Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Les allergies provoquées par le chien

Les allergies provoquées par le chien

Nombreux sont les amoureux des animaux renonçant à l'adoption d'un chien ou se voyant obligés de se séparer de leur compagnon parce qu'ils sont allergiques. 


Certes, avoir un chien alors qu'on se sait allergique n'est pas une bonne idée, vos sinus pourraient en souffrir au quotidien.


Par contre, ce serait une erreur de croire qu'un chien provoque systématiquement des allergies: pour un jeune enfant au contact d'un chien, l'effet pourrait même s'avérer opposé.


Si, malgré vos allergies, votre bien-être doit passer par la cohabitation avec une boule de poils, voici quelques informations qu'il est important de connaître ainsi que quelques petits conseils qui pourraient vous aider.

Partager :  

Notre animal est-il vraiment responsable ?

Le débat qui consiste à savoir si le chien ou le chat provoque ou non des allergies n'est pas encore complètement clos. Aussi bien dans l'opinion collective que dans celle des professionnels de santé, les opinions sont partagées. 

 

Une étude américaine réalisée à Detroit brise les idées préconçues: "Pendant des générations, l'idée a couru que les chiens et chats dans la maison augmentent les risques d'y devenir allergiques". Or, le Dr Ownby, directeur de la faculté de médecine de Géorgie (Etats-Unis), qui a mené l'étude publiée dans le Journal of the American medical Association, affirme que "c'est nettement le contraire".

 

Pendant sept ans, son équipe de chercheurs a suivi 474 enfants. Le constat aux yeux du Dr Ownby est sans appel: les enfants, élevés dès leur plus jeune âge en présence de deux animaux domestiques ou plus, ont deux fois moins de risques de développer des allergies et de l'asthme. 

 

La présence d'un chat ou d'un chien pourrait engendrer chez l'enfant une réaction immunitaire qui préviendrait le développement de l'asthme. "La raison pour laquelle tant d'enfants ont des allergies et de l'asthme est que nous vivons de façon trop propre", explique le spécialiste. 

 

Que se passe-t-il quand des petits jouent avec un chat ou un chien ? "Soumis aux bactéries - provoquées notamment par les pertes de poil et les coups de langue de l'animal qui se lèche -, l'organisme des enfants se renforce et propose une autre réponse aux agressions extérieures".

 

Il est cependant important de noter que ce phénomène fonctionne lorsqu'on se trouve dans la situation indiquée, c'est-à-dire lorsque l'enfant est élevé dès son plus jeune âge en compagnie d'animaux. 

 

Par contre, dans le cas d'un enfant non accoutumé au contact avec les animaux, le chien et le chat peuvent provoquer des réactions allergiques. 

Pourquoi sommes-nous si nombreux à être allergiques à notre animal ?

Nous sommes 8 millions en France à posséder un chat, et 9 millions à posséder un chien, sans compter les oiseaux, les hamsters, etc. 

 

Malheureusement, tous ces animaux de compagnie véhiculent des protéines qui peuvent être extrêmement allergisantes pour l'homme. Celles-ci se retrouvent principalement dans les squames, la salive et l'urine ; ce qui explique qu'un chat est, d'une manière générale, plus allergisant qu'un chien car, en se léchant, il s'enduit les poils d'allergènes.

 

De poids et de taille modeste (17 microns), ces derniers sont presque tout le temps en suspension dans l'air et sont ingérés à longueur de journée, notamment par les enfants qui sont à la hauteur idéale.


Les allergènes sont aussi sécrétés par les glandes sudoripares ou sébacées, ce qui veut dire que les poils peuvent être très allergisants, en particulier à leur base.

 

Le délai pour passer de la sensibilisation à l'allergie peut être très long, de plusieurs années ; en particulier chez le chien. Cela explique qu'on ne pense pas souvent à son animal de compagnie quand une rhinite chronique ou un asthme apparaissent. " Mais ça fait tellement longtemps que le petit est au contact du chien … ? "

Allergies croisées et désensibilisation

Si vous êtes allergique au chien ou au chat, vous avez un risque non négligeable de le devenir aussi aux animaux de laboratoire, tels que les rats et les souris, ainsi que dans une moindre mesure aux puces.

 

Une mention spéciale pour le cheval : l'allergie au cheval a doublé depuis vingt ans, en même temps que l'engouement pour ce sport. Ses manifestations sont violentes : asthme, conjonctivite, urticaire, voire anaphylaxie aiguë.


Ce n'est pas la peine de vous rabattre sur les poneys, ce ne sont ni plus ni moins que des chevaux de moins de 1.47 m de taille au garrot...

 

Quant à l'âne, les avis divergent sur l'existence d'allergies croisées. De toute façon, si vous êtes allergique à un équidé, évitez les autres races d'équidés, les haras et les cavaliers. Ces allergènes sont très volatiles.

 

Malheureusement, jusqu'à maintenant, l'immunothérapie ou désensibilisation n'a pas été convaincante.

Dois-je me séparer de mon animal ?

Par précaution, évitez de prendre un animal de compagnie si vous avez dans votre entourage un terrain allergique (atopique). Si vous avez une maladie respiratoire de type asthme, vous devriez vous séparer de votre animal de compagnie. Le risque que vous deveniez allergique à votre chien ou à votre chat varie en effet entre 41% et 69% selon les études.


Sachez enfin que le risque d'allergie existe même encore plusieurs années après votre séparation avec l'animal de compagnie, car il faut beaucoup de temps pour se séparer de ses particules allergisantes (poils attachés à la moquette, au canapé, aux rideaux …).


Malheureusement, cela peut être très difficile psychologiquement de vous séparer de votre animal de compagnie si vous y êtes attaché. Des statistiques indiqueraient que 75% à 90% des personnes allergiques ne suivent pas le conseil de leur allergologue quand celui-ci leur recommande la séparation.


Personne ne peut vous y forcer, le choc émotif peut être pire que le remède. Dans ce cas, ne restez pas les bras croisés à attendre que la situation empire. Prenez impérativement des mesures draconiennes que nous listons ci-dessous. C'est la condition sine qua non pour ne pas être obligé(e) de vous séparer plus tard de votre animal sous la contrainte.

Conseils pratiques pour limiter le risque d'allergie

  • Si vous choisissez un animal de compagnie, préférez un poisson rouge. Mais si vous voulez absolument un animal à poils, préférez un chien à un chat (qui serait responsable des 2/3 des allergies aux animaux).
  • Lavez votre animal fréquemment (une fois par semaine ou toutes les deux semaines) à l'aide d'un shampoing adapté.
  • Brossez-le quotidiennement à l'extérieur de la maison pour lui retirer ses poils.
  • Interdisez-lui votre chambre et celles de vos enfants, par précaution.
  • Passez l'aspirateur deux fois par semaine.
  • Si vous êtes allergique à un animal, évitez d'avoir chez vous des oreillers, couettes … à base de duvet ou de plumes.
  • Si vous déménagez, pensez à demander au précédent occupant de votre nouveau logement s'il avait un chien ou un chat.

Le mot de la fin

Pour un enfant qui vient de naître, il semble bénéfique de vivre en compagnie de chiens. Cela permet à son organisme d'apprendre à répondre aux agressions extérieures et à être plus résistant aux réactions allergiques.

 

Par contre, une personne qui se sait allergique doit malheureusement éviter le contact avec les chiens mais aussi avec tout autre animal à poil. 

 

Si vous persistez dans votre décision d'adopter un chien ou si vous cohabitez déjà avec votre animal et qu'il n'est pas question de vous en séparer, alors il ne vous reste plus qu'à prendre les mesures adéquates pour limiter les effets néfastes sur votre santé. 

Reproduction interdite sans autorisation.

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :

Commentaires sur cet article

Bonjour , je suis moi meme allergique aux poils de chiens et chats et il se trouve que j'ai 2 chiens à poils long et 2 chats et que je préfère etre malade à crever et prendre un traitement plutot que d'abandonner mes betes !

   
Par Electra

Je suis allergique aux pollens de graminées et aux acariens dermatophages, et à certains chats, pas tous, ma compagne en voudrait mais je m'y refuse: l'un de nos enfants étant allergique (rhinite sans asthme) je ne veux pas prendre de risque pour sa santé, car il y a vraiment des niveaux d'allergies très différents d'une personne à l'autre et celle qui le sont fortement sont tout de même handicapées (au point de ne pas pouvoir entrer dans certains lieux), je pense que l'éviction quand c'est possible et surtout avant que ce soit difficile est la plus sage des solutions.

0    0
Par claude

Bonjour,
je suis entourée d'allergiques et j'ai vraiment cru ne jamais pouvoir garder mon chat... mais miraculeusement, sa race serait pourvue d'un taux moins important de protéines (qui causerait aussi, en contrepartie, une certaine fragilité). et tandis que mon compagnon et ma fille ont immédiatement de grosses réactions (rhinite et conjonctivite) au contact des autres chats, les british shorthair ne leur provoquent rien!!! le nôtre dort même sur les lits et tout se passe bien. En revanche, j'avais pris la précaution d'en prendre un vraiment inscrit au livre des origines. Le bonheur a un prix...

0    0
Par manelle

En ce qui me concerne, je suis né allergique aux acariens et au pollens. J'ai développé par la suite d'autres allergies, aux animaux, simplement à force d'être à leur contact... cochon d'inde, puis chat durant mon adolescence m'ont d'abord provoqué des rhinites et des irritations au niveau des yeux... ensuite ça a tourné en asthme, et là c'est tout de suite plus gênant. Il y a quelques mois, n'étant pas allergique aux chien, j'ai décidé d'en adopter un... et paf 3 mois plus tard, nouvelle allergie, nouvelles crises d'asthmes, donc voilà il n'y a rien à faire, la désensibilisation j'avais essayé pour les chats sans succès, il faut donc vivre avec !
Pourtant, pas question de me séparer de mon animal. La solution pour laquelle j'ai opté est un traitement quotidien à base d'antihistaminiques et de corticoïdes à petites doses qui me permettent de supporter les chats, les rongeurs et maintenant mon chien.

0    0
Par seb

bonjour,je m appelle lau et je me demandais si c etait vraiment vrai que les chien ypoallergenique n exsitait vraiment pas,parce que je suis allergique au poil des animaux (et la salive ) et je me demandais si je pouvais quand meme en acheter un parce que j ai toujours rever d en avoir un.je n ai pas consulter un allergoloque ,mais je lis sur des sites et il dise qu un caniche est le meilleur chien pour eu qui ont des allergie au animaux !!?? merci beaucoup de me repondre rapidement !! :)lau

0    0
Par l.h

bon jour!! je fait des alergies au animaux moi aussi! et j'ai entendu dir que cest la salive et l'urine qui sont le plus alergene!! ma mere me dit souvent que je suis entrain de devloper des alergies aux chien mais elle me dit ça ça fais 5 ans!! moi je croi que ses faux. ma pire alergie est les chats. domage, ses un de mais animaux preferer.marie-eve 12 ans.

0    0
Par marie-eve

J'ai 24 ans et ai toujours vécu avec un chat. J'étais amoureuse de cette espèce. J'ai commencé mes allergies (rhinite) vers 14 ans. Celà n'était pas violent alors je m'en accomodais. Mais quelques années plus tard j'ai tenté une désensibilisation et là (coincidence ou pas?) j'ai développé un eczema sur tout le corps. Tout les médecins me disaient de me séparer de mes bêtes mais celà m'était trop dur. Un jour j'ai fini par prendre mon appartement (sans animaux) et là, mon eczema a completement disparu. J'ai donc pris 2 rats pour palier au manque de chat, et Re-allergie avec eczema sur toute la main puis le corps... Resultat : j'aime plus que tout les animaux mais je crois qu'effectivement la seule solution pour ne plus vivre avec des allergies c'est de s'en séparer... :-(

0    0
Par Marie-France

une allergie au animaux de compagnie ne necessite pas forcement une separation de ceux-ci... je suis allergique et pourtant g 1 chien, 2 chats, 4 amsters et 5 rats.... je les avé avant d etre allergique et je n'est meme pas penser a m'en separer... seuleument je prend des précaution, mon ami et moi restons tré vigilent et notre cohabitation ce pace a merveille...

0    0
Par constance
Rédiger un commentaire

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Chien allergie après toilettage chez animalis.

Bonjour, Je me dirige vers ce forum car je cherche une solution à mon problème. Je suis allé chez le toilettage... Lire la suite

Alimentation et allergies

mg_smile: Bonjour, J'ai une chienne "labrador chocolat" de 6 ans qui présente une dermite atopique et qui depuis... Lire la suite

Est ce une allergie ???

Bonjour à tous voilà j ai un dogo de 9 mois qui suite à une baignade ds une rivière y a 2 semaines c est choppé je... Lire la suite

Maladie de Lyme, allergies ....

Hier soir sur la 5( je crois) j'ai pris au vol une émission consacrée aux allergies diverses concernant de plus e... Lire la suite

oedeme et allergies

bonjour je vous écris ce poste car ma chienne Tina de 9mois a eu samedi soir vers 22h tout a coup l'oeil gauche... Lire la suite