L’alimentation d’un grand chiot ou d’un chiot de race géante

L’alimentation d’un grand chiot ou d’un chiot de race géante

L’alimentation du chiot est différente de celle du chien adulte, du fait de ses besoins énergétiques différents. C’est particulièrement le cas pour les grand chiots et les chiots géants, qui ont des besoins spécifiques par rapport à leur taille et à leur poids, les plus grandes races de chiens pouvant en effet peser plus de 100 kilos et mesurer 80 centimètres au garrot.


Quels sont les besoins nutritifs d’un chiot de grande race, et comment bien nourrir son grand chiot ?

Partager :  

La croissance du chiot de grande taille

Jusqu’à l’âge de 2 mois, et sauf complication de santé, le chiot trouve dans le lait maternel ou dans le lait de substitution tout ce dont il a besoin pour assurer son développement. Après l’âge de 2 mois, le chiot ne boit plus de lait et a une alimentation solide : il est sevré.

 

Un chiot de grande race est un animal dont le poids adulte sera compris entre 25 et 40 kilos. C'est par exemple le cas du Dalmatien, du Lévrier Afghan ou encore du Malinois. Jusqu’à l’âge de 15 à 18 mois, moment où l’on considère que sa croissance est terminée, le chiot va devoir constituer et consolider son ossature, sa musculature ainsi que ses dents de chien adulte. Après une première période de croissance rapide durant 4 mois, les besoins du chiot se stabilisent.

 

Le chiot de race géante, celui dont le poids dépassera les 40 kilos une fois adulte (le Léonberg, le Dogue Allemand ou le Terre-Neuve, par exemple), a une croissance qui peut durer jusqu’à 24 mois, parfois même plus. Durant cette période, le chiot géant aura multiplié son poids de naissance par 80 ou 100. Il est donc très important qu’il bénéficie d’une alimentation saine et équilibrée.

 

Si le chiot de grande taille consomme une quantité correcte de nourriture, il ne devrait pas avoir besoin de compléments en vitamines et minéraux, indispensables à son bon développement. Cependant, il n'est pas rare que les chiots de grande taille développent des maladies osseuses qui se manifestent souvent par une déformation des membres, simplement parce qu'ils grandissent trop vite. Si certains éleveurs canins sauront vous conseiller et vous renseigner à ce sujet, d'autres nourrissent trop les chiots, pour leur faire atteindre une croissance maximale et obtenir des jeunes bien développés, susceptibles de donner des adultes robustes, capables d'avoir de bons résultats lors des expositions canines. Se renseigner sur l'éleveur canin et choisir le bon élevage ou acheter son chien est donc primordial pour s'assurer au maximum que l'on adopte un chiot en bonne santé.

 

Mais de manière générale, du fait de leur croissance particulière, les chiots de grande taille ou les chiots de race géante connaissent plus de problèmes osseux que les autres races de chiens : dysplasie ou retards de croissance, par exemple, même s'ils sont nourris correctement.

 

Ainsi, si vous possédez un chiot de race géante, consultez régulièrement votre vétérinaire quant à ses besoins alimentaires, et physiques. En effet, toute déformation osseuse doit être corrigée au plus tard à l'âge de six mois, pour éviter les malformations définitives.

Les besoins alimentaires du chiot de grande race

Les besoins en minéraux

Un chiot de grande taille a besoin particulièrement de calcium et de phosphore. Ces minéraux serviront à fortifier ses os et cartilages. Attention donc aux carences, mais aussi aux excès, qui peuvent engendrer entre autres des hypertrophies osseuses, c’est-à-dire un développement trop important des os.

Les besoins en énergie

Un chiot de grande race a besoin de plus de calories qu’un chien de grande taille adulte. Il faut donc porter particulièrement attention à la quantité de nourriture que l’on donne au grand chiot. La dose à donner à chaque repas est toujours indiquée sur les paquets de nourriture industrielle, croquettes comme pâtée. Il convient donc de bien la respecter.

 

Il faut toutefois éviter la suralimentation, qui génère des problèmes digestifs, mais aussi d’obésité du chien.

Les besoins en protéines

Les protéines, et donc les acides aminés qui les composent, servent principalement à la constitution des os et de la musculature, mais elles permettent également de créer les anticorps nécessaires à la bonne santé du chien.

Les besoins en lipides et en vitamines

Indispensables à la santé du chiot, les lipides et les vitamines assurent également le bon développement de la peau et du poil du chien.

Quelle alimentation donner à un chiot de grande taille ?

La nourriture faite maison

Il est tout à fait possible de préparer soi-même la nourriture pour son chien. Celle-ci doit être principalement composée de viandes, de légumes verts et de céréales. Les besoins nutritifs du grand chiot étant particuliers, il faudra ajouter au repas de l’huile, de la levure de bière et des compléments en vitamines et en minéraux.

 

La difficulté de l’alimentation pour chien faite maison consiste dans le dosage des différents aliments, qui n’est pas toujours évident. En outre, il est bon de savoir que préparer soi-même les repas de son chien revient souvent plus cher que l’alimentation dite industrielle.

La nourriture en boîte

La pâtée pour chien est en général plus gouteuse et plus appétente que les croquettes. Elle est aussi plus facilement acceptée par le chiot. En revanche, la nourriture en boîte est plus chère que les croquettes, et se conserve moins longtemps.

Les croquettes

Les croquettes offrent le plus d’avantages pour nourrir un chiot de grande race. En effet, elles sont moins chères que les autres types de nourritures pour chien, et elles se conservent mieux (au sec et à l’abri de la chaleur).

 

En outre, elles aident à l’entretien des dents du chien, car il est obligé de mâcher. Cela permet non seulement de masser ses gencives, mais également de prévenir l’apparition du tartre.

 

De nos jours, toutes les grandes marques de nourriture pour chien offrent un choix important de croquettes en fonction de la taille, de l’âge, et parfois même de la race du chien et de ses spécificités. La composition est ainsi spécifiquement étudiée, et couvre tous les besoins nutritifs du chiot.

 

Dans tous les cas, il est important de choisir une alimentation de bonne qualité, car elle a un impact non négligeable sur la santé du chiot, puis du chien adulte qu’il sera.

Comment bien nourrir un grand chiot ?

Trois repas quotidiens, répartis en quantités égales, sont conseillés jusqu’aux 3 mois du chiot. Vous pouvez ensuite passer à 2 repas, puis éventuellement à un seul, si le chien est patient et n’a pas tendance à quémander. Il vaut mieux éviter de donner de l’huile de foie de morue trop souvent, une fois par semaine au grand maximum. En effet, un excès de vitamine D peut être dangereux. Concernant les friandises pour chien, elles sont à éviter au maximum entre les repas, sauf en récompense lors d’un exercice d’éducation canine, par exemple.

 

La période qui suit les repas du chiot de grande taille doit être consacrée au repos, afin d’assurer une bonne digestion et d’éviter tout risque de retournement d’estomac du chien. Ce problème est récurrent chez les chiens de grande race, et une cause trop répandue de décès chez les grands chiens.

 

En outre, il est préférable de faire manger le chiot toujours à la même place, dans un endroit au calme. Pensez à toujours laisser de l’eau fraiche et propre à disposition du chiot, notamment en période de chaleur. Cela permet d’éviter tout problème de déshydratation qui pourrait être fatal au chien. En effet, les reins d'un chiot de grande taille ont besoin qu’il boive et urine souvent.

 

Par ailleurs, il est à noter que les chiots ont souvent le hoquet, mais cela cesse en grandissant.

 

Enfin, en cas de changement de nourriture, il est important de respecter une transition alimentaire s’étalant sur une semaine. En effet, en incorporant le nouvel aliment petit à petit, on évite que le chien ait des troubles digestifs par la suite (diarrhée, notamment). Attention toutefois à bien réfléchir au choix de la nouvelle nourriture : elle doit convenir aux besoins d’un chiot de grande taille.

Le mot de la fin

L’alimentation du grand chien ou du chien de race géante est un paramètre très important à prendre en compte pour sa santé. Malgré quelques spécificités, elle n’est cependant pas particulièrement compliquée à mettre en place.

 

En outre, afin d’éviter au maximum les problèmes osseux que peuvent connaître les grands chiens, il convient de faire faire régulièrement de l'exercice au chiot durant sa croissance, en évitant toutefois les sauts ou les jeux violents, qui pourraient provoquer de graves dégâts, à commencer par la dysplasie.

 

En cas de doute, le mieux reste encore de prendre conseil auprès de votre vétérinaire.

Reproduction interdite sans autorisation.

Magasins près de chez vous

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :