Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Que faut-il travailler en priorité avec son chien pour bien le dresser ?

Que faut-il travailler en priorité avec son chien pour bien le dresser ?

Chacun a sa propre définition du chien parfait. Ce peut être par exemple un animal que l'on peut emmener partout sans qu'il soit un poids, et qui se comporte bien dans toutes les situations de vie que l'on peut lui proposer : en vacances, à l'hôtel, au restaurant, en centre-ville ou au parc.


Pour éduquer votre chien dans ce sens, il faut commencer l'entraînement dès le plus jeune âge, l'emmener régulièrement dans les endroits que vous fréquentez, et recommencer jusqu'à ce que vous soyez satisfait de son comportement.


Mais pour que tout se déroule le plus facilement possible, il y a tout de même quelques facteurs à prendre en compte, notamment les priorités dans la vie d'un chien.

Partager :  

Les priorités dans la vie d'un chien

Avant de parler d'éducation canine ou dressage, il est important de comprendre comment cela fonctionne.

 

Pour qu'un chien écoute, il doit être attentif. Cela semble évident, mais ce qui l'est moins, c'est que, pour gagner l'attention de votre chien, vous devez être sa priorité. Or cela est loin d'être naturel ! En effet, la peur et l'excitation passent avant vous.

 

Il est normal que la première priorité du chien soit la peur, c'est de l'instinct de survie : pour rester en vie, une espèce doit être attentive aux dangers qui l'entourent.

 

La deuxième attraction la plus forte est le plaisir, qui passe à travers le jeu, la découverte ou encore la reproduction. Ne pensez pas que vous serez plus fort que l'attraction d'une femelle auprès d'un mâle : le but de l'évolution, après la survie, est la reproduction. C'est donc un phénomène complètement naturel.

 

Vous et l'éducation que vous apportez à votre chien êtes donc troisième dans la liste de ses priorités : s'il se sent bien et qu'il n'est pas surexcité, il vous écoutera. Il est cependant possible de travailler avec votre chien pour faire en sorte de devenir la priorité numéro un dans toutes les situations.

Travailler sur la peur de son chien

Bien choisir son chiot est très important. En effet, si vous adoptez un chiot un peu peureux, il est évident que, sans travail, il le sera tout autant une fois devenu adulte. Faites attention aux fausses idées que l'on peut entendre : un chien ne change pas tout seul avec l'âge.

 

Ainsi, un chiot peureux doit sortir beaucoup dans des endroits vivants, comme la ville, des parcs, etc. Il doit côtoyer un maximum d'environnements riches en activités. Il est important de comprendre que l'environnement et les différentes stimulations que vous proposez ont un impact important jusqu'au 4ème ou 5ème mois et dans la socialisation du chiot. Ensuite, le travail sera plus long.

 

Il faut donc, dès l'arrivée du chiot à la maison, le promener environ 3 fois 15 minutes par jour. C'est vraiment la clé de la réussite pour aboutir à un chien parfait.

Canaliser l'excitation de son chien

Pour avoir un chien calme et disponible, vous devez lui proposer régulièrement des activités, tel que le jeu avec des congénères. Plus il joue avec d'autres chiens, moins cela sera nouveau et excitant. Vous gagnerez ainsi en attention.

 

Donnez à votre chien un maximum de bonnes habitudes comme celle-ci : le jeu entre chiens, les promenades en groupe, la fréquentation d'humains de tout âge et de toutes tailles... Le but est que votre chien soit lassé des activités communes, et qu'il soit donc moins enjoué. Pour se faire, il doit jouer, se promener et découvrir tous les jours.

Apprendre à son chien à se concentrer et à écouter

Une fois que le chien n'a plus peur de rien et qu'il est calme, vous pouvez intervenir et l'entraîner à écouter. Pour cela, il suffit de suivre quelques étapes.

 

Dans un premier temps, munissez-vous de friandises. Cela permet de faire du renforcement positif et d'accélérer ainsi le processus d'apprentissage. L'idée est de conditionner votre chien, en associant une action au plaisir généré par la friandise. Ici, ce que l'on souhaite pour obtenir la concentration du chien est qu'il vous regarde dans les yeux.

 

Pour commencer l'exercice, mettez vos mains dans le dos. Le chien doit regarder vos yeux, pas vos mains.

 

Prononcez alors le nom de votre chien, voire son surnom. Utiliser ce dernier est encore mieux, car il n'est jamais associé à une punition. Or, le but de l'éducation canine est de donner envie au chien d'écouter, et non de l'y obliger. Il doit préférer venir vous voir plutôt que jouer avec un congénère.

 

Dès qu'il croise votre regard, donnez-lui tout de suite un petit bout de friandise, que vous aurez préalablement découpé en petits morceaux. Répétez cette action plusieurs fois. Vous devez rendre ce geste automatique dans toutes les situations. N'hésitez pas à vous promener avec des amis qui ont des chiens afin de travailler cet exercice en groupe, et à complexifier les situations. Cela apportera un bien meilleur résultat dans le temps.

Le mot de la fin

Tous les chiens peuvent être merveilleux : à vous simplement d'agir au mieux pour que votre compagnon devienne comme vous le souhaitez.

 

Et si vous avez besoin d'aide, vous pouvez toujours faire appel à un éducateur canin professionnel, qui vous accompagnera dans cet apprentissage.

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :