Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Les chiens de garde

Les chiens de garde

Un chien de garde est un allié pour son maître, surtout quand ce dernier s’absente souvent ou réside dans un quartier où la sécurité peut poser problème. Pour devenir un bon chien de garde, l'animal doit passer par plusieurs étapes qui commencent dès son plus jeune âge.


L’apprentissage peut être assez long. Toutefois, lorsque les instructions sont parfaitement suivies, le résultat est très satisfaisant : un chien qui sait garder protège réellement.

Partager :  

L’éducation d’un chien de garde

Aucun chien ne naît chien de garde. Pour qu’il en devienne un, il est indispensable de lui inculquer les bases de l’éducation canine, afin qu’il puisse réagir de façon appropriée au moment voulu. Le travail sera aussi celui du maître, qui devra faire montre de patience et de persévérance. Le chien pour sa part va assimiler un très grand nombre de capacités qu’il devra maîtriser : cela demande du temps et des efforts.

 

Le travail commence par des choses de base  : 

Apprendre l’ordre « pas bouger »

L'apprentissage du « pas bouger » est important pour pouvoir maîtriser le chien et l’éduquer à aboyer ou à grogner uniquement quand cela est nécessaire. Le point de commencement est l’ordre « assis », pour qu’il ne bouge pas. Ensuite, l’exercice consiste à s’éloigner petit à petit en associant l’ordre à un geste. Par exemple, pointer le chien du doigt en lui disant « pas bouger ». Une fois que c’est acquis, il doit être capable de rester immobile même sans contact visuel avec le maître.

 

Ensuite, les exercices montent en niveau : après s’être habitué à cet ordre à l’intérieur de la maison, il doit le maîtriser à l’extérieur, malgré tous les bruits et sources de distraction : les passants, les véhicules, le vent… La méthode idéale est toujours la récompense. Lorsqu’il exécute les étapes avec succès, il faut savoir le remercier, de sorte qu’il sache exactement ce que son maître attend de lui.

Apprendre au chien à maîtriser ses aboiements

Un bon chien de garde n’aboie pas sur tout ce qui bouge, mais à l'inverse ne reste pas muet face à une situation d’alerte. Il doit aboyer uniquement quand il y a une menace ou un danger qui guette son maître ou sa maison. Pour qu’il acquière cette capacité, il y a deux choses importantes qu’il doit assimiler :

  • le silence ;
  • l’aboiement pour alerter.

 

Pour cela, il faut socialiser le chien pour qu’il s’habitue au monde extérieur. Dès son jeune âge, son maître doit le familiariser en l’emmenant dans des endroits publics où il côtoiera du monde, et s’habituera aux bruits du quotidien, comme ceux de la circulation ou de la foule. C’est un moyen pour lui de différencier les bruits courants des bruits suspects et d’agir en fonction.

 

Il doit être satisfait en terme de jeux, de sport et de sorties, car le manque d’activités et la solitude du chien sont à l’origine des aboiements intempestifs. Cet aspect est très important pour obtenir un bon chien de garde.

 

Ensuite, il faut établir un apprentissage sur la maîtrise de l’aboiement pour qu’il le fasse sur commande, lors de situations précises : quand quelqu’un frappe à la porte, quand une personne indésirable franchit la propriété, quand il y a un bruit inhabituel, quand son maître est en danger, etc.

Le dressage pour devenir un chien de garde

Un chien bien éduqué est bien plus apte à devenir un bon gardien. Une fois que l'animal a les acquis nécessaires, il est donc possible de passer à des apprentissages plus complexes, à savoir :

  • refuser de la nourriture venant de personnes étrangères ;
  • faire la différence entre les intrus et ceux qui ne le sont pas ;
  • baisser sa garde quand cela n’est plus nécessaire, par exemple quand vous êtes à la maison en sécurité, et au contraire monter la garde quand vous en donnez l’ordre.

 

Le point de départ est l’éducation de base, mais le chien devra ensuite être confronté à de nombreuses situations pour apprendre à adopter le comportement requis. La répétition est une technique efficace, avec la bonne vieille méthode de la récompense à chaque comportement correct qu’il effectue.

Ne pas se tromper dans l'éducation : un chien de garde n'est pas un chien d'attaque

Un chien de garde n’est pas éduqué pour attaquer : sa mission est surtout d’alerter et de prévenir d’un danger, ainsi que de tenir un rôle dissuasif. Il faut faire attention à ce qu’il ne devienne pas un chien d’attaque. Dans ce cas précis, son travail est d’attaquer sur ordre et de mettre hors d’état de nuire une menace en adoptant un caractère très agressif.

 

Pour un chien de défense, les attaques doivent être extrêmement rares, et survenir seulement quand cela s’avère réellement nécessaire. Il est important que le chien comprenne qu’il agit sur ordre, et non par instinct de protection.

Les qualités d'un bon chien de garde

L’objectif dans le dressage d'un chien de garde est qu’il puisse protéger son maître, sa famille et ses biens. En parallèle d’un dressage rigoureux, le chien doit posséder certaines qualités :

  • il a de l’assurance, et n’est réactif ni à la peur, ni à l’agressivité ;
  • il est sociable et reconnaît ce qui est inhabituel autour de lui, à savoir le comportement d’une personne étrangère ;
  • il est facile à dresser ;
  • il a été très bien éduqué.

 

Sa carrure peut contribuer à ce qu’il soit un bon chien de garde. Pour autant, ce critère ne signifie en rien qu’il peut le devenir facilement, même si  sa taille peut évidemment contribuer à dissuader les étrangers mal intentionnés.

Comment choisir un bon chien de garde ?

Abstraction faite des qualités précédemment évoquées, qui sont spécifiques à chaque individu, certaines races canines deviennent plus facilement de bons chiens de garde que d’autres. 

 

 

 

 

Parmi celles-ci, figurent notamment :

  • le Berger allemand : c’est un chien qui est facilement obéissant. Il est doté d’une intelligence plus accrue que d’autres, ce qui lui permet d’assimiler plus vite les apprentissages.
  • Le Berger belge (Malinois, Tervueren , Groenendael) : ce chien a le sens de l’obéissance, et pas grand chose à envier au Berger Allemand en terme d'intelligence. Cependant, son dressage demande plus de rigueur, car il a une concentration plus réduite.
  • Le Beauceron, dont la carrure est particulièrement dissuasive.
  • Le Doberman : ce chien est très résistant, ce qui lui permet de faire face aux intrus malintentionnés très insistants.

 

Ces races de chiens sont les plus fréquemment choisies comme chiens de garde, mais cela n’empêche pas que d’autres puissent exercer cette fonction. En effet, la base essentielle est toujours l’éducation : les qualités de la race ne sont que des éléments facilitateurs.

Reproduction interdite sans autorisation.

Ne prenez pas à la légère la santé de votre compagnon, vous pourriez le regretter !
Recevez gratuitement et sans engagement des offres d'assurance personnalisées.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :

Auteur

Un site pour les amoureux des chiens et des chiots.

Voir le site

Discussions sur ce sujet

chien de garde

Bsr voila, depuis quelques temps, hera se prend pour un chien de garde , et aussitot que le soleil se couche ,... Lire la suite

Garde longue durée

Bonjour à tous, Je fais appel à vous pour avoir des conseils pour faire garder mes puces sans traumatisme. Pour... Lire la suite

garde/ education partagée

Je cherche une personne pour me seconder dans la garde et l'éducation (Clicker Training) de mon chien : mâle d... Lire la suite

agressif avec un chien en garde

Bonjour, après avoir fait de rapides présentations,je viens donc ici,exposer un problème qui me laisse perplexe,et... Lire la suite

garde pour une semaine

Bonjour, Je recherche une famille pour une semaine qui pourrait accueillir Fidji je pars a l étranger et ne peux la... Lire la suite