltraitance et ça fait partie de son éducation que de comprendre les règles imposées par son maître. Il n'en sera que mieux équilibré.
Bien sûre, libre à vous de le laisser faire ce qu'il veut, mais il sera beaucoup plus difficile de le faire obéir après.

0    0
Par roger

Nous venons d'adopter une petite femelle bichon maltais de 3 mois, qui bien sûr n'est pas propre. Grâce à votre article je sais désormais comment réagir et lui apprendre la propreté sereinement. Et tant d'autres choses! Merci beaucoup!

0    0
Par Anne

Ben, mon ami et moi avons un malinois de 15 mois...lorsque nous le laissions seul, il détériorait tout ce qu'il pouvait. Du coup nous le laissons dans la pièce à vivre et toutes les portes sont fermées à clés. Nous avons vu un reportage qui parlait d'un jouet (peu importe le jouet le but c'est qu'il y ait un trou)...à l'intérieur vous bloquez ces gâteaux préférés de sorte qu'il ait du mal à les prendre (en espérant qu'il soit gourmand). Ca l'occupe bien...j'ai lu que si un chien fait des bêtises c'est pas par vengeance mais par ennuie!!
Ce système de jouet fonctionne très bien avec notre malinois.
Bon courage

0    0
Par lyre71

ces conseils vont m'être sans doute précieux lorsque j'aurai mon chien, mais tout de même, il est vrai que le secouer ou le frapper est un peu exagéré !
ok, il faut des punitions, mais élever la voix ou menacer si vraiment ça ne suffit pas est assez !

0    0
Par Clémence

Tout à fait d'accord avec toi Érika! C'est n'importe quoi de secouer un chien, c'est sûr qu'après ça il ne fera plus rien puisqu'il aura peur et pourra même attaquer son maître si c'est un gros chien donc je trouve que cet article montre le mauvais exemple!

0    0
Par Steven

Bonjour tout cela m a beaucoup aider merci

0    0
Par maryline

J'aimerai savoir comment un chien nous indique vraiment qu'il nous aime et qu'il se sent vraiment apprécié et aimé inconditionnellement?
Mon chien a de très bons comportements comme de venir se blottir contre moi lorsque je change de pièce, me lèche lorsque je le flatte, c'est bon signe?
Les meilleures caresses pour lui montrer que je l'adore c'est la tête et derrières les oreilles? Ou il y en a d'autres plus précises?
Merci!

0    0
Par Sylvie

Bonjour,
très intéressant cet article. Pour moi, une brimade envers un animal n'est absolument pas répréhensible. Après tout c'est ce que fait le chef d'une meute, un cerf, un toro, même dans un chenil, à longueur de journée pour assoir son autorité non?
mon chien a trois ans et se met à uriner en mon absence sur des meubles, tapis etc. Il est parfaitement conscient de sa bêtise quand je rentre et se cache immédiatement!
Que dois-je faire, il détruit totalement mon intérieur, il a déjà ruiné la moquette.
Le plus souvent se sont des objets qui m'appartiennent, mon bureau, la prise de mon ordi, la table à repasser, tout ce dont je m'occupe et qui n'est pas lui!
Que dois-je faire????

0    0
Par Ben

En passant, il est ABSOLUMENT INTOLÉRABLE de secouer un chien! Je ne vois vraiment pas pourquoi vous avez dit cela.... franchement, je suis étudiante en santé animale, et TOUS mes profs m'ont dit qu'en aucun cas, il faut utiliser de violence. Vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez.

0    0
Par Érika

Bonjour tres interessant, cet article est valable pour un chien de 04 ans que je viens de recuperer? merci!!

0    0
Par Jerome
Rédiger un commentaire

Auteur

Guy Queinnec

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Fun-Educ - Education canine !

Je commençais ma lecture sur le forum à la recherche de problèmes et questions sur l'éducation canine pou... Lire la suite

Testez gratuitement les séances d'éducation canine par VOX ANIMAE

Bonjour ! Vous êtes client de notre boutique, lecteur de nos articles d’experts, partenaire de... Lire la suite

education

Bonjour je recherche un éducateur ou une école de dressage en beauce ou à st-georges de beauce Lire la suite

Education Boulam Standard

Bonjour, Je viens d'acquérir une petite chienne boulam standard, il y a 15 jours, et j'aimerai avoir des conseils... Lire la suite

Conseils éducation chiot berger australien

Bonjour à tous ! Je suis toute nouvelle sur le forum et j'ai besoin de quelques conseils. J'espère que vous... Lire la suite