Forum chiensJeu de chienTout sur les chats Jeux d'animaux gratuits Dreamzer - Sites éditoriaux et jeux gratuits sur les animaux

Comment éduquer un chien adopté dans un refuge

Comment éduquer un chien adopté dans un refuge

Une grande partie des chiens de refuge sont déjà éduqués, propres et équilibrés. C'est pourquoi il est souvent plus simple d'adopter un chien de refuge qui a toutes les bases plutôt que d'acheter un chiot en élevage qui va demander un grand investissement pour son éducation.


Cependant, certains chiens de refuge ont encore besoin d'être un peu éduqués soit parce ce sont encore de jeunes chiots, ou bien parce qu'ils sont encore un peu traumatisés par leur passé. Dans tous les cas, votre nouveau toutou aura besoin de changer ses habitudes passées et devra s'adapter à votre mode de fonctionnement.

Page 1 :
Partir sur de bonnes bases...
Page suivante :
...tout en n'ignorant pas le passé

Donner des repères à son nouveau compagnon

Dans un premier temps, il faut intégrer le chien au foyer, lui montrer son environnement et lui donner immédiatement les limites sur ce qu'on lui permet ou pas.

 

De plus, un chiot devra apprendre la propreté, les notions d'éducation basique et la marche en laisse. Pour cela, tous les propriétaires peuvent avoir de l'aide en allant à l'école du chiot ou en éducation canine voire même en se procurant des livres d'éducateurs ou de vétérinaires.

 

C'est la même chose pour un chien adulte ou senior, sachant toutefois que 95% des chiens adultes sont déjà propres.

Instaurer un climat de respect et confiance

Quelques heures à quelques jours suffisent pour établir le climat de confiance, à condition que l'adoptant soit attentif à son animal. Si l'adoptant donne de l'amour et des repères de vie stables au chien, il faut très peu de temps pour que la relation soit soudée.

 

Il faut aussi encourager et récompenser le chien. Le renforcement positif est la meilleure technique de respect. Plutôt que de punir les mauvais comportements, il vaut mieux récompenser les bons.

 

A l'inverse, il ne faut pas trop le choyer et l'étouffer pour ne pas le rendre anxieux ou trop collant. De plus, il faut respecter ses temps de repos et son espace à lui, puis lui apprendre à rester seul.

Page 1 :
Partir sur de bonnes bases...
Page suivante :
...tout en n'ignorant pas le passé
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :