Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Comportementaliste... qui est-il ?

Comportementaliste... qui est-il ?

Qu'est-ce qu'un comportementaliste : sa formation, son rôle.

Partager :  

Un autre regard sur nos relations avec les animaux familiers

Le comportementaliste propose aux amoureux du chien, du chat de reconsidérer leur désir de compagnie et de cohabitation étroite avec lui, pour harmoniser leurs relations avec un minimum de contraintes mutuelles.

L’étroite cohabitation de l’homme et du chien et/ou du chat membre de la famille, n’est pas cette facilité imaginée. Les espèces, humaine et canine, humaine et féline, en relation, sont dans la réalité, deux voire trois mondes différents qui se rencontrent.

Dans son besoin de la compagnie d’un animal et de sa présence affective, l’être humain « oublie » souvent que le chien « est un chien », le chat « un chat » et que leurs grandes facultés d’adaptation à un monde qui n’est pas le leur, ne sont cependant pas sans limite.

 

L’animal peut se mettre à produire des comportements inattendus, gênants (voire dangereux), signalant son inconfort, voire une détresse plus ou moins grande devant ce qui lui est proposé de vivre. Ces conduites du chien, du chat (la plupart du temps mal ou pas expliquées) sont souvent des « réponses », sous forme de comportements sociaux propres à son espèce, inadaptés à un contexte de vie de famille humaine. Ces « désordres du comportement » (comme on les appelle couramment) aux origines complexes et parfois multiples, peuvent être décodés et alors souvent, réévalués comme légitimes. Plus question dès lors d’envisager de contrer et/ou réprimer ces conduites du chien, du chat dont on aura compris qu’elles n’étaient que symptômes de ses difficultés à s’adapter, aux multiples attentes dont il était l’objet.

 

Aujourd’hui, il n’est plus digne de nous de négliger les besoins éthologiques** du chien, du chat, embarqués dans la dépendance où le plonge notre désir d’étroite cohabitation avec lui. Car si jusqu’à nos jours la réalité de la vie animale était à peu près ignorée, cela n’est plus le cas grâce aux études et observations, menées en éthologie*, depuis quelques décennies déjà.

Le comportementaliste est formé à différentes disciplines

  • L’éthologie* (humaine et animale) spécialement la connaissance des comportements du chien, de ses codes sociaux et de communication à l’intérieur de son espèce et du cas particulier du chien familier.

  • La psychologie, dont une branche dite « systémique », selon laquelle tout groupe constitue un « système » dont chaque élément influe sur les autres (et ceci vaut pour les relations homme/chien ou homme/chat).

C’est sur ces bases que le comportementaliste propose son approche à tous ceux qui veulent comprendre leur compagnon à 4 pattes, pour réguler ses comportements et harmoniser leurs rapports avec lui.

Quand consulter un comportementaliste ?

  • Avant toute acquisition d’un chiot, pour s’informer des critères du bon choix d’un type d’élevage, d’une race, d’un sujet dans une portée, de son âge en regard des conditions d’élevage ; Pour ensuite mettre en place les bases d’une cohabitation propice à un apprentissage aisé du chiot, du chaton à la vie de l’homme.

  • Pour ré harmoniser la relation avec un chien ou un chat qui produit des comportements indésirables (voire dangereux) autant qu’inexpliqués.

  • Pour aider lors de l’adoption d’un chien, d’un chat dans un refuge, avec son passé immanquablement traumatique (animal qui a le plus souvent été abandonné pour des comportements gênants, que ses précédents propriétaires n’ont justement pas su comprendre)

Quelques problèmes courants dans la cohabitation

Pour information, une petite liste des problèmes (s’additionnant parfois) que l’on peut être amené à rencontrer avec un chien, un chat et en face desquels le comportementaliste apportera explications et solutions toujours individualisées (Sans attendre que s’installent les incompréhensions, mésententes et conflits pour une garantie de retrouver plus vite la tranquillité avec son chien et/ou son chat) :

  • L’agressivité envers les humains, ses propres congénères ou les autres espèces animales, accompagnée ou non de morsures.
  • Des atteintes à tout son environnement avec dégradations, (griffades pour les chats) destructions dans la maison, le jardin, la voiture.
  • Des états de craintes, de qui-vive, de peurs voire de terreurs, devant les humains ou ses congénères, les bruits de la maison, de la ville ou bien de tout et de rien.
  • Des aboiements, des hurlements, à se faire détester du voisinage ou miaulements incessants chez le chat.
  • Des souillures, des manques de propreté remarqués comme délibérés
  • Des fugues.
  • Des états d’agitation permanente et épuisante pour tout le monde.
  • Des problèmes liés à la nourriture, simples « vols » de denrées alimentaires ou absorptions d’excréments ou autres matières non comestibles.
  • Des comportements nouveaux quels qu’ils soient (ex : indifférence ou au contraire agitation) à l’arrivée d’un bébé dans la famille ou bien d’un autre animal (chien, chat ou autre).

Pour la famille, l’amélioration des rapports avec son compagnon à 4 pattes, sera obtenue (en 2 ou 3 entretiens, parfois plus dans les situations aggravées) par une connaissance des codes sociaux et de communication de celui-ci, afin de mieux le comprendre. Avec conjointement, la mise en place d’une nouvelle organisation des relations amenant à se faire mieux comprendre de l’animal, sans plus s’en tenir aux idées reçues sur le chien ou le chat, ni évaluer avec des critères humains, l’inconfort, la peur, l’anxiété qu’il pouvait ressentir.

* Science de l’étude du comportement des êtres vivants animaux et humains
** Besoins propres à son espèce

En savoir plus

La Fédération Européenne des Comportementalistes propose sur son site, un code de déontologie de la profession : http://www.comportementaliste-fec.org, pour mieux définir l’approche et délimiter l’exercice de cette activité (qui rappelons-le n’est en rien comparable à l’éducation ou au dressage de l’animal).

 

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :

Commentaires sur cet article

j'ai exploré tout le site lors de l'arrivée de mon chiot je l'ai trouvé excellent.il m'a aidé à comprendre le monde canin où les codes sont très différents du monde des hommes et j'ai appris à me situer par rapport à lui et à l'éduquer en faisant le moins d'erreur possible

   
Par le Gal
Rédiger un commentaire

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Comportement changé

Bonjour, nous avons adopté a la LPA en 2012 un croisé berger des pyrénées (croisé labrit), nous avons fait... Lire la suite

Changement de comportement inquiétant chez ma chienne...

Bonjour à toutes et à tous ! Je viens vers vous aujourd'hui dans l'espoir de trouver des conseils voir des... Lire la suite

Que signifie ce comportement ?

Bonjour à toutes et tous, J'ai une malinoise d'un peu plus d'un an. Elle est très douce, très pot de colle,... Lire la suite

Changement de comportement depuis arrivé de nouveau chien

Bonjour, j'ai une petite chienne cavalier king charles d'un an et demi avec qui je suis très fusionnel (elle est... Lire la suite

Educateur canin comportementaliste

bonjour tout le monde, je me présente je m’appelle Mathieu j'ai 28 ans je suis éducateur canin comportementaliste... Lire la suite