Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

En voiture, sans maux de coeur: est-ce possible?

13.08.2011
Partager :  

Quoi de plus agréable que d’amener son chien pour une balade en voiture et de le voir tout heureux d’être là? Malheureusement, ce n’est pas le cas pour plusieurs!

Annie Ross - Docteure en médecine vétérinaire - Collaboration spéciale

Beaucoup de chiens sont tout simplement angoissés et nauséeux en voiture. La balade devient alors un vrai cauchemar pour le chien et son propriétaire, un peu comme lorsqu’on est pris avec le mal de mer sur un bateau.
Dans l’automobile, le chien souffrant du mal des transports démontre de l’anxiété: il est nerveux, agité, inconfortable. Il peut aussi souffrir d’étourdissements, de vertiges et il a souvent des nausées qui se traduisent par une salivation excessive ou carrément par des vomissements. Rien de bien agréable, finalement! Il semblerait qu’environ un chien sur six souffrirait du mal des transports. Ça fait beaucoup de chiens ça! Près de 500000, juste au Canada! Ça fait aussi beaucoup de propriétaires qui vivent des désagréments de toutes sortes lorsqu’ils doivent absolument amener Pitou en voiture, pour une raison ou une autre. Le mal des transports peut se produire chez des chiens de tous âges, mais survient plus souvent chez des jeunes animaux ou chez les animaux plus anxieux.

Pourquoi certains chiens ont le mal des transports
Chez le chien, le mal des transports peut être déclenché par l’anxiété causée par le voyagement ou, encore, par les mouvements qui affectent l’équilibre. Dans ce cas précis, il s’agit d’un trouble physique déclenché par des stimulations nerveuses qui se produisent dans une partie du cerveau appelé le centre de vomissement. Ces stimulations proviennent de l’appareil vestibulaire, un organe responsable de l’équilibre et situé dans l’oreille interne de l’animal et qui est stimulé à fond à cause des mouvements engendrés pendant le trajet en voiture.

Y a-t-il des solutions médicales à ce problème?
Pour aider le maître et son chien nauséeux lors de trajets en voiture, les vétérinaires ont à leur disposition quelques «armes de combat». Le médicament vétérinaire le plus populaire actuellement est sans doute le Cerenia ®. La molécule active, le citrate de maropitant, est un antiémétique central: elle empêche les vomissements en travaillant directement sur la zone de vomissement du cerveau. Ce n’est pas un sédatif, donc le Cerenia® n’induit aucune somnolence et les effets secondaires sont plutôt rares. Plus pour de renseignements sur ce produit, visitez le site www.chienquiroule. ca.

Différents traitements plus «naturels», comme le Biocalm ou le Zylkène par exemple, à base d’herbes ou de suppléments alimentaires spécifiques, peuvent aussi être offerts par votre vétérinaire afin de réduire l’anxiété excessive de certains chiens. Pour ce qui est des «vieux» médicaments classiques vétérinaires, on peut penser à certains anxiolytiques et sédatifs comme l’Acépromazine et le Gravol®, mais ceux-ci sont de moins en moins utilisés à cet effet, car ils ont tendance à induire de la somnolence ainsi que d’autres effets secondaires indésirables. Une note de prudence à propos du fameux Gravol® ! Consultez votre vétérinaire avant de faire un essai! La dose de Gravol® pour un chien n’est pas la même que chez l’homme. Votre vétérinaire doit ajuster celle-ci selon le poids du chien et selon sa condition de santé! De plus, il faut savoir qu’il existe certaines contre-indications à l’utilisation du Gravol® chez le chien. Parlez-en d’abord avec votre vétérinaire!

Que peut-on faire d'autre pour améliorer la situation?
Évitez de nourrir votre chien une à deux heures avant le départ. Assurez-vous que votre chien ait une place pour se coucher durant le trajet, être assis ou debout dans la voiture peut amplifier le mal des transports. Assurez-vous que votre chien puisse regarder dehors. Tout comme lorsqu’on a le mal de mer sur un navire, on peut avoir moins de nausées si on regarde à l’horizon. En conduisant, soyez délicat dans les virages serrés! Moins de brusqueries au volant SVP! Essayez aussi de vous arrêter aux deux ou trois heures pour permettre à Fido de se dégourdir les pattes et de boire un peu.

Mieux vaut prévenir
Accoutumez votre chien aux trajets en voiture dès son jeune âge. Les chiots qu’on emmène régulièrement en auto voyagent mieux à l’âge adulte. Votre chien doit s’habituer à la voiture avant de faire de plus longs trajets. Allez-y progressivement en commençant avec de très courtes balades et organisez vous pour rendre chacune de ses balades une vraie partie de plaisir pour votre chien. Environ un chien sur six souffrirait du mal des transports

Voir aussi :

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :