Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

10 conseils pour préparer l'arrivée d'un chiot

10 conseils pour préparer l'arrivée d'un chiot

Vous venez d'adopter un chiot. Son arrivée à la maison est un moment important : votre famille accueille un nouveau membre.


De son côté, le chiot va vivre la séparation avec le seul environnement qu'il ait connu jusqu'à présent, mais également avec sa mère et, probablement, avec sa fratrie.


Voici quelques conseils pratiques à mettre en oeuvre pour que tout se passe pour le mieux.

Partager :  

Laisser le chiot découvrir son nouvel environnement

Votre chiot vient juste de quitter sa mère pour un milieu qui lui est totalement étranger.

 

Le premier jour, il est bon de le laisser faire connaissance avec son nouvel environnement et de ne pas le manipuler dans tous les sens, même si cela est tentant.

 

Laissez-le évoluer dans sa nouvelle maison et prendre ses marques. S'il y a des enfants, il ne faut pas qu'ils le prennent pour une peluche.

Prendre le temps de faire connaissance avec votre chiot

En dehors des repas et du sommeil, le chiot voudra jouer un peu et c'est là l'occasion idéale de commencer à faire plus ample connaissance.

 

Vous lui aurez sans doute acheté quelques jouets pour chien (ceux qui sont en caoutchouc et qui font du bruit ont beaucoup de succès, mais veillez à ce que le chiot n'arrache pas le sifflet et l'avale). Un anneau ou une balle en caoutchouc (suffisamment gros pour que l'animal ne puisse pas s'étouffer) serviront au jeu de poursuite.

 

Son énergie s'épuisera rapidement et il ne tardera pas à se mettre en boule pour dormir. Mettez-le alors dans son panier et éloignez-vous sur la pointe des pieds.

Choisir un endroit dédié au chiot

Dès l'arrivée du chiot à la maison, attribuez-lui un endroit qui deviendra son territoire, où il se sentira en sécurité et pourra faire la sieste. Ce lieu doit lui permettre de s'apaiser. Un chiot dort beaucoup, il faut veiller à ne pas le déranger. Dans l'idéal, il s'agira d'un endroit calme et non pas d'un lieu de passage, comme un couloir par exemple.

 

Pour que ce soit bien accueillant, installez-y un panier avec une couverture ou un coussin, ainsi qu'une gamelle d'eau et une autre de nourriture. Ajouter quelques jouets souples et indestructibles pour éviter les blessures, et assurez-vous de le mettre dans une pièce aussi sûre que possible, sans recoins qui pourraient se transformer en véritables pièges.

 

Si vous ne souhaitez pas que votre chiot pénètre dans une pièce, il faudra lui en interdire l'accès dès le début, et ne jamais céder, ni changer d'avis.

 

Si vous tolérez qu'il s'installe dans les premiers temps sur le canapé ou le lit, il vous sera très difficile, voire impossible, de l'en déloger lorsqu'il sera adulte.

Avoir la bonne attitude pendant les premières nuits du chiot

Gérer les premières nuits du chiot peut être difficile : pour lui, dormir dans une nouvelle maison ou loin de sa mère est une expérience traumatisante.

 

Avant d'aller vous coucher, préparez une bouillote, enveloppez-la dans une couverture et placez-la dans son panier ; cela lui rappellera la chaleur de ses frères et sœurs lorsqu'il dormait blotti à  leurs côtés. Vous pouvez également placer un réveil dans un linge : le tic-tac lui rappellera les battements de cœur de sa mère. Enfin, comme dernière astuce, vous pouvez utiliser un morceau de tissu imprégné de l'odeur du premier lieu qu'il a connu, il aura peut-être des vertus réconfortantes.

 

Malgré tout, vous risquez d'entendre des pleurs déchirants et des sons plaintifs qui vous briseront le cœur. Sans doute vous cherchera-t-il ou voudra-t-il monter sur votre lit. Dans cette situation, il est vivement déconseillé de retourner voir le chiot (sauf si vous avez entendu un grand bruit ou si l'animal pousse des cris de douleur) car, ayant réussi une première fois à attirer votre attention, il répètera l'opération, et vous ne pourrez plus dormir. 

 

Cependant, au début, vous pouvez placer son panier à  côté de votre chambre pour le rassurer. S'il aboie, il ne faut pas s'en inquiéter, ni aller le caresser, car cela l'incitera à recommencer. Un « non ! » calme et posé suffit. Ce comportement passera et le chiot finira par s'endormir. 

 

Les matins suivants, attendez-vous à découvrir un certain désordre : le papier journal sera sans doute éparpillé partout. Mais, si vous persévérez dans l'éducation de votre chien, ce comportement s'estompera rapidement. Surtout, n'allez pas lui crier dessus, car là non plus cela ne servirait à rien, si ce n'est à envenimer la relation qui commence tout juste à prendre forme.

 

Une fois que les nuits se passent mieux, il est conseillé de replacer le panier à son endroit habituel.

Respecter quelques règles générales d'éducation canine

Faire comprendre au chiot la hiérarchie familiale

Un chien est programmé pour vivre dans un groupe hiérarchisé, aux règles bien établies. Il est donc très important de lui apprendre la hiérarchie familiale. Cela passe par une cohérence dans les ordres donnés. Il ne faut en aucun cas lui permettre quelque chose qui lui sera un jour interdit. D'ailleurs, il est conseillé que tous les membres de la famille respectent les interdits, car il n'y a rien de pire pour un chiot que l'incompréhension.

 

Pour que l'éducation d'un chien soit réussie, il faut aussi prendre conscience qu'il communique avec des codes et des signaux qui lui sont propres. Il est donc nécessaire de comprendre le langage de son chien et de respecter les règles suivantes : 

 

  • Félicitez toujours votre chiot lorsqu’il se comporte bien ;
  • Corrigez immédiatement un comportement indésirable par un « non ! » ferme ;
  • Donnez des récompenses à votre chien lorsqu’il obéit (des friandises, par exemple) ;
  • Apprenez à votre chiot qu’il est normal de lui toucher les oreilles, la gueule, les pattes en le manipulant très régulièrement.

 

Impliquer tous les membres de la famille dans l'éducation du chiot

Il est également important que tous les membres de la famille s'investissent dans l'éducation du chiot afin d'éviter des problèmes tels que l'anxiété de séparation et l'hyper attachement que vivent certains chiens.

 

Pour vous aider et vous conseiller, beaucoup d'éducateurs canins ont une école du chiot. Il s'agit de cours d'éducation canine adaptés, qui lui permettent d'adopter les bons réflexes dès le plus jeune âge.

Respecter quelques règles pour les repas du chiot

Ne prenez pas vos repas en présence de votre chiot, car il serait tenté de mendier de la nourriture. L'idéal est de lui donner ses repas après vous, dans un endroit calme.

 

Choisir une gamelle en inox pour ses repas est très pratique, car ce matériau est plus facile à laver, et l'écuelle doit être nettoyée tous les jours. En outre, le chiot doit toujours avoir une gamelle d'eau fraîche à disposition.

 

Il est conseillé de fractionner les repas du chiot (en trois ou quatre fois par exemple), puis de diminuer au fur et à mesure, jusqu'à atteindre 1 à 2 repas par jour. Pour les chiens de grande taille, deux repas par jour sont conseillés.

 

Votre chiot pourra ainsi suivre le rythme type ci-dessous :

  • Le matin : 7:00 sortie, 7:30 repas, 7:45 sortie ;
  • Le midi : 12:00 repas, 12:15 sortie ;
  • L'après-midi : 16:00 repas, 16:15 sortie ;
  • Le soir : 19:00 repas, 19:15 sortie, 23:00 sortie.

Au départ, confinez-le dans l'espace qui lui est dédié ou gardez-le sous surveillance.

 

Ne donnez pas les restes de vos repas à votre chiot, cela pourrait perturber son équilibre alimentaire. Donnez-lui des croquettes pour chiot jusqu'à la fin de sa croissance, soit environ 10 mois.

 

Les chiots ont besoin de temps pour s'adapter à un nouveau régime alimentaire. Un changement trop brutal peut perturber son système digestif. Si vous voulez habituer votre petit compagnon à un nouvel aliment (boîtes, barquettes, sachet fraîcheur ou croquettes), mélangez le nouveau produit à son alimentation habituelle et augmentez progressivement les quantités pendant 8 à 10 jours pour arriver à une utilisation exclusive.

 

Attention aux aliments interdits tels que les os de lapin et de volaille (trop petits), le chocolat et le sucre (toxiques pour le chien), le café, les viandes crues, le raisin, les oignons.

 

Enfin, mettez régulièrement vos mains dans la gamelle de votre chiot lorsqu'il mange. Vous éviterez ainsi de futures réactions hostiles.

Apprendre la propreté au chiot avec patience

L'apprentissage de la propreté chez un chiot peut prendre du temps. Au départ, il est trop jeune pour pouvoir se retenir très longtemps. 

 

Attendez-vous à trouver des crottes et des pipis le matin pendant les premières semaines et les premiers mois. C'est pourquoi il est recommandé de poser un tapis éducateur ou du papier journal près de la porte et d'apprendre au chiot à faire dessus. 

 

Par la suite, habituez-le à être propre en le sortant régulièrement : au réveil, après les repas, après les siestes, à votre retour d'une absence et le soir, avant de vous coucher.

 

Certains signes peuvent vous alerter d’un besoin imminent : votre chiot s’arrête de jouer, il tourne en rond, attend devant la porte et renifle le sol. Emmenez-le dehors dès que vous reconnaissez un de ces signes.

 

S'il fait ses besoins devant vous, prenez-le et emmenez-le dehors immédiatement, sans le gronder. Il ne sert à rien de lui mettre le nez dedans, car vous risqueriez plus de déstabiliser le chiot que d'arranger le problème. Ne nettoyez pas non plus ses salissures devant lui car il pourrait prendre ça pour un jeu, ou interpréter cela comme une marque d'intérêt et s'en servir par la suite pour attirer votre attention.

 

L'idéal est de rester avec lui a l'extérieur jusqu'à ce qu'il fasse ses besoins, puis de le féliciter. De manière générale, récompensez les comportements que vous appréciez et ignorez les autres. Le chien n'est en effet pas capable de comprendre une punition "à retardement", car il ne fait pas la relation entre le passé et le présent.

Prendre le temps de promener le chiot

Un chiot a besoin qu'on lui consacre du temps. Il faut faire des promenades régulières avec son chiot, pour qu'il se défoule et qu'il fasse ses besoins. Une simple sortie avec pipi et retour à la maison n'est pas une bonne chose : il doit avoir le temps de prendre l'air.

 

Un chiot a en effet besoin d'un vie sociale, ce qui passe par la rencontre d'autres humains, congénères ou espèces, que ce soit au parc, au marché ou ailleurs. Il est donc bon d'habituer le chiot à la laisse et, s'il ne la supporte pas, il est possible d'attacher une ficelle à son collier en guise de laisse et de la lui laisser dans la maison.

 

Enfin, habituez-le dès que possible aux voyages en voiture, ce qui lui permettra de ne pas stresser plus tard, si vous avez besoin de l'emmener chez le vétérinaire par exemple.

Éviter les mordillements du chiot

Mordiller est un comportement normal chez les chiots de 3 à 5 mois, dû aux poussées dentaires. Mais les chiots sont aussi curieux de tout et ont tendance à mettre à la bouche tout ce qu'ils trouvent. Ils peuvent ainsi être blessés par l'ingestion d'objet pointus ou nocifs. Veillez donc à isoler les fils électriques, les raticides mais aussi les objets précieux. Il est important de surveiller votre chiot au maximum et de lui retirer de la gueule tout objet qui serait inconvenant pour lui. Le mieux est de ne rien laisser de dangereux à sa portée.

 

Pour éviter qu'il ne s'attaque à vos meubles, donnez-lui des jouets canins ou des os en peau de buffle afin qu'il se fasse les dents. Inutile de lui mettre une pléthore de jouets pour chien à disposition, car il s'en lassera. Par contre, vous pouvez lui donner un jouet différent chaque jour.

 

Évitez de donner à votre chiot une vieille chaussure à mordiller, car il ne serait pas en mesure de faire la différence avec celles que vous utilisez encore.

 

Enfin, les mordillements sur les mains sont tentants pour un chiot. Il est bon d'y remédier tout de suite avec un « non ! » ferme, de le mettre au panier, puis de l'ignorer. Certaines personnes pensent qu'il ne faut pas forcément interdire le mordillement à son chiot dans un premier temps, mais lui apprendre à doser sa morsure.

Donner au chiot les soins dont il a besoin

Au moins une fois par jour, vous devez porter toute votre attention sur votre chiot. Profitez de ce moment pour procéder à sa toilette. Vérifiez également l’état de ses yeux, de ses oreilles, de ses dents, de ses ongles et de sa truffe. 

 

Voici quelques données physiologiques qui pourront vous être utiles :

  • Température rectale : 38-39° C ;
  • Fréquence respiratoire : 10-40 mouvements/minute ;
  • Pouls chiot : 200-220/minute, race naine : 180/minute, chien adulte : 60-160/minute ;
  • Chaleurs : 2 fois par an en général pendant 12-20 jours ;
  • Age moyen de la puberté : 7-10 mois pour les mâles, 6-12 mois pour les femelles.

 

Le brossage

Il est indispensable à la propreté de votre chien. Utilisez une brosse adéquate et effectuez au moins un brossage par semaine (l’idéal étant quotidiennement).


Le bain

Les chiots de moins de 6 mois doivent être lavés avec parcimonie en employant des produits adéquats. Au-delà l’âge de 6 mois, vous pouvez baigner votre animal régulièrement mais pas plus d’une fois par mois.


Les tiques et les puces

Mieux vaut primer la prévention avec, par exemple, des colliers antiparasitaires. Lors de l’infestation, traitez tous les animaux de la maison ainsi que les objets et tissus en contact avec les animaux comme le panier. Les tiques s’attrapent dans les hautes herbes. Lorsque vous revenez de promenade, n’oubliez pas d’observer tout le corps de l’animal ou de le brosser.


Les vaccins et vermifuges

La vaccination est indispensable et le rappel est à faire tous les ans chez votre vétérinaire. Veillez également à vermifuger votre animal tous les 6 mois car il vaut mieux prévenir que guérir. En cas d’infestation, consultez votre vétérinaire qui vous fournira un produit adapté.

 

La santé de votre chiot dépend essentiellement de son activité et de votre attention. De nombreuses maladies canines peuvent ainsi être prévenues par l'apparition de symptômes. Au moindre signe alarmant, contactez le vétérinaire, personne la mieux placée pour vous conseiller.

Reproduction interdite sans autorisation.

Ne prenez pas à la légère la santé de votre compagnon, vous pourriez le regretter !
Recevez gratuitement et sans engagement des offres d'assurance personnalisées.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :

Commentaires sur cet article

Je prépare ma maison pour l'arrivé d'un bébé ... poilu comme humain. Tout ce qui sera à sa portée doit ne pas être dangereux pour lui. C'est le plus gros travail en attendant l'arrivée du bébé ! Il faut passer la maison au peigne fin. Pour moi qu ai un appartement bien rempli, ça représente une bonne somme de travail. Il faut penser à tout : produits divers, plantes, fils, métariaux et objets divers.
Et ce ne sera pas fini lors de l'arrivée du chiot ! Il faudra surveiller ce petit être une fois qu'il sera là : avec quoi joue t(il ? Qu'est ce qu'il a dans la gueule ? Où est-il ?
c'est ça, les gosses, toujours un peu du souci, mais toujours du bonheur, qu'ils soient poilus ou humains !

   
Par CocciNim

ce site est formidable pour les amoureux des chiens,en tout cas sa ma bien aider merci et bonne fête à tous.^_^

0    0
Par mn

c'est génial merci pour les conseils

0    0
Par emma

bonjour je voulais dire que ce site est tres bien fait.moi,j'ai un chien agé de 13 ans et comme ,depuis peu je suis les conseil de ce site il"pete la forme"

0    0
Par lika789

merci poure le site et votre conseil walah un grand merci

0    0
Par youcef

Très bon article avec des conseils sensés et utile.
J'ai un chiot labrador de 2 mois et demi et utiliserai vos conseils.
Merci.

0    0
Par Ravisé-Noël

j'adore ce site il est trop bien est merci pour les conseille je les suivrer pour bien eduquer mon chiot que je devrais avoir quand ma mere vera barrer la maison enfin mettra des barriere dehors

0    0
Par mallauriiie

merci pour le site

0    0
Par walid

bonjour Mr le moderateur je suis une passionnée des animaux et speciallement les chiens mais maleureusement mes parents ne veulent pas alors je me console en apprenant de plus en plus sur mes animaux préférée merci pour ce site super

0    0
Par sali

je vais bientot avoir un braque francais et je voudrai savoir comment je pourrai l'eduquer a ne pas faire pipi dans la maison alors que je travail toute la journée pouvais vous m'aider

0    0
Par lulup

j'aime bcp vos conseils...je viens d'acheter une petite femelle yorkshire...elle a 3 mois...elle etait encore avec sa maman et plsieurs autres petits yorkshires....mon mari et moi devront etre patients....mais ns avons deja un male de la meme race..qui a 11 ans(opere)...ca devrait bien aller
merci encore..
colette

0    0
Par colette

Cet article sur le chiot est vraiment instructif, mais moi mon chiot basenji de 2 moi et demi fais ses besoins a la maison et quand je la sort elle se retient de faire ses besoins je ne comprend pas du tout pourquoi, pouvez vous m'aidez, merci.

0    0
Par jennyamstaff

je trouve cette article bien. mon probleme de mon chiot ces quel fait pipi dans son coin a place sur le journal quoi faire merci.

0    0
Par julie

Je compte prendre un chiot mais en travaillant, ne rentrant pas déjeuner (donc partant environs 10 h) comment l'éducquer à être propre ? Je ne vois pas comment le laisser toute la journée dans son pipi.. Peut-être faut-il le prendre quand il aura 5 ou 6 mois ? Merci de me répondre et de me dire si ce n'est pas un peu d'égoïsme de ma part de prendre un chien qui reste seul la journée... J'avais un labrador et je culpabilisais un peu... J'envisage de prendre un braque français, supporte-t-il bien la solitude contrairement au labrador..

MERCI

0    0
Par cathy

je trouve aussi que cette article est parfait, je conte bien me servir de ces conseil et les mettres en pratique. Merci..

0    0
Par nénétte

Votre arcticle est parfait, il répond exactement aux questions que je me posais et donne de bons conseils que je vais suivre dès l'arrivée de notre future petit chiot... Merci.

0    0
Par thomas.tricot
Rédiger un commentaire

Discussions sur ce sujet

comportement nouveau chiot

Bonjour, j'ai une adorable petite femelle cocker depuis 9 ans et depuis ce matin une petite femelle cocker de 2... Lire la suite

arrivée d'un chiot avec vieux chien et perroquets!

Bonjour! Je suis arrivée depuis quelques jours sur le forum! Je me demandais si certains d'entre vous ont des... Lire la suite

comment présenter notre nouveau chiot a notre chien

nous avons un jack russell d'an est 3mois mâles (filou) et nous avons d'acheter une petite femelle de 4mois mais... Lire la suite

Arrivée de mon chiot a la maison que faire?

Bonjour, Voila je me permet d'ecrire sur ce forum car je ne sais vraiment pas quoi.. Je vais bientot , debut Aout... Lire la suite

Alimentation nouveau chiot

Bonjour, Il y a trois jours, je suis allés adopter un petit chiot jack russel. Je lui donne des croquettes spécial... Lire la suite